Budo no Nayami

Akuzawa senseï, futur charlatan

26 Mai 2010 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

La preuve par… l'incompréhension
Une des marques du plus haut niveau martial est que ce qui est réalisé défie l'entendement. Les mouvements produisent des effets inattendus et/ou de loin supérieurs à ce à quoi l'on s'attend. C'est malheureusement aussi la marque des charlatans…
Beaucoup d'ailleurs mettent aujourd'hui en doute les capacités de maîtres tels que les senseïs Horikawa, Okamoto ou même Ueshiba dans ses dernières années sur la base de ce qu'ils voient et comprennent, balayant du revers de la main le fait qu'ils sont ou étaient reconnus par leurs contemporains comme de grands adeptes. Les seuls qui échappent encore à ce traitement sont ceux qui, tels Sagawa senseï, ne laissèrent pas de traces filmées derrière eux.



Horikawa-Kodo-001.jpg

Horikawa Kodo



Akuzawa senseï n'est peut-être pas encore l'un de ces géants. Pourtant ses facultés dépassent de loin l'entendement du commun des pratiquants. Et, au même titre que pour les maîtres précédemment cités, on cherche encore le témoignage de personnes qui subirent ses techniques et en dénient la réalité…



Akuzawa-avril-09-068.jpg

Akuzawa Minoru



Le niveau d'Akuzawa senseï
Malgré ses prouesses maître Akuzawa évoque souvent avec humour ses limites et considère qu'il n'a atteint qu'une petite partie de son potentiel. Témoin de sa progression depuis quatre ans et malgré son niveau déjà exceptionnel, je ne peux qu'abonder dans son sens. Chacune de nos rencontres voit son art s'affiner, évoluer dans une recherche d'épuration permanente. Il ne projette pas plus loin ou plus fort, ses compétences dans ce domaine étant déjà phénoménales. Ses gestes deviennent plus délicats, plus directs, moins perceptibles. En un mot, encore plus martiaux. Nul doute que le temps passant il donnera de plus en plus l'impression que ce sont ses élèves qui bougent tous seuls, que ce qu'il fait est impossible, qu'il n'est pas crédible, qu'il est… un charlatan. J'ai hâte de vivre cela.



Aunkai_Minoru_AKUZAWA-18.jpg

Akuzawa senseï à la NAMT 08

(photo Sébastien Chaventon)

 

 

affiche akuzawa sensei mai 2010

 


Partager cet article

Commenter cet article

Stéphane 31/05/2010 12:35



Bonjour Léo,


Tu mentionnes Sagawa Senseï comme échappant à ce type de critique du fait de l'absence de trace filmée. Il a pourtant laissé d'autres traces difficilement croyables, notamment les témoignages de
certains élèves, en particulier Kimura Senseï. As-tu eu l'occasion de ressentir la pratique de l'un d'eux ?


Je viens de finir le Transparent Power de Kimura Senseï. Tout comme Akuzawa Senseï, il expliquait qu'il fallait retirer la force. Par contre, il affirmait qu'avant d'en arriver là il fallait se
construire un corps, ce qui passait par des exercices quotidiens, tels les centaines de pompes qu'il faisait encore à un âge très avancé... Il admettait néanmoins que les exercices classiques de
musculation "moderne" qu'il avait pratiqués plus jeune ne donnaient pas de résultat exploitable dans une pratique martiale. 


Au plaisir de te revoir dans un prochain stage.



Léo Tamaki 31/05/2010 23:51



Bonjour Stéphane,


 


J'ai en réalité rencontré plusieurs personnes qui ont eu le privilège d'étudier avec Sagawa senseï ou de recevoir sa techniques. Et leurs avis étaient mitigés. Simplement une caractéristique des
japonais (en général) est de ne pas critiquer et cracher sur ce qu'ils n'aiment pas ou ne les intéressent pas.


