Budo no Nayami

Ponctualité à la française ;-)

23 Février 2009 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Février 2009

Un petit sketch suite à l'article sur la ponctualité. Merci à Sabrina. La prise de conscience est le premier pas vers la guérison ;-)





Pas prêts d'être à l'heure... (Photo Sébastien Chaventon)


Partager cet article

Commenter cet article

Valérie 26/02/2009 10:01

Bonjour Léo,merci pour la franche rigolade avec la vidéo de Foresti. La photo des Tamaki Brothers on the road est aussi extra! :)sans rapport, merci pour ta longue interview dans le dernier Art&Combat-Dragon. Très très interessant! même si le titre "L'Apôtre..." semble au départ un peu...comment dire... racoleur?  en tout cas le contenu vaut le détour (sans parler des très belles photos)à très bientôt à HerblayValérie

Léo Tamaki 26/02/2009 10:06



Bonjour Valérie,

Racoleur en effet mais qui m'a bien fait rire :D
Au moins n'a-t-il pas écrit "le maître..." ;-)

Amicalement,

Léo



Isa 25/02/2009 21:31

Chère NadiaTout à fait d'accord avec toi ...et félicitations d'être arrivé à tout concilier!! J'admire!Plein de courage à tous, de fantaisie et d'arts martiauxAmicalementIsa

Nadia 25/02/2009 08:45

Chère Isabelle,Eh oui je prends les transports et ce depuis toujours.Je suis parisienne dans l'âme et ne conçois pas les voitures pour me déplacer au quotidien (je n'ai d'ailleurs pas encore mon permis de conduire, que je suis en train de passer à 40 ans !!).Je suis donc tout à fait consciente que pour être ponstuelle je dois prendre en considération toutes les embûches sur mon chemin. D'autant que je prends le train, le métro et souvent le bus (la circulation est la pire chose à vivre je crois !! mais en bus au moins tu peux sortir du véhicule et t'aérer en continuant à pieds =o).Donc la SNCF moi aussi je la subit !! Entre les grèves surprises déguisées en "problèmes techniques" quasi journaliers et l'impossibilité de pouvoir monter pour cause de débordement humain... je suis d'accord qu'il est très difficile de tenir des engagements tels que des horaires. Mais malgré tout cela, il m'arrive rarement d'être en retard. Peut-être est-ce la chance me diras-tu ? Je dois être sous une bonne étoile alors =o) Par contre, c'est aussi vrai que j'anticipe toujours. Je préfère effectivement arriver en avance (quitte à attendre !).Tout cela pour te dire que nous avons tous nos contraintes (j'ai en plus 4 enfants, et je peux te dire que le matin c'est la course !!) et que malheureusement elles ne peuvent pas toujours être prises en compte par ceux qui nous attendent (et encore moins par l'entreprise qui nous emploient). Il nous faut donc "faire avec" et seulement espérer qu'un jour Paris (intra muros) ne soit que piétons, bus, tram et métro =o) et que les trajets de banlieue à banlieue soient facilités !Et puis surtout adopter une attitude "ZEN" =o)) c'est tout ce que j'ai trouvé pour supporter le stress des autres dans la foule :DAmicalementNadia

Isa 24/02/2009 21:24

HelloChers Nadia et sieur Benoît! Ne le prenez point mal! Prenez-vous les transports en commun parisiens? Surtout les RER B et le sublissime RER A. Ponctualité certes d'accord je suis, si les moyens sont appropriés. Resté bloqué, vidé par la police du quai et mettre 4h pour se rendre au taff, sans mentionner tous les soucis techniques et autres quasi-quotidiens. Et j'en passe!! Une sorte d'entraînement pour conserver son zazen!!Le sketch et photo: excellents!! Amicalement Isa

