Budo no Nayami

"C'est illogique de penser que les anciens avaient une meilleure compréhension de quoi que ce soit que la science moderne."

26 Octobre 2009 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Vidéos

J'ai récemment regardé le documentaire "Here be Dragons" que m'avait gentiment envoyé Guillaume Erard. Ce film d'une quarantaine de minutes est réalisé par Briann Dunning, un "skeptologist". L'émission est censée donner des outils de pensée critique, permettant à chacun de trier le vrai du faux, notamment dans le domaine des pseudosciences. Bien que le but soit louable et important, je n'ai pas vraiment apprécié "Here be dragons".


Briann Dunning


Tout d'abord les amalgames insidieux sont nombreux. Dès les premières images les produits de santé "New Age" et les enseignes de voyants côtoient celle d'une école de Yoga. Mettre dans le même panier les pratiquants de Yoga et les défenseurs de la théorie de la conspiration du 9/11, les astrologues et les chiropracteurs ou l'homéopathie et les produits bio me semblent être une série d'amalgames rappelant les méthodes de Michael Moore. A la différence que celui-ci parle de docu-fiction.

Les quelques personnes interviewées, et il est vrai qu'il en existe de telles, sont visiblement du type le plus extrême et la présentation de leurs témoignages est totalement subjective et à l'opposé d'une démarche claire, factuelle, "scientifique". On nage en plein cliché.

Par ailleurs certaines affirmations me semblent gratuites comme celles-ci:

"Si on ne teste pas et on n'expérimente pas on ne progresse pas."
Parfaitement d'accord. Mais que font les utilisateurs des pseudosciences comme les appelle Brian Dunning? Je ne suis un adepte ni du Yoga, ni des produits bio, ni de la chiropractie. Pourtant il me semble que toutes ces choses sont dignes d'intérêt. Et je suis certain que ceux qui en sont adeptes ont testé et expérimenté.

"Méfiez-vous de tous les produits fondés sur la sagesse traditionnelle. Dans le passé très peu d'informations utiles étaient connues sur l'anatomie humaine. C'est illogique de penser que les anciens avaient une meilleure compréhension de quoi que ce soit que la science moderne."
Un katana est alors montré tandis que l'on parle de terre plate et de sacrifices humains.

Que les choses soient bien claires. Je n'ai rien, bien au contraire, contre la démarche scientifique. Et c'est en grande partie en l'utilisant que les disciplines martiales se sont développées. Ce qui me gène ici est le mélange d'ironie bon teint et les amalgames simplistes.

Le Ki est ensuite mentionné comme une chose qui n'existerait pas. Personnellement je ne travaille pas directement ce domaine et je n'exclus pas la possibilité qu'il s'agisse d'une image décrivant un ensemble de processus trop complexes pour pouvoir être utilisés consciemment. L'image permettrait en revanche de le faire. Mais les travaux de Tokitsu Kenji ou de Yang Jwing Ming sont aussi des théories qui me semblent plausibles. N'oublions pas d'ailleurs que Tokitsu fut chercheur au CNRS (même s'il ne s'agissait pas d'un domaine scientifique, on ne peut lui nier une rigueur de pensée), et que Yang est détenteur d'un doctorat en sciences mécaniques.
Toutefois comme le dit Tokitsu, celui qui ne veut pas sentir ne sentira rien. Il n'est de pire sourd que celui qui ne veut entendre dit-on…
 Alors possèderons-nous un jour des moyens de mesurer le ki ou une étude détaillée permettra-t-elle de comprendre la physiologie qui se cache derrière ce terme? En attendant rien ne sert, me semble-t-il, de moquer le Ki. Est-ce parce qu'on ne peut pas le mesurer actuellement que cela n'existe pas? Cette façon de penser ne serait-elle pas la répétition des erreurs du passé? Bien entendu il convient de rester vigilant. Mais les prétentions de certains charlatans ne doivent pas invalider le travail de personnes telles que Yang ou Tokitsu.


Yang Jwing Ming


Tokitsu Kenji


Dunning affirme ensuite que les médecins et pharmaciens ne parlent pas d'énergie. Sans compter qu'il s'agit d'une généralisation très abusive et le fait que de nombreuses polémiques agitent le monde médical, il montre ensuite les rayonnages remplis de produits homéopathiques des pharmaciens dont il utilisait auparavant l'autorité.

