Budo no Nayami

Réfugiés du net et interview de Kuroda senseï en ligne

23 Novembre 2007 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Novembre 2007

J'ai eu pas mal de problèmes de connexion depuis quelques mois et j'ai donc passé beaucoup de temps dans des manga kissa.


Manga kissa


Un article de Philippe Pons est paru début août dans le monde sous le titre "Réfugiés du net". Il y parle de ces jeunes entre 20 et 30 ans qui ont fait de ces manga kissa leurs tanières…
Et il y en a en effet un certain nombre. Des jeunes qui travaillent mais ne gagnent pas assez pour louer un appartement. Ceux qu'on appelle les "travailleurs pauvres". Et c'est une situation vraiment dramatique que de voir ces jeunes se réfugier pour quelques heures dans un des deux mille manga kissa de l'archipel avant de reprendre leur morne existence…

Pour moins d'une dizaine d'euros (1 500 yens) ils passent six heures dans deux mètres carrés de pénombre impersonelle, et pourtant, quelque part, rassurante car ils sont entourés. Douche gratuite et boissons à volonté.

Le Japon offre une image lisse à l'observateur non averti et tout semble aller pour le mieux puisque les indicateurs économiques sont rassurants. Mais l'économie avance au détriment de la portion la plus vulnérable de la population et les sans-domicile-fixe se multiplient…


Interview de Kuroda senseï


Kuroda Tetsuzan


J'ai mis en ligne l'interview de Kuroda senseï sur Tsubakijournal.


Partager cet article

Commenter cet article

Yann 25/11/2007 14:38

Merci Léo. Superbe interview, très riche et intéressant.

Léo Tamaki 27/11/2007 00:31

Merci,Léo