Budo no Nayami

I shin den shin, publication en portugais et Price Minister

11 Mars 2009 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Blog

J'ai été contactée il y a quelques mois par une enseignante d'Aïkido brésilienne. Lila Serzedello, 5ème dan, m'écrivit pour me demander l'autorisation de traduire et publier mon article "I shin den shin". Touché par l'intérêt qu'elle portait à l'article autant qu'étonné du fait qu'elle en ait eu connaissance, je la lui ai bien sûr donnée. L'article est disponible sur son site.

Peu de temps auparavant j'avais aussi reçu une proposition de partenariat de Price Minister à laquelle je n'ai pas donné suite. Je n'ai rien contre le fait de rentabiliser le blog ou Tsubaki Journal. Le problème est de faire cela de façon appropriée sans finir par être motivé par l'appât du gain. Malheureusement cela demande un investissement en temps que je ne tiens pas à faire pour le moment.

C'est une série d'évènements que je n'avais pas prévue qui m'a amené à écrire sur la pratique martiale. Bien que je ne m'y sois jamais adonné intensément et que je n'ai jamais étudié cela de façon académique, écrire a toujours été un plaisir pour moi. Conjuguer cela à la pratique qui est l'essence de ma vie est finalement sans doute un aboutissement logique. Que ma pratique et mes écrits intéressent un certain nombre de gens au point qu'il me soit permis d'en vivre aujourd'hui est véritablement quelque chose qui me touche profondément. Merci à tous pour votre lecture et vos participations aux cours que je donne.




Partager cet article

Commenter cet article

CARLOS MIDOES 20/08/2009 13:10

Merci pour ta réponse, sinon, a tu une alternative, Par éxemple comme les stage de Toshiro, ou d'autres sensei, qui sont a 5 ou 10 euros le cours???Salut, carlos.

Léo Tamaki 20/08/2009 23:47



Bonjour Carlos,

Malheureusement le Fushan ne fait pas ce système. C'est un dojo privé avec tout ce que cela implique comme charges diverses aussi ils ne peuvent adopter ce fonctionnement qui impliquerait entre
autres pour eux un travail supplémentaire.
Il y a les cours dans le 19ème sinon mais je crains que cela ne fasse bien loin pour vous.

Amicalement,

Léo



indigo 16/03/2009 00:39

Bonjour Léo,Félicitation pour autant de succès. Assimiler, trasmettre une discipline et encore si les gens viennent vers toi faire une requête c'est qu'il y vraiment de quoi tirer de toi et cela ne nous fait qu'envie d'aller plus loin comme toi, qui ne te contentes pas de tes coméptences actuelles. Il y a une manière d'enseigner sans donner et sans montrer avec intention.Tout en ayant consicence de ne pas être à la même échelle, je partage le sentiment (si bien sûre c'est le car pour toi) d'être dans le dilemme de ne pouvoir faire tout ce qu'on te demande. Quand je dis "on te demande", il n'y a pas que des hommes mais la vie peut bien nous demander des devoirs. Mon esxpéreince n'a rien avoir avec la tienne -dans le sens où la mienne n'est pas du tout belle à raconter, mais après une période "vide" à sans rien faire, en passant à côter des épreuves opportunes, aujourd'hui, je reçois tout d'un seul coup...! Du moment où j'ai appris à les gérer et surmonter, je me suis ambitionner à apprendre plus d'autres mais je sens que cela m'est un peu encore prématuré pour tout réaliser. Avoir découvert l'aïkido est déjà très bien et suscite pas mal de choses en moi. D'ailleurs, c'est grâce à toi; merci Léo;)Par ailleurs, je m'intéresse beaucoup à l'étude macrobiotique et j'ai appris tout récemment qu'il y avait un lien assez fort entre celle et l'aïkido. Le disciple (Aïko Tanaka) au cours d'une interview sur sa première mission à létranger, qu'elle eut appris l'aïkido auprès de Morihei Ueshiba avant son départ et qu'elle eut mis en place une formation d'aïkido parallèlement à sa formation macrobiotique. C'est très intéressant. Kuroda seinsei aussi marque dans son essai que le premier Japonais qui l'a fait venir en France, recommandait à ces élèves d'aïkido de s'alimenter du riz complet; ce qui est l'aliment principal dans cette méthode nutritionnelle.Bref, pour conclure, je te souhaite bonne continuation : tu es le coordinateur et émetteur représentatif des arts martiaux ;)   

Léo Tamaki 16/03/2009 18:22



Bonjour Indigo et merci pour ton message.

Ton expérience vaut la mienne, je n'ai aucun doute là-dessus. Les "succès" ne sont souvent que des signes extérieurs et finalement sans importance même s'ils font plaisir. L'essentiel est de
poursuivre sa route avec joie et persévérance et je suis certain que c'est ce que tu fais. C'est aussi ce que j'essaye de faire ;-)

Amicalement,

Léo



Nadia 13/03/2009 13:03

On récolte ce que l'on sème...C'est le résultat de ton travail, de ta générosité et de ton talent. Alors ne t'arrêtes pas en si bon chemin (qui est encore long...) et continues de nous instruire, nous étonner, nous faire réagir et nous donner envie d'en savoir plus.BisesNadia, une non initiée intéressée

Léo Tamaki 13/03/2009 14:09


;-)

Bises et merci!

