Budo no Nayami

10mn 12s sous l'eau, 10 507 pompes, 111 000 abdos, 3 750 tractions…

27 Mai 2009 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

J'ai lu aujourd'hui un article du Monde parlant de Stéphane Mifsud, ancien recordman d'apnée statique. Mifsud a déjà passé 10mn et 3s en apnée. Son rival l'a battu de 9s. Une éternité j'imagine…




Limité par nos croyances
L'article m'a donné envie d'en savoir un peu plus et j'ai découvert sur le net que tous les records d'apnée (il en existe près d'une dizaine) avaient été améliorés d'environ 50% en moins de dix ans. L'homme a-t-il évolué? Les techniques d'entraînement se sont-elles améliorées? Un peu sans doute. Mais je crois qu'un autre facteur important est la connaissance des performances ayant eu lieu.
Très souvent nous sommes limités par nos croyances comme l'illustre la phrase "Si tu penses que tu peux ou que tu ne peux pas, tu as probablement raison.". Savoir qu'il est possible de faire quelque chose nous rend la tâche bien plus aisée. La grandeur des hommes qui ont ouvert une route ne devrait d'ailleurs pas tant se mesurer au résultat mais à l'inconnu qu'ils ont dépassé.

Les incroyables capacités de l'homme
Dans l'article Mifsud explique que lorsqu'il se met en apnée son rythme cardiaque passe de 45 battements par minute à 18. Sidéré par cette capacité j'ai alors cherché sur le net quelques records illustrant les incroyables capacités de l'homme.

10 507 pompes
En octobre 1980 Yoshida Minoru établit le record jusqu'ici inégalé de 10 507 pompes.

133 986 abdominaux
En novembre 2003 Edmar Freitas effectue 133 986 abdominaux en 30 heures. Son record en 24h est de 111 000.

3 750 tractions
En juin 2007 Stephen Hyland realize 3 750 tractions en 8 heures et 3 minutes.

Jack Lalanne, King of fitness
Un célèbre sportif américain des années 60, Jack Lalanne avait aussi réalisé quelques exploits. 1 033 abdos en 23 minutes, 1 000 pompes et 1 000 tractions en moins de 90 minutes.

40 à 50 ri par jour
Dans son interview Kono senseï avait parlé de messagers qui avaient des tournées de 200km. De même il mentionna Musashi qui évoquait des individus courant 40 à 50 ri (3 900m) par jour, soit environ 200km. Les records actuels que j'ai trouvés sont de 100km en 6h13 par Sunada Takahiro, 1 000km en 5 jours et 16h et 303km en 24h par Yiannis Kouros.

Lorsque la vie est en jeu
L'homme reste encore un véritable mystère et les données que mesure la science sont encore très limitées. Tous les records que j'ai cités ont été réalisés sans que la vie de leur détenteur ait dépendue du résultat. Quelles limites insoupçonnées un homme acculé est-il capable de franchir?

Les adeptes du passé qui ont développé leur art au péril de leur vie avaient sans aucun doute atteints un niveau que nous ne pouvons concevoir. Aujourd'hui encore certains maîtres font preuve de capacités réellement hors du commun. Leurs techniques sont "incroyables" pour ceux qui ne les ont pas expérimentées et qui sont limités par leurs croyances.
Malheureusement ces véritables maîtres sont de plus en plus rares et tendent à être remplacés par des mystificateurs sans compétences martiales. Il est même un processus particulièrement pervers par lequel l'enseignant s'illusionne peu à peu sur ses compétences à la suite des réactions exagérées de ses élèves.

La pratique martiale actuelle ne tolère plus l'épreuve du feu. Les combats sont soit sportifs soit absents. Et c'est probablement une chose dont nous devons nous réjouir. Mais afin de ne pas s'illusionner sur sa pratique je crois qu'il est bon de la tester occasionnellement. A chacun de trouver sa façon de le faire.



Partager cet article

Commenter cet article

Damien 18/05/2010 18:49



Dans la même veine, un petit lien



Léo Tamaki 24/05/2010 17:38



La beauté d'un défi gratuit pour aller au bout de soi-même...


