Budo no Nayami

Traces martiales

3 Septembre 2017 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu, #NAMT et Aïki Taïkaï, #Vidéos

Rien ne remplace l'instant vécu, la magie du réel. Observer de grands adeptes à quelques mètres de soi, entendre leur respiration, le claquement de leurs dogis et le sifflement de leurs armes ! Sentir, surtout, l'énergie qu'ils dégagent. Admirer leur maîtrise et leur présence…

Mais l'on ne peut tout faire, et nous devons faire des choix. Par chance, il reste parfois à ceux qui n'ont pu vivre l'instant des traces martiales. Récits, dessins, et films aujourd'hui, qui nous permettent d'humer le parfum de ces instants manqués. Et qui se révèlent souvent riches d'enseignements ! Combien d'heures ont passées certains experts d'Aïkido à étudier les traces d'Osenseï ?

 

Ueshiba Moriheï et Tamura Nobuyoshi

Ueshiba Moriheï et Tamura Nobuyoshi

Traditions martiales vivantes

Dans les sociétés contemporaines pacifiées, les traditions martiales vivent le risque permanent d'être reléguées au rang de pratiques folkloriques archaïques. C'est la passion qu'y insufflent les maîtres et experts qui maintiennent ces arts en vie. C'est le cheminement de ces adeptes qui témoigne de leur pertinence. Dans un monde aux repères flous, la constance de leur passion et leur réalisation personnelle sont les rares phares qui illuminent l'horizon obscur des pratiquants actuels.

Chaque année la Nuit des Arts Martiaux Traditionnels (NAMT) voit un certain nombre d'entre eux se rassembler pour partager leur passion. Pour tous ceux qui n'ont pu assister à l'édition 2017, Lionel Froidure a réuni de splendides traces. Pour admirer la passion de ces géants d'aujourd'hui et de demain, trois possibilités s'offrent à vous :

 

Traces martiales
Traces martiales
Traces martiales

Edition 2018

Comme chaque année, je travaille d'arrache-pied pour proposer un contenu original qui réponde aux attentes toujours plus élevées des passionnés. Je vous réserve un certain nombre de surprises qui devraient vous plaire pour la NAMT 2018, le 23 juin à Paris. A suivre !

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article