Budo no Nayami

Les maîtres et leur image

7 Février 2009 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Février 2009

Bruno Germain a eu la gentillesse de m'envoyer un portrait de Tamura senseï qu'il a réalisé sans préparation ni flash.


Tamura Nobuyoshi
(photo Bruno Germain, merci de ne pas utiliser cette image sans son accord)



Chaque maître a un rapport très particulier à l'image. Certains, tels Osenseï, en sont amusés et s'y prêtent volontiers. D'autres, mais ils sont rares parmi les véritables maîtres, en jouent avec habileté. La majorité considère plutôt cela comme un mal nécessaire et Tamura senseï est indéniablement de ceux-là.

La série de photos de maîtres que nous avons réussi à faire cet été avec Frédérick Carnet est à ce titre réellement exceptionnelle. A ma grande honte je dois avouer que nous n'avons pas énormément avancé sur le projet mais je vais faire le maximum pour que nous le finissions cette année. Fred a réussi des photos magnifiques qui raviront tout à la fois les pratiquants que les passionnés d'art.
Une partie du making-of est d'ailleurs visible sur son profil sur Facebook qui est en accès libre pour les gens inscrits sur ce site.

Bruno Germain a la gentillesse de mettre le portrait de Tamura senseï à disposition des pratiquants qui le souhaitent en impression papier à prix coutant. Vous pouvez le contacter par l'intermédiaire de son site.


Partager cet article

Commenter cet article

Farouk 12/02/2009 00:56

Salut Léo !Ouf ! bordel ! Je suis juste hors post !Tant mieux ! Qu'est-ce que j'ai bu ? Je sais pas !Du Rhum, du vin, de la bierre, du Jack Daniels  !Le drogue, c'est vraiment de la m...de ! :-)Les lecteurs ne vont plus comprendre ! Enfin j'me comprends ! Tu m'as compris !Désolé Léo si en plus je rajoute des commentaires décalés datant de Matusalème !tout l'monde suit ? OK !Bonne nuit et merci à toi Léo !

Léo Tamaki 12/02/2009 03:16



:D

A+

Léo



Farouk 12/02/2009 00:47

Salut Leo ! Salut Benoit !J'aurai presque envie de rajouter que celui qui se dit ou se fait appeler maître est celui qui hisse ses élèves au niveau de maître ou je préfèrerai dire de "maîtrise".il existe des maîtres ( de budo ou des maîtres spirituels...) qui, en plus d'utiliser leur image, utilise aussi - je dirai- leur maîtrise pour asservir leurs élèves et du coup les empêchent de s'élever.Concrètement c'est de la manipulation, du contrôle (ou de la toute puissance).Malheureusement ça s'appelle de l'ignorance inconsciente en fait. Ca existe. J'ai un ami à qui c'est arrivé. Il s'est presque fait lincher (harcelement téléphonique aussi) car il a décidé de voler de ses propres ailes (en se faisant traité de traitre par un non-japonais en plus ) en quittant tout simplement le dojo et par la même le groupe.On pourraît appeler cela le syndrôme du petit samouraï (se faire plus japonais que les japonais :-) comme dirait Tiki )Pour ma part, la maîtrise commence par la libération de l'impossibilité encombrante de devoir contrôler les autres et le monde. Le lâché prise quoi. La conscience du lâché prise. C'est la toute la différence entre un guide et un manipulateur (inconscient).Purée je me lâche là ! non !?Je suis pas hors sujet les gars là ????? ;-)

benoit 09/02/2009 15:15

Bonjour Léo, je trouve ça bien que tu dises que généralement les gens que l'on dénomine, faute de meilleur mot en francais,  "maitre" dans l'univers des arts martiaux jouent justement avec leur image. Je ne connais pas les enseignants divers dont tu as l'habitude de parler sur ce site, mais je me souviens à ce sujet que par exemple à une période j'allais par moments regarder des cours qu'un ami a pris auprès d'un maitre vietnamien pendant 7 ans, dans un petit club en banlieue. Un jour quelqu'un s'est adressé à cet homme enseignant dans la salle en disant" maitre"    et le maitre en question de répondre "hein quoi? mètre? centimètre? milimètre?"     j'avais trouvé ça excellent sa reaction pour un enseignant de  haut niveau en train de donner un cours.  ce même homme, parfois assez sec (mais jamais mechant)  m'avait dit sans détour " toi par contre je te déconseille de venir faire du viet vo"   on  l'avait entendu aussi ne pas hésiter une seule seconde a exclure définitivement son  élève plus haut gradé, eleve de longue date car cet eleve se mettait a mepriser et rejetter les nouveaux venus ou les "pas assez bons pour lui". amicalementbenoit

Léo Tamaki 10/02/2009 08:56



Bonjour Benoît,

Certains experts ou maîtres utilisent en effet leur image. Je n'y vois finalement pas grand chose à redire tant qu'il n'y a ni mensonge ni mystification. Les grands adeptes du passé cherchaient à
se singulariser et être connus pour vivre de leur art. Ils ne cherchaient pas à rester inconnus au fond d'une grotte :D

Beaucoup faisaient grand tapage autour de leurs duels, certains cherchaient aussi à se distinguer par leur apparence, etc... L'image du vagabond solitaire est souvent bien éloignée de la réalité
;-)

Amicalement,

Léo