Budo no Nayami

Brahim Si Guesmi, une disponibilité hors du commun

12 Juillet 2007 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Juillet 2007

Je vais aujourd'hui commencer à parler des ukes qui étaient présents lors du tournage du prochain DVD de Toshiro Suga. J'ai décidé de débuter par Brahim Si Guesmi.


Toshiro Suga et Brahim Si Guesmi


Le cercle des gens que je considère comme de véritables amis est rare. Parmi eux très peu font partie du monde de l'Aïkido. Brahim est de ceux-là.


Plus de 25 ans de pratique intensive


Plus de vingt-cinq ans de pratique intensive ont fait de Brahim l'un des meilleurs Aïkidokas que je connaisse. Une des choses qui me frappent chez lui est la disponibilité dont il fait preuve dans sa pratique et cela était flagrant lors du tournage.


Une souplesse extraordinaire


Trop souvent les vidéos d'arts martiaux présentent des techniques réalisées de façon "tiède", sans engagement de la part du tori ni du uke. Cela est plus facile mais trahit une lacune technique car plus la vitesse augmente plus les défauts apparraissent.
Et à notre époque où les ralentis sont monnaie courante on ne peut se cacher derrière le prétexte de vouloir être clair...

Dans de nombreuses vidéos les ukes sont en retard. Leur appuis trop lourds ne leur permettent pas de suivre une technique rapide. En conséquence l'expert soit ralentit sa technique soit laisse du jeu dans son geste.
Brahim a une capacité presque surhumaine à suivre les mouvements. Cela nécessite une souplesse et une sensibilité extraordinaire. Martialement cela signifie qu'il peut contrer la technique que le tori est en train d'éxécuter à n'importe quel instant.


Brahim Si Guesmi


Cela lui permet aussi de ne pas être blessé. Je me souviens particulièrement de la technique Hiji kime osae où il servait d'uke. Comme on le voit à sa grimace sur la photo il réussit de justesse à éviter la dislocation de son coude grâce à cette qualité. N'importe quel uke planté sur ses jambes se serait retrouvé littéralement mutilé...


Hiji kime osae


Le site d'un de ses clubs.


Brahim, disponibilité et vigilance


Partager cet article

Commenter cet article

james 04/01/2013 14:41


Salut Léo.


J'adore Brahim, j'aime son aikido et sa pédagogie. Malheureusement il me semble que ses stages sont rares en IDF, peut-être fait-il des stages privés qui ne sont pas dans les calendriers ?
saurais-tu ou je pourrais avoir son calendrier, s'il existe bien sûr .


Merci à bientôt.


James

Léo Tamaki 06/01/2013 00:43



Salut James,


 


Oh non je ne crois pas que les stages de Brahim soient rares en IDF. Je pense qu'il faut regarder sur stages-aikido.fr Il donne notamment plusieurs stages pour la ligue Ile de France FFAB, et des
stages départementaux. Il n'a pas en revanche fait de calendrier à ma connaissance.


 


Léo