Budo no Nayami

Question de lecteur : Aïkido, efficacité, travail interne et voie spirituelle

26 Décembre 2016 , Rédigé par Léo Tamaki

Bonjour Monsieur Tamaki,

Je viens vers vous car vous êtes un des plus grands professionnels d'Aikido et j'avais 3 petites questions à vous demander : En fait, je suis pratiquant de karaté et je souhaite compléter celui-ci ...

1) On reproche souvent à l'aikido son manque d'efficacité (j'ai lu votre interview de l'art de la voie) malgré je trouve la pratique intéressante dans le sens où il y a les chutes, la pratique des armes .... Est-ce que l'aikido reste une pratique martiale avec une efficacité moindre mais présente et dans ce cas, je peux rencontrer une efficacité qui complètera le karaté ou l'aikido n'est plus pour vous du tout : une pratique de self défense ?

2) J'ai lu également dans certains articles que l'aikido travaillait les muscles internes. Est-ce que l'en pratiquant l'aikido, on peut arriver à des fins +/- similaires qu'en Tai chi chuan qui travaille également les muscles internes ?

3) La petite dernière, on parle souvent de l'aikido comme voie spirituelle (cela m'intéresse aussi).... Est-ce que cela n'est plus qu'un argument "marketing" ou puis-je réellement me développer personnellement (+ que dans les autres) au travers de cet art (quand je parle de développement ... ex. / plus de présence à moi, ma personne, qualités spirituelles ....)

Un grand merci pour vos lumières,

Sylvain

Qu'est-ce que l'Aïkido ?

Qu'est-ce que l'Aïkido ?

Bonjour Sylvain,

"1) On reproche souvent à l'aikido son manque d'efficacité (j'ai lu votre interview de l'art de la voie) malgré je trouve la pratique intéressante dans le sens où il y a les chutes, la pratique des armes .... Est-ce que l'aikido reste une pratique martiale avec une efficacité moindre mais présente et dans ce cas, je peux rencontrer une efficacité qui complètera le karaté ou l'aikido n'est plus pour vous du tout : une pratique de self défense ?"

L'efficacité de l'Aïkido est un sujet vaste et qui prête à polémique. Je n'aborderai pour répondre à ta question que l'angle de l'efficacité martiale de la discipline.

Il est indéniable que l'Aïkido pratiqué aujourd'hui n'est pas, dans la très large majorité des cas, efficace en combat. Et cela que ce soit pour la self-défense, le combat sportif, et bien évidemment celui de survie sur un champ de bataille par exemple. En cherchant beaucoup, tu pourras toutefois trouver de rares enseignants ayant les connaissances permettant de développer une efficacité combative. Cela nécessite toutefois un gros investissement que très peu d'élèves sont prêts à fournir.

Si je comprends ton questionnement sur l'efficacité en self-défense, il faut bien mettre les choses en perspective. Est-ce une chose dont tu as besoin ? Si oui, alors il y a sans doute des méthodes spécifiquement orientées vers cela qui seront plus faciles d'accès car les professeurs d'Aïkido ayant ce savoir sont rares. Si non, alors il suffit que l'enseignement soit cohérent. C'est à dire qu'on ne te vende pas de chorégraphies irréalistes en te les faisant passer pour des techniques guerrières ultimes !

Tsuchiya Satoru senseï, du Shodokan Aïkido

Tsuchiya Satoru senseï, du Shodokan Aïkido

En cherchant beaucoup, tu pourras toutefois trouver de rares enseignants ayant les connaissances permettant de développer une efficacité combative. Cela nécessite toutefois un gros investissement que très peu d'élèves sont prêts à fournir.

"2) J'ai lu également dans certains articles que l'aikido travaillait les muscles internes. Est-ce que l'en pratiquant l'aikido, on peut arriver à des fins +/- similaires qu'en Tai chi chuan qui travaille également les muscles internes ?"

Ce que l'on désigne par muscle interne est souvent vague. De même que le terme de "pratique interne" qui est utilisé pour désigner le Taï Chi, etc.

Si l'on parle d'une méthode raffinant l'utilisation du corps, tu peux trouver cela en Aïkido. Mais comme pour l'efficacité martiale, c'est aussi assez rare. Tu rencontreras majoritairement des enseignants transmettant des formes sans se préoccuper de modification de l'utilisation du corps. Au mieux on te dira de te relâcher, d'être centré, et de mettre du ki. Expressions valises qui ne donnent en rien les clés précises permettant d'obtenir les effets incroyables dont sont capables les plus grands adeptes de Taï Chi ou Aïkido.

Question de lecteur : Aïkido, efficacité, travail interne et voie spirituelle

"3) La petite dernière, on parle souvent de l'aikido comme voie spirituelle (cela m'intéresse aussi).... Est-ce que cela n'est plus qu'un argument "marketing" ou puis-je réellement me développer personnellement (+ que dans les autres) au travers de cet art (quand je parle de développement ... ex. / plus de présence à moi, ma personne, qualités spirituelles ....)"

Les pratiques martiales sont passées depuis longtemps de savoir-faire nécessaires pour la survie de guerriers, à des méthodes d'éducation. Cela dit, comme pour les éléments précédents, les adeptes qui font preuve d'une qualité d'être méritant d'être remarquée sont peu nombreux. Je dirai même plus, c'est sur ce point qu'ils sont probablement les plus rares.

L'Aïkido est au final très similaire aux autres disciplines martiales. Si chacun a une histoire propre et des spécificités techniques, c'est en dernier lieu surtout une question de pratiquant.

