Budo no Nayami

Chen Bing et la force explosive du Taï Chi

11 Mars 2010 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

Chen Bing est un maître de Taï Chi de la 20ème génération de la famille Chen de Chenjiagou. Figure montante de la discipline il démontre une force explosive impressionnante. Ci-dessous deux vidéos prises avec un de ses élèves au cours d'un de ses séminaires aux Etats-Unis:





Une vision plus classique du Taï Chi:





Chen Bing 01

Partager cet article

Commenter cet article

Christophe 11/03/2010 19:14


Merci Léo pour la vidéo

Cela fait plaisir de voir du Taichi autre que du Taichi des parcs ou une gymnastique mystico-gélatineuse new-age. A la vue des vidéos, Chen Bing semble bien dans la lignée de ses prédecesseurs.
Ceci dit, juger sur vidéo est toujours délicat, d'autant plus que le Chen est normalement très peu démonstratif. C'est flagrant en tuishou où on doit donner le moins d'informations possible. On se
retrouve donc en démo  à essayer d'exprimer quelque chose qui doit etre peu perceptible pour le partenaire/adversaire avant que l'action s'engage. On touche là les limites de l'exercice.
De plus, si on peut penser que le partenaire est complaisant/limité, je crois surtout qu'il a l'intelligence de  comprendre ce qui l'attend si il offre un beau vecteur de force bien rigide
face au maitre...Je pense que beaucoup comprendront aisement cette sensation d'impuissance et cette soudaine envie d'etre le plus relaché possible quand la tornade arrive . Be water my friend comme dirait BL ! Ca marche dans les deux sens. Meme quand on reçoit.

Bonne pratique à tous

Amicalement

Christophe (Taichi power)

ps : pour le plaisir une projection comme dans la première vidéo mais version Bagua
http://www.youtube.com/watch?v=JH2g5ZOgrEo


Léo Tamaki 13/03/2010 17:51



Effectivement il est difficile de juger sur vidéo. Je connais très peu le Taï Chi mais j'ai trouvé la démonstration intéressante. Il est rare que les maîtres montrent un travail susceptibles
d'intéresser des pratiquants de MMA. Mais leur démarche est compréhensible car ce sont souvent des pratiquants qui ont une recherche sportive plus orientée sur le court terme. Chen Bing semble,
comme Akuzawa senseï, Hino senseï ou Kono senseï fait partie de ce groupe d'adeptes qui acceptent de "prouver" leurs théories. C'est quelque chose que je respecte particulièrement.

Concernant le partenaire je ne sais pas si il est totalement complaisant. Il me semble aussi (surtout?) avoir un niveau limité et être assez dur. Ce qui facilite la projection :-)

Léo



Jean-Claude 11/03/2010 15:30


Cher Leo,

Je suis en phase avec le commentaire d'Erwan (normal, il sait quand même de quoi il parle en matière de taichichuan). Ca au moins ça donne envie de pratiquer le taiji ;-)
Blague à part, avec Akuzawa Senseï, il me semble faire partie de ces maîtres qui devraient inspirer tous les budoka sur la nécessité d'aller explorer le côté "interne" des arts martiaux. J'irai
même jusqu'à dire que ça devrait aussi être valable pour Kuroda Senseï.
Ceci n'est évidemment qu'une supposition de ma part.

Cordialement,
Jean-Claude


Léo Tamaki 11/03/2010 16:20



Cher Jean-Claude,

Effectivement c'est le genre de démonstrations qui peut attirer un nouveau public au Taï Chi.

Cordialement,

Léo



Erwan 11/03/2010 11:28


Bonjour Leo
Impressionnant en effet cette force qui explose soudainement et sans appel ! On dirait qu'il accumule de la force au contact de l'autre, et profite du moindre "vide" pour l'envoyer valser! Et 
sa "force d'écoute" est à la hauteur de sa force explosive. On dit parfois que le Taiji est 70 % de lutte et il est vrai que ces qualités d'écoute et d'explosivité sont fondamentales pour la (les)
lutte(s) Le plus impressionnant reste sa décontraction, et le fait qu'il ne semble pas avoir recours à la force physique! Du Taiji quoi!
Merci pour les videos
Amicalement
Erwan


Léo Tamaki 11/03/2010 14:56



Bonjour Erwan,

Impressionant en effet.

J'ai comme toi le sentiment qu'il est parfaitement à l'écoute de l'autre et cela colle parfaitement aux indications que donnent les maîtres et notamment Akuzawa senseï qui est d'ailleurs celui
qui m'a parlé de ce maître car quelqu'un les avait comparés.

Amicalement,

Léo



Nestor 11/03/2010 10:15


Salut Léo,

Celui qui lui sert de partenaire ne comprend pas ce qui lui arrive ! ^^


Léo Tamaki 11/03/2010 14:47



Clairement :D

Léo



Fabrice 11/03/2010 09:30



Léo,

Merci pour cette vidéo mais je trouve que ce genre de démonstration pose question :

Cette "explosivité" est-elle reproductible ou relève-t-elle uniquement des qualités physiques du maître qui fait la démonstration ?

On voit que toutes les techniques démontrées par ce maître nécessitent un placement très précis (qui prend un certain temps), donc on peut penser qu'il y a aussi une grande part d'efficacité due
au placement du corps, sans compter que le partenaire ne semble pas faire grand chose pour contrer les techniques

Pour finir, c'est souvent le cas avec le démonstrations de tai chi notamment de "mains collantes", il n'y a pas vraiment d'opposition. En soi ce n'est pas un problème sauf si on cherche à prouver
une certaine efficacité face à un opposant déterminé


Merci pour ton excellent blog !

Bien cordialement

Fabrice












 



Léo Tamaki 11/03/2010 14:35



Fabrice,

La question que tu te poses est justifiée mais est valable pour tous les maîtres...
Ici une piste est le fait que ce maître soit le descendant d'une lignée calire et célèbre de maîtres de Taï Chi. De plus il démontre des compétences qui sont censées être une marque des maîtres.
Cela incite à la confiance même si le seul mioyen de véritablement savoir est de le suivre.

Quand au placement du maître oui il est précis mais n'est ce pas toujours censé être le cas s'il s'agit d'un maîre? La technique placée en combat serait probablement moins belle. Son placement
peut-être moins précis mais l'efficacité similaire en raison de la surprise de l'adversaire. Encore une fois je pense qu'il en est de même pour les démonstrations/cours de tous maîtres ;-)

Il n'y a pas en effet de véritable opposition à mes yeux non plus car le pratiquant qui fait face à Chen Bing me semble avoir un niveau limité. Cela dit nous ne parlons là que d'une brève vidéo
amateur prise dans un cours. Cela peut donner envie à certains d'en savoir plus.

Merci pour la lecture ;-)

Cordialement,

Léo



Tangi 11/03/2010 09:29


O !

impressionnant ! ( Sugoï desu ne ! )
Une belle stabilité, même qd l'épais gazier l'empoigne, il semble ne pas savoir de quel côté bouger  ce phénomène.

Très beau travail, et il semble jeune en plus, dc avec du temps pour transmettre !

Tangi


Léo Tamaki 11/03/2010 14:23



Impressionant en effet.

Concernant son "adversaire" il faut toutefois plus parler de partenaire car c'est un élève et l'on est toujours inhibé face à son maître, consciemment ou pas. De plus il ne me semble pas avoir,
au vu très limité et subjectif de la vidéo, d'autre qualité que d'être massif. Si c'est une qualté...
Cela n'empêche pas que ce soit du très beau travail ;-)

Léo