Budo no Nayami

Hakko ryu et le dernier samouraï :D

19 Octobre 2007 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Octobre 2007

J'ai rencontré cette année plusieurs pratiquants de Hakko-ryu. J'ai découvert en discutant avec eux que la situation de l'école était assez mauvaise en France. J'en ai parlé récemment avec un journaliste japonais spécialisé dans les arts martiaux qui m'a confirmé ce que des pratiquants japonais m'avaient dit eux-même, l'école se porte assez mal au Japon même.

En cherchant des informations sur la situation sur le net je suis tombé sur Mr Jacques-Jean Quéro qui en fut l'un des élèves avant de créer son propre style, le Wajutsu. Voici quelques vidéos de lui:
Vidéo 1
Vidéo 2
Vidéo 3


 Jacques-Jean Quéro
 

Voici aussi un article sur lui, "Jacques Quéro, le dernier samouraï" (zut je croyais que c'était moi! :D), suivi de nombreux commentaires dont plusieurs donnent des détails intéressants…

No comment………………………………………

Note: Monsieur Quéro a quitté depuis longtemps l'école Hakko ryu et est le fondateur du Wajutsu.

Partager cet article

Commenter cet article

Marc 10/09/2011 15:55



Bonjour Léo,


Je ne sais pas si vous le savez, mais lors d'un stage stage avec Hino Senseï au Sakura Dojo, vous avez cotoyé l'ancien Uké de JJ Quero
(fondateur de l'école Wa Jutsu). Je m'en suis rendu compte en me connectant sur le site de sa fédération belge qu'il a créé après avoir quitté son soké.


http://www.fjjt.eu/ à la rubrique galerie photos et vidéos, stages externes.


C'est de lui dont parle "D" dans le commentaire n°9 de ce post.



Léo Tamaki 11/09/2011 13:10



Bonjour Marc,


 


J'étais au courant effectivement. C'est un pratiquant très sympathique et discret qui a travaillé sérieusement sans se réclamer de qui que ce soit.


 


Cordialement,


 


Léo


 



senshu 21/07/2011 22:33



bonjour


J'ai pratiqué pendant 8 ans chez Quero, 1er Dan. Je dois avouer qu'il n'a rien inventé. C'est une sorte de gouru avec sa petite cour autour de lui. Sa meéthode de wa-justu est un mélange de
judo/jujut-su, d'aikido et de techniques empruntées à l'école Hakko ryu. Ses projections à distance, soi-disant avec le Ki c'est de la poudre de perlin pinpin, foutaise...il ne faut pas oublier
qu'une école Hakko ryu existe en France...et bizarement les techniques de Quero sont identiques à celles de l'école Hakko ryu...Quero n'est plus ni moins qu'un mytho, au discours racoleur...un
vrai petit gourou...sans oublier le coté financier.....Je me rappelle une année Quero a eu des ennuis avec le fisc et dans mon club comme certainement dans beaucoup d'autres ils ont demandé des
"dons" aux personnes souhaitaient aider Quero....pas sain du tout ce personnage...maintenant je pratique l'aikido 3eme Dan, un vrai plaisir, un épanouissement, des rencontres formidables comme
avec Sensei tamura qui malheureusement nous a quitté trop tôt..rien de comparable avec la misère intellectuelle de Quero et ses soi-disantes techniques venues du cosmos...


senshu



Léo Tamaki 15/08/2011 13:29



Cher Senshu,


 


Je suis heureux que tu aies trouvé la pratique qui te convienne et que tu aies eu la chance de rencontrer Tamura senseï.


 


Très bonne continuation,


 


Léo


 



Eric 29/06/2011 12:54



En fait, l'article commence par parler de la situation de l'école Hakkoryu qui est mauvaise actuellement, et pour illustrer la situation, l'article référence des vidéos de Wa jutsu (et pas
d'Hakkoryu ...)


Ce qui amène évitablement une dérive sur les pratiques de M. Quéro ....


Je pense sincérement qu'il y a un amalgame (involontaire).


La pratique de M. Quéro en Wa justu ne traduit en rien un malaise dans l'école Hakkoryu. ce sont deux choses différentes, il y a en fait deux sujets dans cet article dont l'un amène fortement à
polémique.


Sujet 1 : L'école Hakkoryu se porte mal : Niveau technique européen très faible, séparation entre les Japonais et les non Japonais (les non Japonais sont formé à Hawai) ...


Sujet 2 : Le Wa jutsu de M Quéro et ces démonstrations


Le problème que cet amalgame crée est que les néophytes ne vont pas faire la différence entre Wa jutsu et Hakkoryu. Et l'Hakkoryu va pour ces personnes hériter de l'image du wa jutsu...