Je t'invite à définir un ordre de priorité concernant tes objectifs dans la pratique de l'Aïkido. Si je me réfère à ton message, ce serait :

-efficacité martiale

-modification de l'utilisation du corps

-développement spirituel

Va ensuite visiter TOUS les dojos qui sont dans ton rayon d'action. C'est à dire à une distance où tu es sûr de pouvoir être régulier. Il est inutile, quel que soit l'excellence de l'enseignant, de t'inscrire dans un dojo où tu sais que tu ne te rendras pas dans la durée.

Observe dans ces dojos si les éléments qui t'intéressent sont présents, de préférence dans ton ordre de priorité. Si tu trouves cela, que le professeur semble désireux de transmettre, que l'ambiance est bonne et te convient, alors fonce !

En revanche si il n'y a pas de dojo réunissant ces conditions dans ton rayon d'action, alors ne perds pas ton temps. Il vaut mieux garder l'œil ouvert jusqu'à ce que la situation change.

Bonne recherche !

Question de lecteur : Aïkido, efficacité, travail interne et voie spirituelle

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Resin Bound 30/12/2016 16:14

Sometimes it is very difficult to find good content on this topic. But your post is my way to desired information, my problem is solved now. Thanks for posting something worth knowledge.

Léo Tamaki 12/01/2017 08:26

Thank you for the reading :-)

Leo

Julien 26/12/2016 12:03

Bonjour Léo,

je viens de lire votre réponse à Sylvain et je dois dire que je suis assez surpris par votre réponse.
A vous lire on se demande bien quel intérêt on peut trouver à l’aïkido…
Je ne serai pas aussi négatif que vous concernant tous les points évoqués par sylvain. J’aimerais très rapidement vous faire part de mon expérience, peut-être cela modifiera un peu votre point de vue…
J’ai commencé l’aïkido à 14 ans et pendant 5 ans je me suis énormément donné. J’ai pratiqué jusqu’à 9 heures par semaine et j’ai obtenu mon shodan assez rapidement.
Mon professeur n’était pas très bon voire même assez mauvais mais il a su me donner quelques bases et il y avait dans ce club pas mal de passionnés comme moi. Ensemble nous sommes partis en stage, nous avons eu la chance dans les années 90 de croiser beaucoup de maitres aujourd’hui disparus (Maitre TAMURA, SUGANO, VDB, LEVOURCH, BG BATIER,..) et d’autres qui ont depuis fait leur chemin loin de la FFAB (Maitre VURAL, SHEWAN, RAJI,…) et puis aussi d’autres qui sont toujours là comme Maitre SUGA, PELLERIN… cette liste est loin d’être exhaustive.
J’ai eu la chance de croiser d’anciens élèves de Jean ZIN et Tadashi ABE, d’anciens élèves de SAITO, des karatékas, des Judokas et d’autres disciplines…
J’ai changé plusieurs fois de professeur lors de mes études universitaires.
J’ai eu la chance de discuter, d’échanger, de philosopher, de partir au Japon une fois en 2001… Je pense, même avec un professeur initial des plus moyen, avoir pu comprendre certains concepts et toucher du doigt l’aspect philosophique de l’Aikido en particulier grâce aux stages et aux échanges interclubs.
Concernant l’efficacité je crois qu’il faut réellement prendre un peu de distance et définir clairement le concept d’efficacité. De quoi parle t-on au juste ?? D’un combat face à un champion de MMA, d’un combat face à un 5eme dan de Karaté ? un combat face à un membre du MOSSAD instructeur de KRAV MAGA ? ou de se sortir d’une passe difficile dans le quotidien ??
En ce qui me concerne, depuis 20 ans, je pratique en pointillés (2 h/ semaine a mieux) J’ai une copine exigeante, 2 gosses de moins de 10 ans, un chat, un chien, une maison à bricoler et un boulot très prenant. J’ai 40 ans, un léger surpoids, je n’ai pas fait d’abdominaux depuis 10 ans et je suis incapable de courir 30 minutes sans suffoquer, je vis à la campagne dans un certain calme a priori…
Pour autant, durant ces 20 dernières années, un sdf a tenté une soirée d’hiver de me mettre un coup de rasoir au visage alors que je croisais sa route, 3 garçons énervés et alcoolisés ont essayé de me casser la figure en boite de nuit, 3 mecs costauds sont un jour entrés dans mon bureau pour me menacer physiquement, une autre fois un abruti a essayé de me mettre son poing dans la figure ... et je suis toujours là sans aucune égratignure avec la sensation d’avoir réussi à gérer ces situations complexes.
Sans l’aïkido je n’aurais pas réussi tout cela … cela m’a donné la maîtrise de mes émotions et de ma peur, des réflexes, la gestion de la distance et du timing, cela m’a appris où étaient les points vitaux et comment y accéder … bref je m’en suis sorti grâce à ma petite pratique.
Alors c’est sûr que face à un type musclé, entrainé et déterminé je ne fais pas le poids mais bon je ne vis pas en Syrie, ni au Japon féodal, ni dans une banlieue du 9.3., je suis un père de famille à la campagne et bien heureux d’avoir fait de l’aïkido…

Léo Tamaki 12/01/2017 08:26

Bonjour,

Vous trouverez une réponse détaillée à votre commentaire ici :
http://www.leotamaki.com/2017/01/aikido-efficacite-et-voie-spirituelle.commentaire-de-lecteur.html