Léo


Jean-Claude 12/03/2009 15:13

Leo,Je suis content pour toi de toute cette reconnaissance.Le chemin que tu as parcouru jusqu'ici (par ce que j'en lis sur ton blog bien sûr) est déjà un bel accomplissement.Je te propose en "cadeau" une petite réfelxion sur la base d'un petit jeu de mots autour du verbe survivre qui en français est très équivoque.En effet, survivre est souvent synonyme de "être à la limite du minimum vital". Alors qu'on pourrait aussi lire ou dire sur-vivre.Donc, j'interprète ton expression "je survis" par "je vis en surabondance" car sinon ca serait plutôt tu "je sous-vis" qui conviendrait. En effet, la composante "alimentaire" de ta vie peut être ingrate mais elle est nécessaire et toute ta pratique est de la "sur-vie" c'est à dire que tu vis "plus", tu transcendes la seule nécessité.En ce sens, je te souhaite de rejoindre la myriade d'artistes (martiaux ou non) qui vivent pleinement et en surabondance grâce à leur art même si les aspects matériels de leur vie peut être précaire.Bon, après cet accès de lyrisme, bonne route à toi.

Léo Tamaki 12/03/2009 20:05



Bonjour Jean-Claude,

Magnifique interprétation et description exacte de ce que je vis!

Amicalement,

Léo



Phil 12/03/2009 12:00

Tu es très doué, mystérieux et intriguant... cela plait énormément !!! J'ai lu que maintenant tu es l'appôtre de la transformation martiale.... ;-D çà déchire ;-)))) fécilicitations again... J'atend également le livre mais aussi le DVD je crois ?A bientôt,Phil

Léo Tamaki 12/03/2009 20:04



Oh là, tu me mets la pression :D
Non mais effectivement je mets tout ça en route ;-)

Amicalement,

Léo



georges 11/03/2009 22:40

Bonjour Léo,En règle général, je ne finis pas toujours les articles que je lis ou les lis en diagonales mais là j'avoue que je lis tous tes articles quand je les vois jusquau bout.J'attendrais donc (comme le dis Mickael) ton 1er livre.A bientôtGeo

Léo Tamaki 12/03/2009 01:17



Donner envie de lire jusqu'au bout, ça c'est un compliment ;-)

Merci et à bientôt,

Léo



SeB 11/03/2009 20:40

Merci à toi de partager ton expérience et tes connaissances, ça inspire et ça instruit. Bonne route.

Léo Tamaki 12/03/2009 01:15



Merci pour la lecture ;-)

Très beau texte du Chef Seattle...

Léo



Lusitano Nanbanjin 11/03/2009 19:51

Olà,Un commentaire de plus pour te remercier de nous faire partager tes expériences martiales et "vitales".Et pour toi ce n'est peut être pas nécessaire d'en parler, mais en plus de la tradução portuguesa et le partenariat de Price Minister, il y a enfin eu un article (une interview) de Léo Tamaki dans Arts et Combats - Dragon.J'ai encore appris de nouvelles choses grâce à toi.Et s'il est vrai que pour l'instant je préfère étudier les techniques pieds/poings, petit à petit ma curiosité s'étend sur le monde de l'Aikido.Bonne continuation et Obrigado.
 

Léo Tamaki 12/03/2009 01:11



Bonjour Lusitano,

Content que l'interview t'ai plue. Pieds-poings, Aïkido, ce n'est qu'une seule et même chose ;-)

Très bonne pratique!

Léo



Yann 11/03/2009 11:42

On récolte toujours ce que l'on sème.Félicitation.Ta persévérence et ton altruisme est exemplaire.Merci à toi de nous donner tant. 

Léo Tamaki 12/03/2009 01:08



Oh, merci de voir qu'il y a sans doute quelque chose à prendre ;-)

Amicalement,

Léo



Michael 11/03/2009 10:52

Cher Léo, Te lire est un immense plaisir... tu expliques simplement des concepts complexes, avecf spontanéité, sans ce cadre académique qui impose souvent une rigidité à un discours "savant"..... (J'en sais quelque chose...;-)) . Tu as un réel talent pour l'écriture et j'espère que les cheveux gris t'ameneront à publier des livres..... ;-) J'ai déjà  les oeuvres de Naoki Urawasa, manque plus dans ma bibliothèque que celle de Léo Tamaki..... Je suis ravi de ton "succès" mérité...AmicalementMichael

Léo Tamaki 12/03/2009 01:07



Cher Michael,

Merci pour ta lecture et ton support continus.
J'espère que j'aurai le courage de publier avant les cheveux gris :D

Amicalement,

Léo