Budo no Nayami

Entretien avec Tamura senseï (6): âge et compréhension dans les budo

23 Octobre 2008 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Entretiens

Ueshiba Moriheï


Un des élèves d'Osenseï étudiait aussi le naginata. Son professeur était considéré comme le plus grand expert de cette arme de l'époque et j'eus la chance d'être invité à une de ses démonstrations. Il s'agissait d'une grand-mère de soixante-quinze ans.
Après la démonstration j'ai eu l'honneur de lui être présenté. Elle n'arrêtait pas de parler d'Osenseï qu'elle admirait et considérait comme le plus grand budoka. Tout à coup elle me regarda et me demanda mon âge. Je lui répondis que j'avais vingt ans et elle me dit alors: "On ne peut rien comprendre avant soixante-dix ans!"
Je me suis dit "Quel culot à cette grand-mère!" Maintenant je sais qu'elle avait raison! (rires)




Tamura Nobuyoshi, un savoir acquis au fil du temps dispensé dans la joie


Note: Je n'ai pas enregistré ces entretiens et les écris de mémoire. Il est donc possible que des erreurs se soient glissées dans ces retranscriptions mais j'ai pensé que l'intérêt des réponses dépassait le risque de mes erreurs. Je prie toutefois les lecteurs de ne prendre cela que comme une conversation rapportée qui pourrait nourrir des réflexions et non comme paroles d'évangiles.

Partager cet article

Commenter cet article

Steph 24/10/2008 07:42

Bonjour Léo,Merci pour cette chouette anecdote dans laquelle on reconnait bien l'humour de Senseï...plus que 24 ans à attendre ;o))Amitiés.Stéphane

Léo Tamaki 24/10/2008 21:41


Ha ha pour une fois que les gens pensent positivement à prendre de l'âge. Senseï saurait donc amener les gens à positiver ;-)

Léo


Eric Grousilliat 24/10/2008 02:50

Enfin une parole encourageante ! S'il suffit d'attendre d'avoir 70 ans, j'ai déjà fait la moitié du chemin... youpi !!! 

Léo Tamaki 24/10/2008 21:40


:D

Léo