Budo no Nayami

L'art de la Voie, interview Léo Tamaki

21 Février 2015 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Interviews

"L'art de la Voie" est un site internet et un magazine gratuit sur les arts martiaux téléchargeable en ligne. Entièrement animé par des bénévoles, il en est aujourd'hui à sa 22ème édition, après quatre ans d'existence.

 

Les blogs et sites internet dédiés aux pratiques martiales foisonnent. Il en naît chaque jour, et il en disparaît presque autant. S'il est vrai que la qualité du contenu est très variable, je pense que c'est une chose positive pour les pratiquants. Une fois le tri effectué, une personne motivée peut en effet avoir accès à des sources d'informations riches et précises, et recouper différents points de vues. Si cela semble naturel et trivial aujourd'hui, c'est oublier rapidement la situation des pratiquants il y a vingt ans à peine, qui n'auraient jamais imaginé avoir accès à de tels trésors… pour le prix d'une connexion internet.

 

Un travail de passionnés

"L'art de la Voie" est l'exemple même des ressources de qualité que l'on peut trouver aujourd'hui sur le net. Fruit du travail d'une équipe de bénévoles passionnés dirigée par Antoine Thibaut, la revue et le site présentent des informations de qualité sur la pratique martiale dans sa diversité.

 

L'art de la Voie, interview Léo Tamaki

Interview

Je suis sollicité de façon régulière pour répondre à des interviews, et comme je l'indiquais dans ce post, j'essaye toujours de me plier à l'exercice du mieux que je le peux. S'il est inévitable que certaines questions sur le parcours reviennent, chaque entretien reste unique. Dans celui-ci Antoine Thibaut m'a par exemple demandé de m'exprimer sur ma conception de l'Aïkido, l'efficacité en self-défense, le MMA, etc…

 

Extrait :

 

"Il  semble que vous ayez une vision très personnelle de l’Aïkido, pouvez-vous nous en dire plus ?

L'Aïkido est pour moi une Voie permettant à ses pratiquants de développer leur potentiel, et de se libérer de leurs peurs afin de vivre pleinement. Mais cela est bien plus facile à dire qu'à réaliser.

Aujourd'hui l'Aïkido ne tient souvent plus ses promesses, et est devenu une simple activité sportive. C'est déjà une bonne chose, mais c'est beaucoup moins que cela pourrait être. J'ai toujours considéré que l'Aïkido en tant que Budo ne devait pas être autre chose, mais "plus" qu'un Bujutsu. A ce titre il me semble donc essentiel que l'Aïkido soit efficace, martialement mais aussi dans sa transmission.

 

Si on rentre un peu plus dans les détails, techniquement je prends comme fondement le fait que la personne qui nous fait face a un avantage physique énorme. Cela invalide donc de fait tout travail en renforcement et les leviers "basiques". Le Kishinkaï, l'école que j'ai fondée, se base donc sur la perception et l'adaptation. Les principes et stratégies sont issus de quatre sources principales, Tamura Nobuyoshi, Kuroda Tetsuzan, Hino Akira, et mes propres recherches.

Au niveau des formes, j'évite absolument toutes les techniques qui ne peuvent être réalisées qu'avec une participation active du uke. Notamment tous les gestes qui ne fonctionnent que parce qu'il a conservé sa saisie de façon illogique."

 

Voilà, je vous laisse télécharger "l'art de la Voie". N'hésitez pas à lire aussi les numéros précédents qui sont disponibles en téléchargement.

 

Note : Je n'ai pas encore évoqué d'autres interviews qui ont été réalisées plus tôt bien que je m'y sois engagé envers leurs auteurs. Je reviendrai dessus rapidement ;-)

 

L'art de la Voie, interview Léo Tamaki

Partager cet article

Commenter cet article