Budo no Nayami

Le singe qui aimait les chats

2 Octobre 2009 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Humour

L'affection des animaux entre eux dépasse parfois la barrière des espèces. Comme ici avec ce singe collant et ce chat bien placide…









Partager cet article

Commenter cet article

Michael 06/10/2009 14:08



Salut Laurylvan,


 


Le monde animal est plein de surprises, de beautés ou d’attitudes fabuleuses…….. Je me souviens d’une histoire sur un bébé antilope qui avait été adopté par une … lionne, ce qui contribua même à
l’étonnement des Masaïs….


 


Singes et dauphins sont les espèces dont l’intelligence est la plus proche de la nôtre. J’adore observer des primates, et les « exploits » attribués aux dauphins sont légions…….


 


La réponse de Léo est pleine de bon sens (surtout sur les parisiens……:-)) .. J’ai aussi trouvé cette vidéo très attendrissante.


 


Donc, tant que nous n’utilisons pas l’anthropomorphisme pour tirer  des conclusions sérieuses ou péremptoires sur le monde animal…… Je crois qu’on peut se permettre de faire
« gizou gizou »….. ;-)




Laurylyan 04/10/2009 14:35


Bonjour Léo,

La vidéo est intéressante, mais je dois avouer que c'est le genre de vidéo qui m'énerve au plus haut point car c'est l'exemple type de l'anthropomorphisme de base. Et puis les commentaires "Oh
comme c'est mignon! Tu l'aimes ton minet, hein mon petit singounet ! Oh regardez ce qu'il fait, c'est adoooorable !" dans la vidéo, ca me crispe...  C'est comme certaines femmes-mami qui vont
s'extasier devant un pewtit bébé avec des "Oh ! joli petit bébé ! A gueu ! Oh il a roté ! C'est si mignon ! " A se taper la tête contre un mur parfois.

Oui, dans des circonstances exceptionnelles, un chat et un singe font ami-ami et gouzi-gouzi et ce d'autant plus lorsqu'il y a bébé et adulte. Dans le cas présent un bébé singe privé de sa mère qui
reporte son manque d'affection sur un autre animal lui aussi en manque et qui sera prêt à lui donner cela. Que ce soit un chat, un chien, un âne ou une poule. Dès l'instant que c'est chaud et que
cela a de la fourrure (ou des plumes).

Il y a même d'autres type de relations inter-espèces mais là les réactions seront plus du genre : "Mais ! Qu'est-ce qu'il fait ce singe ? Mais c'est dégoûtant ! Ne regardez pas les enfants !"
Le plus pathétique dans l'histoire est l'humain.

Désolée pour mon "pavé dans la mare" mais bon...


Léo Tamaki 05/10/2009 10:30



Il est vrai que l'antropomorphisme peut être agaçant.
De même que les "gouzi gouzi". Mais, aussi agaçant cela soit-il, je préfère cela aux visages tendus et agressifs que présentent trop souvent les gens, notamment à Paris ;-)

Quand aux relations inter-espèce cela peut aussi amener quelques réflexions positives. Même si c'est de l'antropomorphisme. Cela dit pour être tout à fait sincère j'ai simplement mis la vidéo
parce que je la trouvais drôle et mignonne ;-) (au risque d'être pathétique :D)

Léo



Michael 03/10/2009 10:26


cher Léo,

Je suis toujours fasciné par les choses nouvelles que tu nous trouves sur ce blog..... Cette video est fabuleuse, et le chat garde un flegme "britannique" face à l'affection passionnée de ce
singe....

Vidéo vraiment  très plaisante...

Michael


Léo Tamaki 03/10/2009 18:14



Cher Michael,

Là il me semble que c'est un de mes contacts sur Facebook qui avait déniché la vidéo ;-)

Amicalement,

Léo