Budo no Nayami

Entraînement solitaire

5 Janvier 2009 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Janvier 2009

Je vais donner la semaine prochaine un stage en Vendée. Le pratiquant qui l'organise, Alain Lapierre, est bien connu des élèves qui suivent régulièrement les stages de Tamura senseï. Derrière sa silhouette frêle et émaciée se cache une grande force de caractère.

Il a écrit un texte qui m'avait touché il y a quelques mois dans Seseragi. Il est téléchargeable ici et se trouve en page 11.

Au-delà du coeur du message, ce que peut nous apporter l'Aïkido à tout âge et quelle que soit notre état, physique ou mental, il est aussi intéressant de noter que l'auteur remarque l'importance des exercices pratiqués seuls. C'est un élément qui est très souvent mésestimé par les pratiquants bien qu'il soit essentiel, même dans un art tel que l'Aïkido.


L'entraînement solitaire, un des fondements de la pratique martiale...


Partager cet article

Commenter cet article

Emmanuel 28/06/2012 12:15

"Si je fais si bien l'amour, c'est parce que je me suis longtemps entrainé tout seul..." Woody Allen ;-)

Léo Tamaki 28/06/2012 12:57



:-))))))


 


Léo


 



Benoi 06/01/2009 11:12

En effet c'est très intéressant le travail en solitaire, et je crois que ca oblige également  à faire preuve de notre  maximum possible en matière de sens de l'obervation.  amicalementbenoit

Léo Tamaki 06/01/2009 16:51



Sens de l'observation, réflexion et introspection ;-)

Amicalement,

Léo



Antoine 05/01/2009 13:03

Cher Léo,Fidèle lecteur de ce blog depuis pas mal de temps déjà, je tiens à mettre entre parenthèses ma réserve habituelle pour m'associer, juste l'espace d'un instant, à l'hommage ici rendu à l'auteur du texte en question.C'est en effet un de mes premiers professeurs qui est ici évoqué, un de ceux qui m'ont fait découvrir l'aikido et ont su me le faire aimer. Si je ne peux donc qu'abonder dans votre sens lorsque vous mentionnez sa grande force de caractère, j'ajouterai également que sa gentillesse et sa disponibilité constantes font que c'est toujours un réel bonheur de le retrouver sur les tatamis vendéens, dont j'ai malheureusement dû m'éloigner pour des raisons professionnelles...J'espère donc qu'il sera présent dimanche à la Roche-sur-Yon et que, descendant de Paris pour l'occasion, j'aurai le double plaisir, d'une part, de le retrouver et, d'autre part, d'enfin découvrir votre travail !En tout cas, j'ai hate ! :)A dimanche,AntoinePS : Etes vous bien sur que le texte en question ne soit pas signé... ? ;)

Léo Tamaki 05/01/2009 18:22



Cher Antoine,

Merci pour votre message, votre témoignage, et votre lecture. Alain organisant le stage il sera bien sûr présent dimanche.

Par ailleurs vous aviez tout à fait raison, l'article était signé! J'ai donc corrigé mon post. Merci de me l'avoir signalé.

A dimanche,

Léo



SeB 05/01/2009 13:02

Merci pour ce lien.

Léo Tamaki 05/01/2009 18:14


;-)

Léo


cielnature 05/01/2009 02:19

56 ans je ne pratique pas l'aïkido et ne l'ai jamais pratiqué, mais j'ai eu la chance à l'âge de 17 ans de rencontrer parmi les tous premiers maîtres français et leurs maîtres japonais qui venaient souvent à leur domicile et ainsi j'ai suivre, en voisin, le développement de l'aïkido en France. Parallèlement je nageais, puis me suis orienté vers le yoga et les chevaux. L'esprit est le même et le lien à l'essentiel identique.L'oeil de mes partenaires chevaux sauvages, tout ce qui vit dans la nature, les changements dans la respiration des gens et en moi m'ont fait lever les yeux vers le soleil qui se couhe aujourd'hui sur la photo de votre article.Tout 2007 j'ai observé en solitaire, en unissant avec la seule nature, avec le rythme du principe de vie commune à toute existence.En 2008 j'ai créé le blog eauseccours.com et ai averti les principaux dirigeants politiques français et européens et les principaux décideurs concernés, pour qu'ils ne puissent pas dire maintenant que les dégâts surviennent, qu'ils ne savaient pas.2009 a débuté, tout le monde, chacun de nous doit savoir, regarder, ressentir et témoigner.Cete année déclarée année mondiale de l'astronomie, nous ne vivons déjà plus vraiment sur terre mais sur une néoplatène : l'Avionie.Prenez le temps de vous en rendre compte pendant votre stage et aidez-moi à le faire savoir.merci Jacques