Budo no Nayami

Démonstration Aïkido, Léo Tamaki à La Nuit du Shaolin

16 Janvier 2017 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu, #Vidéos

S'adapter, se renouveler

Le temps passe, et les choses changent. Tout du moins la façon de les présenter. Et l'Aïkido n'échappe pas à la règle.

Si j'ai à cœur de préserver ce que je considère être au cœur de la discipline, je crois qu'une démonstration gagne à être réalisée en fonction du public auquel elle est destinée. Et c'est un exercice d'équilibriste que de démontrer sa pratique sans la travestir à un public tel que celui de Bercy ou la Nuit du Shaolin, composé de quelques amateurs éclairés, et de beaucoup de néophytes qui viennent pour vibrer. Le tout sans se répéter. J'ai toujours trouvé plus simple la préparation de démonstrations pour la Nuit des Arts Martiaux Traditionnels où le plus public est moins nombreux, et composé de passionnés et de connaisseurs. Quoi qu'il en soit je suis plutôt satisfait de ce que nous avons proposé ce soir-là :-)

Trois heures de préparation

De façon général les démonstrations ont évolué. Plus courtes, dynamiques, elles sont aussi plus préparées. Il est loin le temps où, la pratique martiale encore mystérieuse, on pouvait se présenter et dérouler des mouvements de façon libre. Aujourd'hui chaque spectateur a une idée au moins vague de la majorité des disciplines, et perçoit comme de l'amateurisme la rugosité inhérente à un travail intense et spontané. Que l'on s'en désolé ou s'en réjouisse, c'est un fait avec lequel les pratiquants doivent composer.

Pour cette démonstration la préparation a toutefois été réduite à un minimum. Quelques fins de cours avec Thuriane et Chaymaa, et quelques dizaines de minutes l'après-midi précédant la soirée avec Alex. Et si ce dernier a aujourd'hui l'expérience de ce type de rendez-vous, c'était une première pour mes deux partenaires féminines. Trois heures au total.

Mais ce fut suffisant. Car si nous avons fait quelques aménagements dans la présentation, essentiellement pour rendre les choses plus claires et intéressantes pour le public, il s'agissait simplement d'une expression de notre pratique régulière.

Voici une seconde vidéo prise par un spectateur pratiquant. Merci Marc ;-)

 

Merci aux organisateurs, en particulier à Lilian et Lionel Froidure, à tous les spectateurs, et à mes partenaires Thuriane Flohic, Al Chaymaa Dernoune et Alexandre Grzegorczyk.

 

Démonstration Aïkido, Léo Tamaki à La Nuit du Shaolin

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article