Léo Tamaki 25/02/2009 06:27



Je conviens qu'il est bien plus dur d'être ponctuel en France qu'au Japon :D

Léo



Nadia 24/02/2009 13:22

Bonjour Benoît,Je suis d'accord avec le fait qu'il y ait deux sortes de retard. Même si par définition du moment où tu as un rendez-vous c'est qu'il y a quelqu'un de l'autre côté non ?Il y a le boulot : on se doit d'être à l'heure par respect du contrat de travail et/ou par respect pour l'équipe avec qui on travaille.Il y a l'entretien ou le rendez-vous perso : quelqu'un attend donc là le retard a un effet direct sur la personne.Il y a aussi, comme pour toi je suppose en tant que pratiquant (si j'ai tout compris biensûr =o), le fait de participer à des cours collectifs : là effectivement on n'est pas attendu expressément, parce que notre présence n'influe pas directement sur le cours, mais l'arrivée tardive "perturbe" le bon déroulement du cours, et par respect pour le professeur qui lui vient à l'heure on se doit d'être ponctuel.Donc, quelle que soit la situation, ton retard a un effet plus ou moins direct. Par conséquent, on se doit d'anticiper. Au mieux évidemment, car il y a des cas de forces majeures !Mon illustration (vécue) était là pour mettre en exergue la mauvaise foi de certains. Et, ayant justement reçu ce genre de textos, je t'assure que j'étais beaucoup plus tolérante avec celui ou celle qui m'appelait en direct pour s'excuser (même tardivement), que celui ou celle qui m'envoyait ces messages écrits à la va vite, sans explications claires ! L'accueil n'était pas le même, surtout quand cela devennait une (mauvaise) habitude !Et puis il y a effectivement l'attitude du retardataire ! Celui qui se sent gêné et fait en sorte que ça ne se reproduise plus est de plus en plus rare ! Comme si chacun vivait dans sa bulle, les autres n'en font pas partie, alors on ne s'occupe que de soi ! Mais quelqu'un a dit très justement que "la liberté de chacun s'arrête là où commence celle de l'autre"...Le sujet est vaste et très intéressant, car il donne beaucoup d'informations sur la personne.Trop vaste pour être abordé en quelques lignes sur le blog... et puis Léo ne va pas être content si je lui fais des pages de commentaires, au lieu des quelques lignes de rigueur (plus appropriées pour intéresser les lecteurs d'ailleurs !). Et puis il y a certainement des gens bien plus intelligents qui écrivent là-dessus.A bientôtNadia

benoi 24/02/2009 12:40

Nadia, si je puis me permettre d'intégrer cette discussion sur les plantages de mauvaise foi par texto: bienvenue au club -) .... c'est clair les gens qui font ca c'est ce moquer du monde, mais j'ai remarqué que ça limite énormément la casse depuis que je me méfie beaucoup, même si évidemment ça peut pârfois nous tomber dessus sans qu'on l'anticipe. (celui qui a un veritable empechement et qui se sent vraiment géné,  de toute manière ca se sent très vite)quand on est en retard je crois qu'il y a une difference entre un retard qui " penalise" uniquement les retardataires et un retard ou un "lapin" que l'on sait qui penalisera les autresvoila en tous cas mon avisBenoit

Nadia 24/02/2009 10:17

Oui, heureusement que tu étais aux abris !Quoique face à toi : tu es un senseï connu et reconnu, tu fais de la muscu (c'est bon on a tous vu les photos !), tu n'as pas l'air d'avoir vécu dans un monastère... bon ok, il faut que je trouve un moyen autre que le physique pour te destabiliser.Alors pour l'instant, je vais jouer la prudence et ne pas me mettre dans une situation où toi tu pourrais t'énerver en fait !=o))Non ce n'est pas de la lâcheté !!!?!! Juste un instinct de conservation mêlé à une intelligente sutbitilité ! :DA + BisessssNadiaps : Léo, merci de me faire croire que j'ai une "intelligente subtilité", au moins pendant quelques temps, ok ??!!! (j'aime bien ce mot)

Léo Tamaki 25/02/2009 06:27


:D

Léo


Nadia 23/02/2009 19:20

Coucou Léo,Comment faites-vous pour dormir tranquille sur un banc ? Je crois que je ne pourrais pas. Pas parce que je ne dors jamais (=o), mais tout simplement que mon esprit ne serait pas tranquille ! Impossible de dormir au vu et au su de tout le monde sans stresser d'être dévalisée, ou tout simplement regardée. Chapeau les gars. Mais peut-être est-ce une capacité typiquement masculine ?!! A développer...Pour la partie "ponctualité", je crois que je vais résumer avec un seul mot : RESPECT !Le pire c'est celui (ou celle) qui appelle à l'heure à laquelle il(elle) devait arriver, pour prévenir... qu'il(elle) sera en retard !Si tu n'es pas parti dans les délais que t'incombe la distance à parcourir, il est évident et indispensable de prévenir la personne que tu ne risque pas d'être à l'heure, non ?!!Le pire du pire, c'est le texto que tu reçois d'un membre de ton équipe, alors que ça fait 1/2 heure que tu l'attends. Non seulement le gars ne prend pas la peine de te parler en direct, mais en plus il n'anticipe pas (vécu plusieurs fois avec une équipe de "jeunes" de 27-30 ans, mais pour partir à l'heure pile le soir à 18h00 ? rien à dire !!).J'arrête, ces souvenirs n'ont pas le meilleur effet sur mes nerfs =olBisesNadia

Léo Tamaki 24/02/2009 06:49



C'est bon on était en sécurité, sixième sens en alerte! :D

Bises,

Léo



benoi 23/02/2009 18:17

c'était dans la ville de twin peaks en attendant le bus qui passe une fois tous les deux jours? c'est ça? -) amicalementbenoit

Léo Tamaki 24/02/2009 06:49



Hakone ;-)

Léo



Shotokan 23/02/2009 09:45

Bonjour  Leo!MDR!!!  Cette photo est géniale! Les frangins vous dégagez vraiment une belle complicité qui donne plaisir à voir. Unis dans une même passion.A bientôtamicalement

Léo Tamaki 24/02/2009 06:58


Merci ;-)

Amicalement,

Léo