Budo no Nayami

Obon yasumi et fréquentation du dojo

26 Août 2009 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Japon

Obon est la fête bouddhiste des morts au Japon. Ayant lieu entre la mi-juillet et la mi-août selon les régions, il s'agit traditionnellement d'une période de vacances pendant laquelle les japonais rentrent dans leur pays natal.

Comme durant les autres périodes importantes de congés, nouvel an et golden week au mois de mai, les cours de Kuroda senseï ont vu affluer tous les élèves qui peinent tant à se libérer dans l'année et l'effectif était presque double. Mais dès la fin des congés le dojo s'est retrouvé avec beaucoup moins d'élèves que d'habitude. Ceux qui ne peuvent venir qu'en période de congés n'étaient plus là. Ceux qui peuvent venir d'habitude mais étaient en congés comme les autres devaient rattraper le travail non effectué pendant ce temps. Si les japonais ont des vacances on attend en général d'eux que leur travail ne s'en ressente absolument pas. Cela signifie souvent des heures supplémentaires au retour des congés…





Partager cet article

Commenter cet article

Elisabeth 27/08/2009 22:14

Aaah, natsukashii..

Léo Tamaki 28/08/2009 06:07


Hmmm...

Léo


Jean-Claude 27/08/2009 10:43

Cher Léo,J'aime beaucoup tes photos du dojo où transpire le sérieux des élèves mais aussi la grande implication auprès de chacun par Kuroda Senseï en corrigeant.2 petites impressions personnelles supplémentaires:1/ Wouahh, impressionant le nombre d'élèves. 2/ Rassurant : a) de voir des têtes aux cheveux gris (ca me rassure par rapport à mes 3-4 cheveux blancs qui se courent après)b) de lire que des élèves s'engagent sérieusement même s'ils ne peuvent se dégager du temps que pendant les congés. Même si je peux m'engager maintenant dans ma pratique au moins 4/5 fois par mois (sur un maximum possible de 9 fois, c'est honorable), je suis sûr qu'un jour cette situation m'arrivera.Merci encore pour cet aperçu de la vie du dojo de Kuroda Senseï.Amicalement,Jean-Claudeb)

Léo Tamaki 28/08/2009 06:13



Cher Jean-Claude,

Il n'y avait pas spécialement beaucoup d'élèves lorsque ces photos ont été prises en mai 2008. Lors d'Obon yasumi il y avait environ 80 personnes mais nous étions dans un plus grand dojo.

En revanche en effet Kuroda senseï s'implique énormément dans son enseignement.

Tu as raison, il est bien plus important de dépasser sa frustration et pratiquer peu que ne pas pratiquer du tout à mon avis. Quand à toi je te souhaite de pouvoir pratiquer autant que tu le
désires ;-)

Amicalement,

Léo



-- 27/08/2009 02:34

Il me semblait que c'était très impoli de croiser les bras au Japon ?

Léo Tamaki 27/08/2009 02:43



Ce n'est en effet pas une posture très correcte. Des gens très à cheval sur l'étiquette pourraient se sentir offensés mais il y a un pas de là à considérer cela très impoli. C'est toutefois
quelque chose que je recommande d'éviter car cela transmet un message de fermeture.

Léo