Sans remettre en cause le niveau de Sagawa senseï que je n'ai jamais approché, les traces qu'il a laissées sont en effet les témoignages de ses élèves et quelques photos. A titre personnel je
suppose qu'il avait atteint un très haut niveau mais que sa pratique, si elle correspond à ce qui est décrit, serait critiquée par beaucoup aujourd'hui comme peut l'être celle de Horikawa,
Ueshiba ou Okamoto s'il en restait des traces filmées...


 


Amicalement,


 


Léo


 



Fréderick 28/05/2010 23:38



On finira bien par faire un livre uniquement sur lui ! :-)


J'ai déposé des cartes postales pour l'expo de fin juillet à la boutique. :-)



Léo Tamaki 02/06/2010 12:16



Yes j'ai vu :D


 


Super ;-)


 


Léo


 



Jean-Claude 28/05/2010 09:37



Cher Leo,


YESSSSSS ! Bon, je mets des cierges dans toutes les églises, des bâtons d'encens dans tous les temples bouddhistes que je rencontreari sur mon chemin pour que cet automne je sois présent même si
c'est pour quelques heures.


Yes, yes, yes.


 


Jean-Claude



Léo Tamaki 28/05/2010 10:59



Ha ha bonnes prières :D


 


Léo


 



Anas 28/05/2010 01:56



la plupart des gens qui parlent d'un domaine ne connaissent a peu pres rien du tout, et se contentent de parler en l'air pour montrer qu'ils existent.


ces maitres la ont deja fait leurs preuves alors quelques petits Wannabe tough guys sur internet ou a la tele ne vont pas les emmerder.


la caravane passe et les chiens aboient.


amicalement,


Anas



Léo Tamaki 28/05/2010 10:59



Oui et un de mes contacts Facebook m'a dit que les chiens aboyaient déjà :-)))


 


Amicalement,


 


Léo


 



Sven 27/05/2010 18:04



Tu veux dire : Pour pouvoir cogner sur ses détracteurs ? ^^


 


Sven



Léo Tamaki 28/05/2010 01:12



;-)


 


Léo


 



SeB 27/05/2010 12:29



Bonjour Leo,


J'ai apprecie ton post, d'autant plus qu'il tombe a un moment ou je regarde regulierement les quelques videos de l'Aunkai et de maitre Akuzawa. Je suis impressionne par ce que je vois.
J'espere pouvoir assister a un de ses stages l'annee prochaine pour "sentir" les choses. Quant aux sceptiques, tant pis pour eux, leur chemin est certainement celui qui leur convient le mieux.


Merci pour ton partage, amicalement,


SeB



Léo Tamaki 28/05/2010 01:12



Bonjour SeB,


 


J'espère te compter rapidement parmi nous. Je suis certain que tu apprécieras le travail et l'enseignement d'Akuzawa senseï.


 


J'adore ta phrase sur les sceptiques :D


 


Merci pour la lecture.


 


Amicalement,


 


Léo


 



Franck 27/05/2010 11:21



Bonjour Leo,


Il y a bien longtemps que je lis ton blog que j'apprécie beaucoup... sans y poster de commentaire.


En effet, beaucoup de gens dénigrent certains "grands" maîtres (grands dans leur coeur) car ils ne comprennent pas. Peut-être parce qu'on ne leur à jamais appris, peut-être parce que leur maître,
ainsi que les maîtres de leur maître ne comprennaient pas eux même l'enseignement qu'ils avaient reçu.


Pas dans toute son ampleur en tout cas. Loin de là.


C'est le problème en France, par exemple, où les gens, les bras croisés sur la poitrine, vous regardent de haut en disant "mais c'est impossible !". Est-ce que les arts martiaux ne sont pas
justement là pour rendre l'impossible possible?


Prennons un exemple simple : beaucoup disent que leur art martial ne nécessite aucune force mais qui le fait vraiment ? Lorsqu'on arrive avec des techniques puissantes mais ne necessitant aucune
force, personne ne comprend.


