Budo no Nayami

L’intégrité du budoka

4 Novembre 2019 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu, #STAGES

L’intégrité comme l’indépendance ont un prix. Il y a bientôt dix ans que j’ai quitté le système fédéral français pour revenir à un système d’école, que je considère mieux adapté à la transmission de tradition martiales. Certains n’ont pas compris, d’autres m’ont soutenu, et quelques-uns m’ont combattu. La majorité n’a rien tout simplement… rien remarqué de cet événement, somme toute anodin.

 

Loyauté et fidélité

J’ai déjà à plusieurs occasions dit tout le bien que je pensais d’un homme que je considère comme un grand frère, Brahim Si Guesmi. Rapidement j’ai fait la connaissance de l’un de ses tous premiers élèves. Enthousiaste, engagé et dévoué, je croisais Yann Goffin aux stages de Tamura senseï où il accompagnait son enseignant. J’ai tout de suite apprécié de pratiquer avec lui. Les années passant nous avons eu maintes fois l’occasion de nous croiser, et en 2010 il est venu avec moi au Japon lors d’un MastersTour mémorable.

 

 

Peu après je prenais mon indépendance. Parmi ceux qui m’ont dès lors manifesté leur amitié ou leur intérêt pour mon travail, beaucoup l’ont fait de façon discrète pour éviter les représailles. En évitant par exemple de faire signer leur passeport, ou d’être pris en photos lors de stages. Et cela est compréhensible tant il y eut un temps une chasse aux sorcières dans le microcosme de l’Aïkido français. D’autres ont, toujours, bravé publiquement les anathèmes. Parmi eux, Yann. Yann a non seulement continué à nous fréquenter mon frère et moi, à venir pratiquer avec nous, et même revenir au Japon. Plus encore, alors qu’il commençait à être sollicité dans le cadre de la FFAB, il a continué à honorer notre amitié.

 

 

En Aïkido, Yann a étudié avec Tamura senseï et d’autres experts tels que Toshiro Suga, René VDB, etc. Je pense aussi qu’il trouve dans ma pratique matière à réflexion, et il me fait l’amitié de venir pratiquer avec moi quelques fois dans l’année. Mais surtout, depuis ses premiers pas sur les tatamis, Yann a scrupuleusement suivi l’enseignement de Brahim. Il lui a toujours fait confiance pour le guider, et peut être fier des résultats de son engagement. Au-delà des formes, je retrouve chez lui la même bienveillance, la même générosité et le même engagement que chez son professeur.

 

 

Léo Tamaki à Toulouse, 16 et 17 novembre

Ayant développé un ancrage local dans l’Aïkido du sud-ouest, Yann est l’un des artisans du succès de mes passages à Toulouse. Je tiens à le remercier pour sa loyauté et son amitié. Je serai heureux de le retrouver ainsi que bien sûr, Emmanuel Wildemann, fondateur du Kishinkaï Aïkido Toulouse.

 

 

Horaires

Samedi 16, de 10h00 à 12h30, et de 15h00 à 17h00

Dimanche 17, 10h00 à 12h30

 

Lieu

Complexe sportif de la Faourette

18 rue Paul Lambert

31100 Toulouse

 

Tarifs

Stage complet 50€

2 cours 35€

1 cours 30€

 

Contact

contact@kishinkai-toulouse.fr

06 80 93 32 03

 

Stage ouvert à tous les pratiquants d'arts martiaux, tous groupes, et tous niveaux.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Higuma 13/11/2019 13:00

Merci de ce temoignage, dans lequel, dans une moindre mesure, je me retrouve totalement. Quel dommage que l'ego de certains maîtres prime sur l'esprit du budo/bujutsu et que leurs conflits personnels rejaillissent sur les pratiquants auquels ils enseignent. Les valeurs des arts martiaux tels qu'enseignés aujourd'hui n'en sortent pas grandies.

Léo Tamaki 14/11/2019 09:04

Bonjour,

Désolé de lire que c n'est pas un évènement isolé.

Bon courage et bonne pratique !

Léo

bruno 13/11/2019 09:51

Je trouve tellement dommageable toutes ces guerres que nous croisons au sein de notre belle pratique.Tout ça est tellement dénué de l'esprit de l'Aikido comme l'aurait voulu Ô Sensei.
Dans ma Fédé c'est pareil et ça me désespère, ils sont à renifler pour reprendre la place du boss quand il va partir..au niveau local on en est là aussi.
Bravo Léo tu as fait le bon choix,tu es pour moi l'esprit de conquête du savoir de ma génération et je t'en remercie.
Amitié.
Bruno

Léo Tamaki 13/11/2019 09:53

Bonjour Bruno,

Merci pour ton soutien et tes encouragements :-)

Bonne pratique !

Léo