 


Merci,


 


Léo


 



Michael 26/07/2009 18:30

Cher Léo,

Ton post est très intéressant…. Il est vrai que l’être humain est une machine d’une très haute complexité et capable de performance hors du commun.
Je suis attristé de voir que les mentalités contemporaines autour du sport ou de la santé, se focalisent sur le quantitatif (performances, scores, résultat…) et la génétique……. Pour paraphraser Michael Audiard : « Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche »…., on peut dire que la vertu dans la pratique sportive, la réussite, réside bien l’état mental du pratiquant et dans le simple fait d’avancer……, pas dans le résultat. J’adore le football américain, et bien que ce soit un sport qui ne laisse aucune place à l’improvisation, les plus grands faits d'armes dans cette discipline sont attachés à des émotions d’une immense intensité, liées à une grande réaction d’orgueil des protagonistes…..C’est pour cela que je suis surpris que les athlètes deviennent ….. des machines.
Ayant affronté le cancer à 2 reprises, je me retrouve dans ta question : « Quelles limites insoupçonnées un homme acculé est-il capable de franchir? ». Je crois que les obstacles humains, sociaux ou autre que nous rencontrons se trouve à l'intérieur de nous......Récemment, j'étais crispé pour terminer un tâche importante et je dus encaisser des commentaires peu amènes d'une personne qui se plaît à me rabaisser de manière humiliante depuis longtemps... A ce moment là, j'ai perçu que mon "ennemi" n'était pas en face de moi, à l'intérieur de moi et je souhaita ne plus jamais voir pareil réaction à mon égard........ Le trvail qui me donner du mal depuis des mois fut fini dans la soirée......

Enfin comme toujours, ta prose est un réel plaisir……On dira de la mienne (bientôt publié à nouveau) que je fais du Léo Tamaki « austère et rigide »… (Rires)

Amicalement

Michael

Léo Tamaki 28/07/2009 22:00



Cher Michael,

Nous sommes en effet dans une société d'accumulation ou le quantitatif est roi.

Les personnes qui affrontent la maladie relèvent des défis qui sont bien plus essentiels que n'importe quel sportif. Leur lutte pour la vie est le plus beau des combats mais il intéresse bien peu
de gens... Bravo pour tes victoires. Très sincèrement.

Bon courage pour ta publication! :D

Amicalement,

Léo



Jean-Claude 24/07/2009 15:12

Cher Leo,A quand le post sur le kyujutsu et les records associés (cf commentaire d'Olry cijoint) ?Autre question : que penses tu du Systema comme méthode de combat ? J'ai vu une vidéo d'AikiExpo, ça a l'air d'être très efficace si on est décontracté. Le côté "je m'habille relax, un peu para militaire" m'attire beaucoup moins mais bon, ça ne consistue pas une analyse.Amicalement,Jean-Claude
bonjour léo,pour ajouter dans la surenchère des records inhumains, en kyudo, il existe un défi vieux de plusieurs siècles dans lequel les archers tirent le maximum de flèches qu'ils peuvent dans un couloir avec un plafond bas et une cible au bout. Ce défi prend souvent place à Sanjusangendo, dans le temple le plus long du Japon et peut-être la plus longue construction en bois du monde. La distance est de 120 m et le record est d'environ 14000 flèches, dont 13000 dans la cible, le tout en 24 H. Il a été établi il y a très longtemps et est considéré comme surhumain actuellement. Les murs du couloir ont été abîmés par les milliers de flèches tirées en dehors des cotes du couloir (de très massives poutres de cèdres ont été remplacées de temps à autre parce que détruites par les impacts !).tiré de http://www.japononline.com/article.php?sid=267 , je l'avais il y a quelques années dans le livre "kyudo: un tir, une Vie" chez amphora où c'est expliqué de manière plus détaillée et plus impressionnante encore.à bientôt!
Commentaire n° 9 posté par olry le 28/05/2009 à 16h23
Bonjour Olry, C'est assez drôle parce que nous parlions de ce sujet avec Kuroda senseï récemment. Je ferai un post sur le sujet. A bientôt, Léo

Léo Tamaki 28/07/2009 21:55



Cher Jean-Claude,

Ah, je dois avouer honteusement que cela m'était sorti de l'esprit ;-) Merci pour le rappel!

Quand au Systema le concept est intéressant. Mais comme dans tout il y a sans aucun doute de bons enseignants et de moins bons. Et il ne faut pas attendre de méthode miracle.
Ce qui est intéressant est le fait que le grand public voit quelqu'un comme Vladimir Vassiliev démontrer l'efficacité supérieure du relâchement dans une méthode militaire que l'on imagine
généralement dure.