Je comprends que tu ne souhaites pas forcément modifier un article qui est parût depuis longtemps sur ton blog et que par ailleurs, tu n'as pas que ca a faire. Et pourtant, ca me semblerait plus
honnete envers les lecteurs de rectifier les choses et de les éclaircirs.


Par ailleurs, ce serait également plus respectueux envers l'école Hakkoryu de ne pas lui donner l'image d'une autre pratique portant à polémique.


(C'est moi qui est écrit le précédent commentaire, je pensais que le nom que l'on saisissait dans l'ajout de commentaire était mis automatiquement dans la signature...)


Eric.



Léo Tamaki 15/08/2011 13:45



Cher Eric,


 


J'ai à nouveau modifié l'article afin que la situation de Mr Quero par rapport à l'école soit plus claire. Je suis en effet toujours très réticent à modifier les articles écrits, même lorsque je
change d'opinion.


 


Léo


 



Eric 28/06/2011 14:29



L'école Hakkoryu a beaucoup souffert de personnage comme Monsieur Quéro, sachant qu'il ne fait plus parti de l'école depuis plus de 30 ans, il serait peut être temps d'arrêter de faire
l'amalgame.


Je pense que l'article devrait s'appeler "Wa jutsu et le dernier samourai" et non pas "Hakkoryu ..."



Léo Tamaki 28/06/2011 19:28



Bonjour,


 


Je regrette si j'ai pu donner l'impression de faire un amalgame. J'ai inclus une note dans l'article.


 


Cordialement,


 


Léo


 



D 27/06/2011 14:59



Bonjour Léo, Bonjour à tous ceux qui reviennent sur ce post,


Merci pour votre réflexion, et je suis content que vous ayez eu la chance de connaître Sensei Watanabe et de nous faire profiter de votre expérience. Cela rejoint tout à fait ce à quoi je pense,
je ne me risquerais pas non plus à effectuer des comparaisons avec des mouvements comme Yellow Bamboo...

Bonne semaine, et au plaisir


Cordialement,



Léo Tamaki 27/06/2011 15:05



Merci et au plaisir ;-)


 


Léo


 



pelissier 26/06/2011 21:58



Bonsoir à vous tous,


pardon mais vous n'avez rien compris ! c'est un JEDI !!!!


personnellement je préfère l'entretien avec Mtre Tamura, cela me rappelle des stages avec lui et quelle fraîcheur et vie dans ses propos...


ah, si mon commentaire blesse certains pardon, si certains sont en colères méa culpa mais bon...ils peuvent toujours me le dire en direct, onekoryu@hotmail.fr,
toujours partant pour un pas de deux.


Kishinkan ouvert au mois d'aout ?


cordialement, Pelissier jean philippe






Léo Tamaki 27/06/2011 13:10



Bonjour Jean-Philippe,


 


L'interview de Tamura senseï est en effet si pleine de vie... un enseignement qu'il nous a laissé et qu'il nous appartient de méditer.


 


Il y aura donc des cours au mois d'août avec Isseï au Kishinkan aussi n'hésite surtout pas :D


 


Cordialement,


 


Léo


 



D 24/06/2011 20:22



Bonjour Mr Tamaki,


Je viens de lire votre réflexion suite à mon dernier commentaire.
Ce que vous dites est tout à fait pertinent, et je suis entièrement d'accord.



Pour avoir moi-même assisté à plusieurs démonstrations de mon ex-Maître Mr Quéro, je peux certifier qu'il a bien fait comprendre que les disciples pouvant être projetés aussi facilement devaient
avoir bénéficié d'une préparation ; il disait à l'un de ses disciples "Tu verras, lorsque tu auras travaillé et que tes canaux d'énergie seront ouverts, tu vas décoller !" plus ou moins en
plaisantant. Il faut savoir que, quelques années après son retour du Japon, Mr Quéro a décidé de donner plus d'ampleur à son mouvement en effectuant justement ce genre de démonstration (ce qu'il
appelle la "manifestation du Ki") : Bercy en 1987, interviews avec Guy Lux, Philippe Bouvart, etc.  Il est donc normal de penser qu'il a tout misé là dessus, afin de s'assurer une publicité
efficace ; et cela a bien marché ! La preuve, j'en ai subi les frais (lol). Désormais, il est donc impensable de voir l'un de ses disciples tenter de résister à une de ses techniques, cela ne
m'étonne donc pas s'ils "exagèrent" un peu en se laissant projeter si loin... C'est impressionnant de constater à quel point un homme charismatique (qui d'ailleurs tient désormais le discours
d'un gourou - hormis peut-être la participation financière) peut influencer à ce point de nombreuses personnes, même très intelligentes.