D'un ton ironique l'auteur parle alors des conspirations des autorités qui seraient inexistantes. Je suis loin d'être un défenseur des théories conspirationnistes. Mais il est un peu facile de nier l'existence de lobby, que ce soit dans le domaine énergétique ou médical. Le pouvoir est détenu par des hommes qui tiennent à leurs acquis et les motivations financières sont énormes.

Et combien de chercheurs et scientifiques sont croyants…

Que dire sur la chiropractie. Qu'il n'y a pas d'expérience empirique ni de résultats?
Je n'ai pu m'empêcher de sourire lorsque la FDA est mentionnée. Quand on connaît les scandales qu'a connues cet organisme et sa façon de fonctionner…

Au final et bien qu'en général j'apprécie les entreprises de démystifications, "Here be dragons" n'apporte rien de nouveau et surtout rien qu'un peu de bon sens ne permette de comprendre soi-même. Le tout donne au mieux l'impression que l'auteur veut se rassurer sur lui-même et sa faculté à déceler les supercheries, au pire qu'il a réalisé une énorme publicité car, si durant tout le film Dunning critique tous les sites qui vendent des produits… il termine en vendant son livre!

"Le choix entre les pseudosciences et la science est le choix entre la stagnation et le progrès. Progrès vers une longue vie, la santé, le bonheur, une planète plus propre, quantité de nourriture, le savoir et la paix."
Si on n'est pas là en plein scientisme… ou quand la science devient dogme.



Partager cet article

Commenter cet article

Renaud 13/11/2009 15:07


Je te cite :

N'oublions pas d'ailleurs que Tokitsu fut chercheur au CNRS (même s'il ne s'agissait pas d'un domaine scientifique, on ne peut lui nier une rigueur de pensée), et que Yang est détenteur d'un
doctorat en sciences mécaniques.

Attention, Pablo Pereda aussi est "docteur". Ca ne l'empêche pas de sortir des DVDs... étonnants (http://www.kamikazeweb.com/index.php?action=article_detailed&id=00121&type=cesta)



Léo Tamaki 14/11/2009 00:22



Ha ha, bien entendu il y a aussi des charlatans bardés de diplômes... :D

Léo



Bruce 05/11/2009 18:28



Bonsoir,


 


Il est effectivement de bon ton  et « scientifiquement correct » de nier ce que
l’on peut toucher ou voir.Ainsi le ressenti est souvent considéré par les « fondamentalistes » du cartésianisme comme  non recevable et donc
comme illusoire.


 


J’aime à rappeler que si je suis dans une pièce pleine d’objets divers  avec les yeux
fermés certes je ne les vois pas mais pour autant nul ne peut nier leurs existence véritables ; C’est là une expérience empirique que Mr Dunning peut expérimenter de façon très
…….SCIENTIFIQUE.


 


Très cordialement.


 


 



Léo Tamaki 05/11/2009 18:41



;-)

Très cordialement,

Léo



Montaine 27/10/2009 21:58


Pour découvrir l'écriture de Bobin, je vous recommande "L'Inespérée", donc, et "Une petite robe de fête". deux recueils de nouvelles.
Ils se lisent aisément et désaltèrent le coeur.

Bonne soirée :)

Montaine
 


Léo Tamaki 27/10/2009 22:01



Merci ;-)

Léo



Agnès 27/10/2009 21:05


Bonsoir Léo,
La lecture autant que les commentaires me donnent envie de réagir concernant l'élitisme d'une pseudo-science...

Je pense que la critique et le rejet est souvent le reflet d'une peur. Après tout, la science a souvent essayé de comprendre les phénomènes que les mythes et religions avaient un temps tentés
d'expliquer... Bref, l'homme cherche une explication coute que coute... Cependant la découverte n'est possible que, sans à priori, l'inverse de certains scientifique qui veulent juste faire rentrer
leur vision du monde dans des petites cases bien rassurantes...

Dans le monde professionnel que je cotoie, le monde paramédical, je suis particulièrement ennervée par certains arguments scientifique dont les buts sont de conserver des parts de marché (le
massage, l'ostéo qu'aux kinés et non aux esthéticienne ou aux ostéo direct...). Je suis attérée car à une époque la formation que je fais à failli être considérée comme secte alors qu'aujourd'hui
elle est reconnue scientifiquement... Il suffit d'aller en allemagne pour voir une ouverture d'esprit pour des thérapies plus naturelles, que la médecine locale accepte totalement...

