Budo no Nayami

Kono Yoshinori

11 Mars 2007 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Blog

Fin de semaine chargée entre l'entraînement et Tsubaki. Mais j'ai réussi à faire un saut de quelques heures à Ueno pour aller admirer les cerisiers.
J'en ai ramené quelques photos et j'en ai profité pour écrire un article sur Tsubakijournal que j'avais délaissé depuis un certain temps pour écrire notamment dans Dragon.

Je me suis acheté la semaine dernière un magazine ainsi qu'un DVD de Kono Yoshinori. Je n'ai pas eu le temps d'en voir la fin mais c'est toujours aussi passionant.

Inconnu en France Kono senseï a longtemps pratiqué l'Aïkido avec maître Yamaguchi. Il a étudié de nombreux ryus (écoles d'arts martiaux traditionnels), et est aujourd'hui le plus célèbre des adeptes des techniques martiales anciennes. Son travail porte aussi bien sur les techniques à mains nues, au sabre, au jo mais aussi au shuriken, au naginata, etc...
Il est l'auteur de nombreux livres, dont un en collaboration avec Kuroda senseï du Shinbukan, et vidéos. Il passe régulièrement dans des émissions spéciales de la télévision nationale japonaise, la NHK.

Kono senseï est en recherche perpétuelle et son travail est passionant. J'avais déja un DVD de lui à Paris que j'avais regardé avec quelques amis pratiquants, dont Philippe Cocconi qui avait été impressionné. Je n'ai pas encore fini celui-ci mais ce que j'ai vu est très instructif.

 Kono Yoshinori

Kono Yoshinori travaille bien sûr sur la technique, mais surtout sur la modification de l'utilisation du corps.
Il est extrèmement respecté au Japon et de nombreuses personnes viennent le consulter afin d'améliorer l'utilisation de leurs corps, champions de combat libre du Pride, champions olympiques de Judo, footballeurs et joueurs de base-ball professionnels, etc...
Il a récemment été invité à Paris par la célèbre danseuse Carolyn Carlson afin d'enseigner dans sa masterclass. Quelques photos sont visibles ici.

Kono Yoshinori n'enseigne plus à proprement parler et consacre sa vie à la recherche même s'il donne quelques séminaires occasionnels.

Je regrette parfois que la majorité des magazines d'arts martiaux français multiplient les interviews de "champions" et les compte-rendus de compétitions plutôt que de s'intéresser à des maîtres qui ont une vie de pratique et une richesse incroyable à partager.
Cela dit le japon a aussi ce genre de revues...

Pour finir un sakura au détour d'une rue près de chez moi.

Partager cet article

Commenter cet article

Gebo 20/06/2008 23:41


J'ai vu quelques vidéos, sa pratique est impressionnante.Rq : un article de 4 pages sur Kono Yoshinori est disponible dans le magazine Dragon de mai-juin.

Léo Tamaki 21/06/2008 22:25


Oui, "c'est moi qui l'ait fait"
:-)))))

Léo