Budo no Nayami

Interview de Tamura senseï en vidéo, commentaires sur un engagement dans le temps (suite)

18 Février 2008 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Février 2008

Interview en vidéo de Tamura senseï.

Damien est un jeune élève de maître Tamura qui est venu pratiquer un an au Japon. Il s'entraîne intensivement à l'Aïkikaï et au dojo personnel de Tada senseï. Il y a quelques jours il m'a envoyé cette vidéo très intéressante réalisée lors du stage de Lille.


undefinedTamura Nobuyoshi à Lesneven


Stéphane Crommelynck a écrit un article très sympathique sur le stage professeur qui a eu lieu juste avant sur son blog.
Il a aussi écrit récemment un article intéressant sur Michel Bécart où il rapporte aussi une anecdote sur Tada senseï et mets deux vidéos en lien. Voici celle que je préfère et que je n'avais jamais vue.

Tada senseï est parmi tous les maîtres que j'ai eu la chance de rencontrer un de ceux qui se dégagent très nettement au-dessus des autres.


undefinedTda Hiroshi


Commentaires sur "Un engagement dans le temps"

J'ai reçu de nouveaux messages et un commentaire qui me semblent apporter encore au sujet sur l'engagement dans le temps.

"Ce sujet passionnant revient régulièrement dans les conversations des pratiquants et professeurs d'arts martiaux traditionnels.
Il y a de ça déjà quelques années, lorsque je débutais dans ma pratique du Uechi-ryu karaté-do, j'ai été subjugué par les capacités d'endurcissement (la chemise de fer en chinois) que démontrait  mon maître,  qualités intrinsèques à toutes les écoles de karaté-do d'Okinawa et du sud de la Chine.
Très vite j'ai été découragé par l'engagement physique qui était demandé et la lenteur des résultats obtenus,  mon Senseï me dit alors "il ne faut pas considérer ce travail dans le court terme, mais pratiquer régulièrement sans ce soucier du temps.....en te retournant un jour tu constateras par toi-même les progrès réalisés."
Pendant une démonstration lors d'un festival des arts martiaux à Bercy, un Maître de karaté do d'okinawa qui venait de briser avec ses pieds 3 battes de base ball fut interviewé : "Maître, quel est le secret de votre éfficacité ?" ....... réponse de ce dernier "20 ans de pratique quotidienne !!!"

Je pratique les arts martiaux depuis 20 ans. J'ai pu comprendre et vérifier ce qui m'avait été enseigné et je crois à l'adage "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage" (Jean de la Fontaine).
 
J'aimerais conclure mon point de vue par une phrase d'un Maître chinois qui dans un temps assez éloigné dit un jour à son disciple  " on ne nait pas maître, on le devient  par notre attitude et notre travail quotidiens ."  

L'auteur de ce commentaire, Régis Galland, est enseignant de Uechi-ryu Karaté-do et cadre de l'organsation de Takayasu Takemi senseï.


"Je viens de lire l'interview de Hino senseï c'est vraiment génial. Je suis pressé de le rencontrer, il a l'air d'être trés enrichissant. En ce moment je travail beaucoup pour pouvoir me payer le voyage au japon et je suis assez fatigué. Parfois je me demande si tout cela a un sens, la vie parait si compliquée quelques fois. Et quand je lis ce genre d'article, comme quand j'ai rencontré maitre Kuroda, je retrouve les raisons qui m'ont poussées vers l'étude des arts martiaux.
 
Je sais bien qu'on ne s'entraine pas en lisant et/ou en regardant des vidéos mais en plus de la pratique, lorsque l'on peut entendre ou lire des choses qui touchent sincérement ça redonne envie de persévérer, de continuer sur ce chemin long et tortueux. De temps en temps j'ai l'impression d'être sur la bonne voie et d'autre fois de m'en égarer. Alors quand je lis les propos que tu recueilles auprès de ces personnes qui ont consacré leur vie à leur art de manière sincère dans cette époque moderne où beaucoup de choses paraissent si futiles, je suis profondément touché.
 
Quand j'ai commencé les arts martiaux c'était surtout, comme beaucoup je pense, pour apprendre à me battre (plus qu'a me défendre...) et je ne pensais pas un jour devenir enseignant. Puis lorsque j'ai trouvé l'Aïkido j'ai était tout de suite fasciné par les possibilités que cela pouvait donner.



Une fois tu m'as demandé quelles étaient les raisons de ma pratique eh ben les voici. Une aventure humaine enrichissante, une connaissance de soi, du corps et de l'esprit, toujours plus accrue, bref une tentative de s'améliorer chaque jour un peu plus."

L'auteur, Julien Coup, est enseignant d'Aïkido.


"Une petit précision pour ce que j' ai dit et qui est cité sur le blog, la compréhension ne peut venir que si l' on reçoit dès le départ l' enseignement adéquat. Malheureusement, ce n' est pas toujours le cas, et tout le monde n' a pas la chance de rencontrer et de cotoyer un maître. Et si au départ on n' a pas le bon enseignement ce ne sera pas impossible mais très difficile d' arriver à comprendre les concepts communs de toutes les disciplines grace à une utilisation correcte du corps. Pour cela, il faudra une grande ouverture d' esprit.
Si on arrive à saisir ces concepts, il est possible de les intégrer dans la vie quotidienne et de pouvoir s' entraîner sans nécessairement être au dojo et sans que les gens autour de soi s' en rendent compte. Certains gestes de la vie courante ou professionnelle peuvent en fait être des techniques ou plutôt des interprétations de techniques. Ce qui me semble être la démarche des maîtres comme Kono sensei ou Hino sensei.
Si la pratique transversale comme vous l' indiquez semble être la tendance au Japon, c' est une excéllente chose et je dirais même un retour à la valeur éducative du Budo et à l' utilité du Bu Jutsu d' une manière autre que le combat. Il n' y a qu' à espérer que la France suive."

L'auteur, Jean-Luc Dureisseix, est un cadre du Yoseïkan Budo proche de Mochizuki senseï.


Partager cet article

Commenter cet article

Stéphane 18/02/2008 23:10

Rebonjour,J'ai retrouvé la vidéo, ne restes-plus qu'à la mettre sur Dvd....Amitiés.Steph.  

Léo Tamaki 20/02/2008 04:15

Super :DMerci,Léo

Stéphane (Belgium) 18/02/2008 07:44

Bonjour,Merci pour les commentaires sur mes modestes articles, c'est sympa. Si celà t'intéresse, je pense posséder la vidéo complète "la via harmonosia" avec Tada Senseï tournée lors d'un stage à Rome. Je vais essayer de la mettre sur un Dvd et te la remettrai à l'occasion.A bientôt.Stéphane  

Léo Tamaki 18/02/2008 16:14

Salut Stéphane,Avec très grand plaisir si tu retrouves la vidéo de "La via harmonosia" :DLéo