Mais comment comprendre les "forces" en présence en se contantant d'imposer sa technique à son adversaire. En sautilliant sur place... pour ne citer que cela.


Ceux qui ont compris la première leçon du guerrier, celle qui fait qu'on "écoute" plutôt que de parler, ceux là ne doute pas de l'éfficacité des vraies techniques quand ils en voient une. Et ils
savent aussi, la plupart du temps, reconnaitre un charlatant avant même de le voir monter sur un tatami.



Léo Tamaki 28/05/2010 01:17



Bonjour Franck,


 


Merci pour la lecture et félicitations pour ton blog que j'ai découvert grâce à ton commentaire ;-)


 


Je crois en effet que les arts martiaux doivent permettre de rendre l'inconcevable possible.


 


Et oui, j'adore toujours entendre les "maîtres" demander de se relâcher en faisant une démonstration de contraction :D


 


Léo


 



oliv 27/05/2010 10:27



La progression dans une discipline est ponctue de haut, de bas, de stagnation pour le pratiquant de base


 


D’ailleurs combien de fois au début je ne compris pas une technique, pour après la réaliser et bloquer, pour croire à tort par la suite la réaliser correctement pour ensuite désapprendre pour
mieux comprendre en faite qu’une infime partie de celle-ci


 


Ce qui est dure en démo, c’est de montrer des choses que les gens comprennent alors que ce n’est en vérité qu’une vision superficielle du travail effectué…


 


Je veux dire voir la justesse d’un irimi, le positionnement du corps, le rythme, adaptation à l’autre face a son gabarit…etc.


 


La simplicité perçue est souvent le signe d’une grande maîtrise, tout geste étant réaliser sans superflu et donc beaucoup plus dure à comprendre et bloquer


 


Le maître évolue aussi avec son corps qui change avec le temps et donc fait progresser son art, je me rappelle avoir été très surpris par une ancienne vidéo de Maître Tamura ou sa pratique était
beaucoup explosive et rapide


 


Lors de son dernier stage de Compiègne, il réussit a ce jouer de 2 Uke (bien massif au passage) avec une simplicité déconcertante, on aurait pu croire à une mystification ou du mentalisme
primaire mais personnellement je ne pense pas car j’ai vu des signes qui me font penser le contraire de la part des Uke par leurs regards et aussi la tension musculaire de leur saisie


 


 




Léo Tamaki 28/05/2010 01:10



En effet l'apprentissage passe par de nombreuses erreurs et c'est souvent leur compréhension qui nous permet de mieux cerner le geste juste.


 


Quand aux démonstrations en effet, plus elles marquent le commun des spectateurs, moins elle a de réel intérêt martial. Et vice-versa...


 


Léo


 



Jean-Claude 27/05/2010 09:40



Cher Léo,


J'espère aussi de tout coeur qu'Akuzawa senseï soit un charlatan si ça veut dire que son niveau atteindra ce que tu décris.


Ca me fait mal de penser que je ne pourrais pas profiter même une petite heure des Master Class d'Akuzawa senseï !!!! Mais les calendriers (professionel et familial) sont trop chargés cette fois
encore. Est ce qu'il y aura une autre session en décembre comme ça a été le cas l'année dernière ?


Très bonne master class,


Jean-Claude



Léo Tamaki 28/05/2010 01:08



Cher Jean-Claude,


 


Merci pour ton message. Akzawa senseï reviendra à l'automne sans doute un peu plus tôt que décembre. J'espère te compter parmi nous à ce moment.


 


Amicalement,


 


Léo


 



Steph 27/05/2010 07:57



En tout cas, il a déjà conquit la Belgique .
Merci pour ce magnifique stage et bonne continuité à Paris...
Amitiés
Stéphane


 


A


 



Léo Tamaki 28/05/2010 01:07



Merci pour l'accueil et l'organisation. Senseï, Manabu, les participants et moi-même avons été enchantés. Un grand merci à toi et Robert.


 


Amicalement,


 


Léo