Budo no Nayami

Scott Reed, un aïkidoka écossais

15 Octobre 2007 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Octobre 2007

Scott Reed est un de mes amis pratiquants. Il a commencé à pratiquer avec un élève de Jacques Bardet, Laurent Haquin, puis a suivi Jacques Bardet lui-même, Suga Toshiro et Tamura Nobuyoshi.


Tamura Nobuyoshi et Scott Reed


Il est difficile pour les français de se rendre compte à quel point ils disposent de facilités incroyables pour l'Aïkido. La France est le pays comptant le plus de pratiquants, et donc d'enseignants au monde. Il y a près de 1 000 dojos en France et des stages réguliers dans toutes les régions. Les principaux courants de l'Aïkido sont représentés et les plus grands maîtres viennent régulièrement dans l'hexagone.




C'est après avoir fait la connaissance de Scott que j'ai compris la chance qu'avaient les pratiquants français. Les pratiquants passionnés habitant des pays où l'Aïkido est moins développé comme l'Angleterre où le reste de l'Europe ont souvent accès à un enseignement moins varié et de moindre niveau. Et lorsqu'ils veulent participer à des stages avec des maîtres célèbres ils sont souvent obligés de traverser le pays.
A l'inverse les pratiquants français aujourd'hui sont tellement habitués à leur confort que faire une heure de trajet leur semble souvent un sacrifice insurmontable. Cela me rappelle la "lassitude" et la "banalisation" dont Suga Toshiro parlait dans une interview.




Depuis que je connaîs Scott je l'ai vu venir des dizaines de fois en France, aller au Japon, voyager et chercher afin d'enrichir sa pratique. Quel que soit l'endroit où il se rend, pour des raisons professionnelles ou autres, il va pratiquer. Il m'écrivait récemment de Boston où il était allé au dojo de feu Kanaï senseï.




Le site de son dojo, Edimburgh Aïkido.
Quelques vidéos de son passage de troisième dan avec Tamura senseï.


Partager cet article

Commenter cet article