Budo no Nayami

Les fondements du Budo selon Hino Akira

28 Juin 2018 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

Hino Akira est l'un des plus grands experts contemporains du Budo. Sa méthode unique, est le fruit de ses rencontres avec les géants des arts martiaux, son expérience extensive du combat, et l'inspiration qu'il a puisée dans les écrits des adeptes du passé tels que Miyamoto Musashi et Ito Ittosai. Elle séduit les pratiquants d'arts martiaux expérimentés comme les débutants, mais aussi les danseurs professionnels, athlètes olympiques et professionnels de santé.

 

 

En terre martiale

Les documentaires "En terre martiale" suivent l'immersion de Lionel Froidure, expert de Karaté et Eskrima, dans les disciplines martiales les plus variées. Fin décembre 2017, début janvier 2018, c'est donc dans le Hino Budo que Lionel s'est plongé au Japon. De Kyoto à Tokyo en passant par Wakayama il a suivi quotidiennement l'enseignement de maître Hino Akira avec un groupe de pratiquants venus de toute l'Europe.

 

 

Les fondements du Hino Budo

Si le Hino Budo a des points communs et est compatible avec de nombreuses disciplines, il a aussi de nombreuses spécificités. Ce sont tous les principes de base de la modification du corps selon sa méthode, et les stratégies utilisées dans ses techniques que maître Hino a révélés durant ces dix jours de pratique. Le documentaire "En terre martiale" que lui consacre Lionel permettra ainsi à ceux qui découvrent son art d'en comprendre les bases, et à ceux qui ont étudié avec lui d'avoir un résumé clair et efficace de son enseignement.

 

 

Crowdfunding

Lionel Froidure a mis en place un financement participatif qui se termine dans moins de 48 heures !

Profitez de cette offre qui vous permettra d'obtenir ce document exceptionnel à des conditions privilégiées.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sam 19/09/2018 13:21

Bonjour Léo,

Je sais que vous respectez toutes les disciplines. Vous avez pu vous entrainez avec des maîtres et des experts du sport de combat.
Sur un plateau TV Cyrille Diabaté critiquait les arts martiaux qu'il désignait comme du Mytho-jutsu. Hino sensei était parmi les exemples. Est-ce un manque d'ouverture, d'expérience de sa part? En sachant que les videos de Hino sensei démontrent un "comportement" du corps, n'est-il pas passé à côté du sujet?

Autre question à part. Cette année je commence enfin la pratique du Jojutsu et Iaido. Et le Penchak en amont. Est-ce un déficite si je ne pratique pas l'Aïkido? (Coïncider les horaires des clubs et du boulot n'est pas facile).

Je vous souhaite une bonne pratique.

Léo Tamaki 19/09/2018 19:09

Bonjour Sam,

Chacun juge en fonction de ses expériences et du cadre qu'il considère. Je comprends donc le point de vue de Mr Diabaté.

En ce qui concerne Hino sensei, et d'autres maîtres tels que lui, le problème est qu'ils partagent et enseignent sans faire de distinguo de réelles techniques martiales, et des exercices pédagogiques.

Pour ce qui est de l'Aikido, ce n'est naturellement pas une nécessité. Une discipline est déjà beaucoup à aprofondir. Ne parlons pas de 2, 3 ou 4 ;-)

Bonne pratique,

Léo