Voilà l'autre point que j'aimerai aborder, c'est l'autre vision des scientifiques : la fasciathérapie par exemple est reconnu d'un point de vu phénoménologique, le mouvement interne (qui n'est pas
le ki mais qui se déplace de manière parrallèle) est reconnu dans le sens ou les scientifiques ne se posent pas directement la question du comment ça fonctionne mais du fait que ça existe pour un
grand nombre et les résultats ont été prouvés donc c'est existant... Bref le monde scientifique a un certain niveau accepte les phénomènes d'après les preuves.

Dernier point, et promis je m'arrête, j'ai vu un docu-fiction assez interessant de scientifiques qui étaient dans un état d'esprit très ouvert : "what the bleep do we know" première partie ici:
http://www.dailymotion.com/video/x540sy_what-the-bleep-do-we-know-partie-17_tech 

Bisous Agnès


Léo Tamaki 27/10/2009 21:49



Bonsoir Agnès,

J'ai beaucoup d'amis kinés et/ou osthéos et j'ai malheureusement souvent entendu parler des problèmes que tu évoques...
Merci pour le lien.

Bises,

Léo



Laurylyan 27/10/2009 20:44


J'avais vu ce "documentaire" il y quelques mois sur Youtube (licence CC, donc tout à fait légal ) et j'ai dû m'y
reprendre à 3 fois pour arriver au bout des 40 mn tellement c'était "full of crap", contre-vérités, demi-vérités.

Je pense que tu as utilisé le terme très juste de "Scientisme" ou la science érigée en dogme, en religion...

Penicillin = antispetique ? Je croyais que c'était un antibiotique...


Léo Tamaki 27/10/2009 21:40



;-) Tu as au moins eu la patience d'aller jusqu'au bout. Chose que je me suis aussi imposée.

Léo



Montaine 27/10/2009 20:40



C'est un joli lièvre que  vous avez levé là, Leo!

je n'ai pas vu "Here be dragons" et il est peu probable que je le vois, à moins de n'avoir rien d'autre à faire et d'être particulièrement bien lunée.

Flanquer dans le même sac Yoga, ostéopathie et chiropraxie,homéopathie, produits bio,new age, thèses conspirationnistes (il n'en n'est sans doute pas question dans le documentaire de Dunning,
mais pour le fun, mention spéciale aux inénarrables qui voient le monde gouverné par les "P'tits Gris" ^^) etc, etc...
C'est aller un peu vite en besogne!!!!
Nier le lobbying aussi.

Quant à la phrase que vous avez cité : "Méfiez vous de tous les produits fondés sur la sagesse traditionnelle. Dans le passé très peu d'information utiles étaient connues sur l'anatomie
humaine"... faudrait la mettre sous cloche!
Ben voyons! La multi-millénaires médecine chinoise était nulle en anatomie!
Et en Occident, la connaissance des herbes et de leurs actions sur le corps humain n'a pas du tout servi de base à la pharmacopée actuelle!
Pour ne prendre que ces exemples là.

"L'intelligence, écrivait Christian Bobin dans L'Inespérée, est la force, solitaire, d'extraire du chaos de sa propre vie la poignée de lumière
suffisante pour éclairer un peu plus loin que soi- vers l'autre là-bas, comme nous égaré dans le noir"

Et que l'on soit scientifique ou non, la faculté de discernement  est, je crois, la marque d'une intelligence vivante.
Cela demande du courage et de l'intégrité, la capacité de questionner et celle de se remettre en question, de l'intuition aussi...
Un chemin de vie, finalement ;)

Amicalement

Montaine

PS : merci à Michael pour le lien
PS2 (à propos de la réponse à Issei) : vous avez vu dieu???! ^^  :D



Léo Tamaki 27/10/2009 21:39



Bonsoir Montaine,

Merci pour cette belle phrase de Christian Bobin que j'ai découvert grâce à vous.

Amicalement,

Léo



Fahnun 27/10/2009 16:32


(Malheureusement) les scientifiques ne se mettent pas toujours en question, d'autant moins qu'ils accedent a un haut "rang". C'est bien entendu loin d'etre une verite absolue mais pour le vivre
tous les jours, l'humilite n'est pas reellement de mise dans ce milieu.

Par ailleurs pas mal de decouverte sont le fruit de hasard ou de mauvaise manipulation. Encore une fois c'est loin d'etre une verite absolue mais c'est un fait assez connu. Et le principal exemple
est celui de la penicilline (antispetique)


Léo Tamaki 27/10/2009 19:50



Oh, je regrette que tu doives vivre cela au quotidien...