Je ne pense pas que ce genre de technique - à supposer qu'elle soit bien réelle et effective - puisse fonctionner sur Mr et Mme Tout le monde... Il n'y a qu'à voir les pratiquants du mouvement
"Yellow Bamboo", qui croient dur comme du fer qu'ils sont capables de faire de même... et comme par hasard, même si ça fonctionne bien entre eux (ils se "projettent à distance" les uns les
autres), cela ne fonctionne jamais sur d'autres hors de leur mouvement. Auto et hétérosuggestion ? Travail préparatoire ? Sorte d'hypnose ? ...


A voir aussi : quelques vidéos du très respecté Seigo Okamoto, de Watanabe, etc. 


Les exemples de ce genre ne manquent pas.


De toute façon, j'ai tourné la page sur ce qui me semble être des "artifices", de la poudre aux yeux. Et acquérir ce genre de "pouvoirs" n'est pas la noble finalité du Budo. N'est-ce-pas ? Sinon,
ce serait bien triste... May the Force be with you


Je vous souhaite une bonne pratique sur le tatami, une pratique sincère et véritable.


Bon week-end et à bientôt.
Cordialement,



Léo Tamaki 27/06/2011 13:37



Bonjour,


 


Certaines écoles développent en effet un travail en "sensation" qui nécessite la coopération des pratiquants. Je n'ai rien contre cela bien évidemment et j'en ai visité plusieurs au Japon. Mais
le plus passionant est lorsque l'on rencontre des maîtres, très très rares, qui n'ont pas besoin de votre coopération. Je pense par exemple à Okamoto senseï.


 


Concernant l'école Yellow Bamboo le problème semble être la croyance que leur travail de self-défense à partir de cri et envoi d'énergie fonctionne contre un attaquant déterminé et non
coopératif. Cela peut-être très dangereux.


 


Concernant Watanabe senseï dont j'ai suivi avec plaisir les cours de façon régulière au Japon le samedi à l'Aïkikaï, il s'agit clairement d'un exercice et je l'ai vu littéralement mettre ko par
un tsuki au plexus un géant anglophone qui ne voulait pas faire l'exercice. Watanabe senseï est un très bon pratiquant qui, selon mon goût personnel, a mis trop d'accent dans un aspect très
particulier de la pratique. Je ne le classerai en aucun cas dans la même catégorie que les Yellow Bamboo. Ni qu'Okamoto senseï d'ailleurs car, avec tout mon respect, je trouve ce dernier d'un
niveau bien supérieur.


 


Cordialement,


 


Léo


 



D 24/06/2011 00:36



Merci pour votre attention suite à mon commentaire.
J'apporte une dernière précision...


Je serais mauvaise langue si je ne vous disais pas que j'ai tout de même passé d'excellentes années dans cette école, qui techniquement était bonne (au début tout au moins, même si je trouve
personnellement que le niveau a bien baissé : plus de sol, presque plus de projection, ce n'est plus du jiu-jitsu, mais une école spécifique voulue par un seul homme : Mr Quéro...), et surtout au
début il y avait réellement un très bon état d'esprit, avec le respect mutuel et le respect des anciens.
Ce que je déplore, c'est que ce respect s'est transformé en pseudo-dévotion aveugle... surtout pour certains hauts gradés, et pour le Maître de l'école.


Quand à savoir si ses manifestations du Ki étaient réelles ou non... je ne préfère pas entrer dans le vif du débat. Pour l'avoir vu faire des dizainres (peut-être une bonne centaine de fois), je
n'ai jamais détecté de supercheries.


D'ailleurs, il n'était point le seul, loin de là, à le démontrer ; c'était une des techniques imposées dans l'école où il a été formé au Japon ("Hakko Ryu Ju-Jutsu"), afin d'obtenir le titre de
"Maître". Shigeru Egami pratiquait aussi le "to ate", la frappe à distance.


Ce clip vidéo peut aussi permettre de se poser des questions : http://www.youtube.com/watch?v=bCjySZuVDkQ&feature=related


Ainsi que le livre "Les 3 Maîtres du Budo" de John Stevens, qui décrit clairement que Maître Ueshiba faisait preuve de prodiges...


De plus,quelques hauts gradés de l'école de Mr Quéro (ils se comptaient sur les doigts de la main) démontraient aussi ce genre de techniques sur des élèves. Je n'avais rien à y redire, d'autant
plus que par un simple contact, un de mes dirigeants de stage, 5e dan (viré aussi par Me Quéro !) pouvait m'immobiliser entièrement et me faire ressentir des vibrations dans tout le bras.


Mais je crois que ceci était utilisé comme "publicité" par l'école de Me Quéro, ce que je déplore grandement... car il s'en est bien servi pour se faire respecter (disons "craindre") par les
quelques 8000 (environ) pratiquants qui sont dans cette école, à laquelle j'ai consacré 15 années de ma vie.


