Budo no Nayami

Goshinkaï Jujutsu, avec Simon Pujol

31 Mars 2015 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #NAMT et Aïki Taïkaï

Fin des années 80, je suis comme tant d'autres un adolescent passionné d'arts martiaux. Internet n'existe pas encore, mais je suis un lecteur avide de tout ce qui a trait à la pratique martiale. Dans les revues spécialisées je découvre chaque mois les maîtres et les disciplines du monde entier. Parmi elles, le Goshinkaï et son fondateur, Alain Guingois. Les années passent, jusqu'à ce qu'un beau jour un jeune homme blond en kimono noir se présente à l'un de mes cours. Il s'appelle Simon Pujol, et est enseignant de… Goshinkaï Jujutsu.

 

Goshinkaï Jujutsu, avec Simon Pujol

Goshinkaï Jujutsu

Alain Guingois est un jeune homme sans aptitudes particulières, mais doté d'une volonté de fer et d'une curiosité insatiable. Pendant plusieurs décennies, il va parcourir les tatamis du monde entier, étudiant entre autres le Hakko ryu Jujutsu, le Gracie Jujutsu ou le Niten Ichi ryu. Il développera finalement un système de Jujutsu qu'il souhaite être une self-défense contemporaine efficace, en même temps qu'une méthode d'éducation et d'introspection. Vivant aujourd'hui en Asie, il revient chaque année pour donner une série de stages aux enseignants et élèves de l'école qui continue à se développer.

 

Goshinkaï Jujutsu, avec Simon Pujol

Simon Pujol, loyauté et soif d'excellence

J'ai déjà écrit tout le bien que je pense de Simon, et notamment de son ouverture d'esprit. Je voudrais ici évoquer deux autres de ses qualités, la fidélité, et la soif d'excellence.

 

Il est commun aujourd'hui de voir des élèves se conduire comme des clients. Considérant avoir payé pour un service, ils consomment et estiment qu'ils sont quittes envers leurs enseignants. D'un autre côté on peut observer des dévots qui jurent fidélité à leurs enseignants et rivalisent de servilité… après avoir quitté un autre maître dont ils estiment ne plus rien avoir à apprendre, et qu'ils vouent souvent aux gémonies dans leur zèle de nouveaux convertis.

Ces comportements sont évidemment le meilleur moyen de ne jamais pouvoir accéder à un enseignement profond.

 

J'ai pu observer Simon dans de nombreuses occasions, et j'ai toujours été admiratif de la façon dont il considérait scrupuleusement les conséquences de ses actes pour les autres, et notamment pour ses enseignants. Simon est évidemment un élève d'Alain Guingois, et un enseignant de Goshinkaï. Pour autant, comme son maître avant lui, il suit aussi sa propre route, et étudie avec d'autres professeurs tels que Kuroda Tesuzan, Hino Akira, Kono Yoshinori ou moi-même. Une position délicate, mais qu'il arrive à gérer par sa loyauté, son respect et son intégrité.

 

Goshinkaï Jujutsu, avec Simon Pujol

Au fil des années, j'ai aussi pu observer sa soif d'excellence, la marque des grands adeptes. Travailleur infatigable, jamais satisfait, toujours en recherche, Simon fait depuis que je le connais des progrès constants et remarquables. Je suis impatient de voir la démonstration qu'il fera avec les autres enseignants de son école que j'apprécie aussi, Sylvain Lançon et Stéphane Théron, et son élève Fabien Zénon. Ne manquez pas non plus de sentir son travail subtil lors de son cours à l'AïkiTaïkaï !

 

Goshinkaï Jujutsu, avec Simon Pujol

Goshinkaï Jujutsu avec Simon Pujol assisté d Sylvain Lançon, et Stéphane Théron à l'Aïki Taïkaï et à la 9ème Nuit des Arts Martiaux Traditionnels

Farouk sera présent à la NAMT le samedi 23, et donnera un cours à l'Aïki Taïkaï le dimanche 24 de 9h00 à 10h30.

 

Benoît Hauray, le Systema de la maturité

A NOTER, si tout le Taïkaï a lieu à Herblay, il se déroule en deux lieux distincts le samedi et le dimanche.

 

Samedi 23 mai

Dojo régional d'Herblay

Chemin de Chennevières

85220 Herblay

(GPS 48.99752, 2.14516)

 

9h00 à 10h30

Salle 1 Kinomichi, avec Takeharu Noro

Salle 2 Hapkido, avec Jérôme Dussottier (assisté de David Constant)

 

10h30 à 12h00

Salle 1 Gembukan Tode ryu, avec Pierre Portocarrero

Salle 2 Aïkido, avec Farouk Benouali

 

14h00 à 15h30

Hino Budo, avec Akira Hino

 

15h30 à 17h00

Salle 1 Kudo, avec Shinya Tsuchida

Salle 2 Taijiquan / Hsing-I, avec Erwan Cloarec

 

Dimanche 24 mai

COSEC

55 rue de l'Orme Macaire

95220 Herblay

 

9h00 à 10h30

Salle 1 Goshinkaï Jujutsu, avec Simon Pujol

Salle 2 Kokodo Jujutsu, avec Eric Anfrui

 

10h30 à 12h00

Salle 1 Hino Budo, avec Akira Hino

Salle 2 Taïko, avec Tulga Yesilaltay et le Paris Taïko ensemble

 

14h00 à 15h30

Salle 1 Hino Budo, avec Akira Hino

Salle 2 Sonmudo, avec Frédéric Foubert

 

15h30 à 17h00

Salle 1 Systema, avec Benoît Hauray

Salle 2 Daïto ryu Takumakaï, avec Jean Gonzalez

 

Tarifs

Préinscription

Stage complet 70€

Journée 50€

Demi-journée 30€

 

Sur place

Stage complet 90€

Journée 70€

Demi-journée 40€

 

Pour les préinscriptions, merci d'envoyer un chèque à l'ordre de Shinbudokaï accompagné de vos noms et prénoms à l'adresse suivante :

APAM

127 rue de l'Ourcq

75019 Paris

 

Benoît Hauray, le Systema de la maturité

Aïkibudo

Xavier Fleury

 

Aïkido

Farouk Benouali

Jean-Marc Chamot

Pascal Guillemin

 

Daïto ryu Takumakaï

Jean Gonzalez

 

Goshinkaï

Simon Pujol

 

Haidong Gumdo

Jean-François Capozzi

 

Hapkido

Jérôme Dussottier

 

Hino Budo

Hino Akira

 

Karaté Gembukan

Pierre Portocarrero

 

Karaté Shotokan JKA

Marc Feldis

 

Kinomichi

Noro Takeharu

 

Kokodo Jujutsu

Eric Anfrui

 

Tatsumi ryu et Toda ha Buko ryu

Pierre Simon, Claire Seïka et les élèves du dojo Oshinkan

 

Kudo

Shinya Tsuchida

 

Méthode Lafond

Olivier Coulon et Fabien Hamon

 

Mugaï ryu

Masayoshi Sato

 

Sonmudo

Frédéric Foubert

 

Systema

Benoît Hauray

 

Taijiquan et Hsing-I

Erwan Cloarec

 

Wadaïko

Paris Taïko Ensemble

 

 

Les places sont disponibles chez les revendeurs habituels et en direct sur la page Facebook.

 

Partager cet article

Commenter cet article