Amicalement,

Léo



Eric 09/06/2009 11:38

Je dirais même plus, il suffit juste de s'acheter la piscine... ;-)) 

Léo Tamaki 09/06/2009 22:33


Clair :D

Léo


Eric 08/06/2009 21:50

Le record d'apnée statique vient d'être battu il y'a trois heures ! http://www.leparisien.fr/sports/autres/record-du-monde-pour-le-francais-stephane-mifsud-08-06-2009-541781.php

Léo Tamaki 09/06/2009 03:05



Incroyable! (mais facile quand même il l'a fait chez lui :D)
Merci,

Léo



Jean-Claude 05/06/2009 09:51

Ouf ! J'ai cru un moment que tu parlais de "castagner" dans les bars pour tester sa pratique martiale.Ton point est très clair et nous sommes sur la même ligne de conduite concernant l'interdiction de combattre. Je pense que des kata (ken ou iai) éxécutés dans un esprit réellement martial constituent des tests assez simples (mais pas évident à réaliser).A mon humble avis, bien sûr. Il me semble, à la vue de pratiquants nettement plus avancés que moi ainsi que mon shidosha, que cela est dû à quelques critères bien remplis : shisei et shizentai, zanshin. Je rajouterai aussi un autre critère qui "se sent" chez les véritables senseï : metsuke. A voir la pratique du iaijutsu de ces senseï, tu sens que leur regard porte sur un (ou des) véritable(s) adversaires.Amicalement,Jean-Claude  

Léo Tamaki 05/06/2009 14:57



Se castagner dans les bars permet de tester ses capacités en self-défense, en combat rituel, mais pas une pratique martiale. Ou là aussi de façon tout à fait indirecte.
Ce type d'expérience apporte beaucoup malgré tout mais il n'est ni indispensable ni souhaitable.

Amicalement,

Léo



Jean-Claude 04/06/2009 16:15

Question naïve : comment faire pour tester sa pratique lorsque l'on s'est engagé à ne pas combattre sans autorisation ? Il y a certainement d'autres formes de test auxquels je n'arrive pas à penser mais cette notion même de test de la pratique martiale me semble assez difficile à réaliser. Peut être en effectuant un stage de survie/commando ou autres ?

Léo Tamaki 04/06/2009 20:33



Cher Jean-Claude,

Un stage de survie ne pourra te permettre de "tester" ta pratique qu'indirectement. Ce qui n'est pas sans intérêt toutefois.

Concernant l'interdiction de combattre il faut replacer les choses dans leur contexte à mon avis. (Bien entendu la seule interprétation valable restera toutefois celle de tes maîtres et
instructeurs)
Je pense que lorsque cette règle a été énoncée cela faisait référence au "véritable" combat, le duel ou le champ de bataille. Je ne pense pas que cela concerne d'occasionnels combats
d'entraînements. Ceux-ci, toutefois, doivent à mon avis rester rares pour ne pas perdre de leur intérêt et tomber dans le jeu. Et ils ne doivent aussi avoir lieu que lorsqu'il y a réellement une
tchnique à mesurer. Ce qui n'est pas le cas de la très large majorité d'entre nous qui ne mesurerait alors que son agressivité et son agilité naturelle.

Amicalement,

Léo



olry 30/05/2009 11:39

et oui encore moi...le grand problème dans une discussion, c'est la définition des termes.Socrate usait de cela, au travers de sa maïeutique pour faire dire la vérité aux autres, contrairement aux sophistes...c'est un long débat, mais la base d'une discussion et de toute forme d'émulation je pense.mais je vais me répéter, " n'abandonnons pas l'esprit à l'esprit..."à plus tard

olry.cousin@hotmail.fr 30/05/2009 10:41

bonjour léo,mais la volonté fait-elle partie de l'intellect? petit exemple virtuel: naruto et sa volonté à toute épreuve alors que le personnage en lui-même passe pour être un imbécile...bon... je sais ce n'est qu'un dessin animé...m'enfin... on peut pas toujours être pertinent... lolà bientôt.

Léo Tamaki 30/05/2009 10:47



Désolé je n'ai jamais lu ou vu Naruto ;-)
En fait la difficulté de discussions sur de nombreux sujets tient au fait qu'il faut se mettre d'accord sur les termes. Ici entre autres la volonté...

Léo



virginie 28/05/2009 21:48

bonsoir, quand à moi je trouve que l'esprit est plus fort que le corps, car quand le corps arrive au bout et ne suit plus, seule la volonté le tient debout.Hino sensei démontre qu'avec l'esprit on peut déséquilibrer un partenaire.Les "pouvoirs" du ki!!

Léo Tamaki 30/05/2009 10:33



Question à creuser, l'esprit est-il plus fort que le corps? Resterait à définir ce qu'est l'esprit... ;-)
Effectivement en tout cas la volonté nous permet souvent de dépasser nos limites, mais n'est-ce pas aussi l'intellect qui nous a persuadé de l'existences de ces limites... :D

Léo