La fin ne justifie pas les moyens, c'est pourquoi j'ai préféré laisser tomber ma vieille ceinture noire avec plusieurs dans, au profit d'une ceinture blanche... d'Aikido.


En conclusion, j'ai retrouvé tout le plaisir de pratiquer, avec l'âme d'un débutant, dans cette merveilleuse discipline, où l'était d'esprit est resté... disons... modeste ! (en tout cas dans mon
club).


 


Je reste à votre disposition si vous souhaitez d'autres renseignements.


Merci pour votre attention.
Bien cordialement,



Léo Tamaki 24/06/2011 12:46



Je vous en prie c'est bien naturel.


 


Concernant certaines démonstrations les témoignages sont variables et je ne m'avancerai pas sans avoir essayé personnellement. Même si j'avoue qu'à la vision des vidéos je suis dubitatif.


 


Concernant le toate d'Egami senseï il semble tout de même qu'il ne se soit pas prévalu de démonstrations aussi "impressionantes" que celles de Mr Quero. Ueshiba lui-même n'a jamais fait rouler de
pratiquant sur toute la longueur d'un tatami ou arrêté d'attaque de sabre dans le dos en position christique.


 


Quant aux livres de Mr Stevens ils souffrent malheureusement d'approximations et d'exagérations malgré leut intérêt.


 


Cordialement,


 


Léo


 



D 16/06/2011 01:36



Bonjour,


Peut-être vais-je pouvoir vous éclairer, puisque j'ai pratiqué dans cette école une quinzaine d'années...


Au début, pendant la moitié de mon parcours, tout se passait bien. Je n'ai aucun doute sur la sincérité d la démarche proposée par Mr Quéro, ni sur l'efficacité des techniques de Jiu-Jitsu. Un
des hauts gradés 5e dan était même capable de m'immobiliser entièrement seulement en me tenant un poignet, sans douleur, je ressentais comme des vibrations dans tout le bras et le corps. Je pense
vraiment qu'il peut s'agir d'une extension du "Ki", en tout cas il le reproduisait à volonté.


Puis, la situation s'est rapidement dégradée lorsque Mr Quéro a voulu faire passer ses volontés (ou caprices) en force, en n'hésitant pas à radier ses disciples les plus fervents qui pouvaient
être en désaccord ; en particulier sa propre fille (!) et son propre uke après près de 30 ans de services !!!


L'ambiance devient de plus en plus malsaine et sectaire dans cette école, c'est ce qui m'a poussé à partir... En effet, tous ceux qui n'osent pas dire "non" à cet homme se font tout simplement
virer de son école, comme des malpropres. Il est clair que, connaissant cet homme, on peut affirmer qu'il a une personnalité fortement paranoïaque et mégalomaniaque (c'est justement ce qui lui
permet de réussir dans son entreprise et d'attirer les foules ; il faut le reconnaître, il est très charismatique, comme... un gourou).


Et puis sur la fin, j'en avais assez d'ententre toujours "Moi ceci, Moi cela, J'ai raison, les autres sont tous des c...    sauf Maître Ueshiba". En gros, c'était souvent ça.


Les stages avec lui, de 9H à 11H et de 16H à 18H duraient souvent de 9H à 13H et de 16H à 20H (et il venait presque toujours en retard l'après-midi, laissant ses disciples prendre le cours), avec
sur quatre heures de cours 2H30 de bla bla bla, et 1h30 de travail effectif.


 


Voilà un petit bilan que je peux dresser, avec amertume.


Certes, j'ai appris une excellente self-defense, le combat au sol, quelques katas et un bon état d'esprit, mais ça ne justifiait pas la fin de l'histoire qui m'a incité à changer de discipline.


Bonne semaine, cordialement,


 


Plus d'infos sur son site : http://www.aejt-jjquero.com/



Léo Tamaki 23/06/2011 10:50



Bonjour,


 


Merci pour votre témoignage de l'intérieur.


 


J'espère que vous êtes aujourd'hui heureux dans votre pratique.


 


Cordialement,


 


Léo


 



Steph 08/11/2010 13:12



Euh,
Je viens de tomber là-dessus par hasard et je vois qu'un comment m'est adressé en partie. Désolé si mon petit texte a pu choqué Stéphane P, là n'était pas mon but. Je donnais juste mon impression
perso sur l'Ecole Quero sans viser le club avec qui je partage le dojo.
Maintenant, il est vrai que je ne connais pas trop le sujet...
Bonne journée à tous.
Stéphane


 



Léo Tamaki 08/11/2010 15:01



Merci Stéphane pour ces précisions.


 


Bonne journée à tous les belges ;-)


 


Léo