Budo no Nayami

Yabusame à Kamakura et nationalistes à Shinjuku

25 Avril 2007 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Avril 2007

Les deux dernières semaines ont été particulièrement intenses et je n'ai pas eu le temps d'écrire bien que j'ai vu de nombreuses choses dont je voulais parler. Yannick et Arnaud, deux amis membres du Shinbukan sont venus pour la première fois au Japon. Des cours de Kuroda senseï aux visites des quartiers chauds de Tokyo en passant par les temples traditionnels nous avons vécu ces quinze jours à 200 à l'heure. Et je dois avouer qu'une fois rentré après une journée d'entraînement et de visites couronée par un repas souvent arrosé j'avais à peine la force de m'occuper des commandes de Tsubaki.

Yabusame à Kamakura
Durant les deux semaines nous sommes allés à Kamakura voir du Yabusame. Le Yabusame est le tir à l'arc à cheval japonais. J'écrirai bientôt un article en détail sur le sujet mais voilà déja un avant-goût de cette discipline magnifique...


Yabusame à Kamakura


Les pratiquants portent une tenue datant de l'époque Kamakura


Trois cibles se succèdent et leur diamètre diminue au cours des passages jusqu'à atteindre 9cm


Retour après une série de tirs


Une tradition perpétuée par l'école Takeda


Nationalistes japonais
Au Japon les hommes politiques passent dans les rues dans des camion bardés de hauts-parleurs pour s'adresser aux électeurs. Ils s'arrêtent aussi régulièrement à des endroits stratégiques pour haranguer la foule. L'un de leurs spots préférés est la sortie ouest de la station Shinjuku. Aujourd'hui il s'agissait d'un groupe d'extrème droite...
On en voit beaucoup circuler dans Tokyo dans leurs bus noirs bardés de drapeaux de l'armée impériale. L'un des endroits où certains sont quasiment stationnés en permanence est le sanctuaire Yasukuni qui fait régulièrement monter la tension entre le Japon et les pays victimes de ses conquètes durant la seconde guerre mondiale à chaque fois qu'un officiel du gouvernement de l'archipel s'y rend.
L'extrème droite japonaise est très liée à la mafia japonaise, les yakuzas. Et aujourd'hui comme toujours les bus étaient entourés de gros bras. Cela ne suffit toutefois pas à attirer l'attention des Tokyoïtes qui passaient avec indifférence.


Shinjuku sortie ouest


Pour finir une spéciale dédicace à Sébastien. Il pleuvait aujourd'hui sur Tokyo mais Doraemon n'a pas oublié de se couvrir ;-)


Doraemon


Partager cet article

Commenter cet article