Bon courage ;-)

Léo



Gilles Vanwalleghem 27/10/2009 10:02








Léo Tamaki 27/10/2009 19:44



A moins que l'article vous ait laissé sans voix il y a eu un problème lors de l'écriture de votre commentaire ;-)

Léo



DG 27/10/2009 09:47


Une citation de Pierre Joliot que j'aime bien : "Toute certitude est par essence contradictoire avec la philosophie de la
recherche."


P.S. : rien à voir, mais le site du GHAAN a évolué et contient désormais plus de contenu multimédia. Avis aux amateurs...


Léo Tamaki 27/10/2009 19:44



Superbe citation. Que des gens comme Kono senseï mettent quotidiennement en application!

Magnifique rénovation du site ;-)

Léo



benoit 27/10/2009 04:50



Bonjour Léo,


 


Je n’ai pas vu le film , je garde donc des réserves, je me contenterai donc de réagir à l’article.


Alors


 


1) Je ne sais pas quelle compréhension les gens des temps anciens avaient ou non de telle ou telle chose, puisque je n’ai jamais
discuté avec eux. Mais ça m’a l’air clair qu’ en tout cas ils avaient mis au point des techniques hallucinantes (romains antiques qui avaient l’eau courante, pyramides égyptiennes, etc….) dont on
a peu a peu oublié la méthode, sans doute parce que le plus  rapide et facile supplante souvent l’ancien.


Combien d’enfants savent faire une division ou une multiplication correcte sans se servir de la calculette ??
Combien de gens seraient aujourd‘hui capables de survivre longtemps en milieu hostile en chassant, pêchant , construisant un abri en étant livrés a eux mêmes en pleine nature? 


Considérer les peuples anciens ou « non avancés technologiquement » comme des « arriérés » est franchement une
grave et dangereuse erreur…


 


 


2)La séparation entre culte de la « logique  à tout prix  et « irrationnel/sensible » m’a l ‘air assez
récente puisque même les philosophes grecs mêlaient du « sensible/spirituel à leur logique ressemblant aux maths… (dans le film « les aventures du baron de Munchhausen » de
T.Gilliam il y a d’ailleurs une superbe satyre de la « dictature de la logique »…)


 


Pour le ki , est ce qu’on peut considérer que c’est un peu comme probablement la théologie ou les spiritualités : en gros d’un
coté il y aurait ceux qui croient que maitre yoda deplace concrètement les montagnes avec « la force », interprétant à la lettre,  et de
l’autre coté ceux qui cherchent à voir les principes et applications cachées dans les  images ???


 


Parenthèse :Pour « l’art d’avoir tjs raison » , il existe en ebook gratos sur le web….. je l’avais survolé l’an dernier
et c’est rigolo tellement c’est bien vu, mais je me dis que si tout le monde finit par « connaître la ruse », sans doute qu’il va finir par y en avoir qui inventeront de nouvelles
« ruses »   -)


 


3) En fait le problème principal soulevé par ton sujet m’a l’air d être que c’est bien beau d’être « sceptique » et de pas
vouloir être naïf , mais cela justifie il pour autant de se mettre a devenir un « sceptique paranoide »….,  C’est ça ? ( En tous cas ça
m’a l’air vrai que beaucoup d’anciens naîfs se rassurent en devenant sans s’en rendre compte des « paranos »….dans divers domaines de la vie)


J’imagine que toutes ces questions avaient déjà été étudiées/abordés chez les anciens 
avec le dieu martial japonais Fudomyo, ??? (mais j’ai hélas trouvé peu de docs web sur ce dieu aparamment démystificateur….) sans doute que son sabre saurait trancher la question ????
-)


 


Amicalement


Benoit
PS : cela
dit  je trouve certains yogas relativement intéressants dans leurs postures (j'ai plus de mal avec certaines images de certaines écoles), je préfère le
kiné a l’ostéo, et je préfère les légumes et volailles direct d’une ferme d’un gars qu’on connait  plutôt que le « bio » souvent onéreux
des supermarchés…. Goûts personnels sans doute…


Léo Tamaki 27/10/2009 19:20



Bonjour Benoît,

En effet certains mystères du savoir des anciens restent encore irrésolus. Cela n'a pas, bien entendu, empêcher de balayer leurs idées fausses comme la vision d'une terre plate.

Léo