Budo no Nayami

Démonstrations martiales

20 Juin 2010 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

La vidéo suivante est une démonstration d'arts martiaux ayant lieu au Japon. On y voit du Judo, du Karaté, de l'Aïkido, du Kendo et du Jodo.





La spécificité de la démonstration de cette vidéo est qu'elle est effectuée en quasi-totalité par des agents de police devant un parterre d'officiels.

Alors que les autres disciplines ont effectué des démonstrations "classiques" malgré l'orientation plutôt sportive, l'Aïkido a présenté une mise en scène de type self-défense. Mais si le jeu d'acteurs des démonstrateurs était au point, je n'ai pu m'empêcher de trouver qu'il y avait un grand décalage avec l'application "réaliste" des techniques, notamment au niveau de leurs effets. On atteint d'ailleurs des sommets avec la défense au parapluie contre couteau, contrairement à la défense au sac qui était en revanche assez convaincante.

J'ai été surpris en voyant cette vidéo par le fait qu'elle mettait en scène l'Aïkido en tant que spectacle. D'une part parce que c'est assez rare au Japon, d'autre part parce que cela était fait par des agents de police. Si ce type d'exhibition me semble adapté à un public de néophytes, je ne m'y attendais pas dans ce cadre. Les temps changent souvent plus vite qu'on ne le croit…

Un autre point qui m'a étonné est le manque de "réalisme" dans l'application de la technique. J'ai eu l'occasion de me battre plusieurs fois hors dojo et l'application d'une technique de façon "classique" a toujours été une véritable exception face à la multiplicité des situations et des adversaires réagissant tous de façon unique. Les adversaires ne sachant souvent pas comment et quand chuter, les effets sont d'ailleurs en réalité souvent plus dévastateurs qu'on ne le croit dès lors que l'on s'engage dans l'action.

 

 

NAMT09-Tamaki-C-001.jpg

 

Partager cet article

Commenter cet article

Tom 30/06/2010 18:08



Salut Léo,


Je suis particulièrement choqué par les propos de Despérados et de mr. Barbier... Nous avons la totale: d'un côté le vieux débat stérile sur la supériorité entre les arts martiaux, et de l'autre
quelqu'un qui doit avoir tellement d'expérience personnelle sur le sujet qu'il peut se permettre de dénigrer les autres!


Maintenant, si la question porte sur l'efficacité de l'aikido (ou de n'importe quel art martial), il faudrait voir à ne pas oublier que je ne connais personne en ce bas monde qui puisse
m'affirmer que ce qu'il fait le met hors de danger ou portée de n'importe quelle attaque, surtout quand on connait la puissance destructrice de nos armes actuelles... Et c'est pas les militaires
qui vont me contredire! De plus, l'art martial le plus extraordinaire ne pèse pas bien lourd entre les mains d'un mauvais pratiquant... L'efficacité, c'est une notion personnelle, qui se développe à travers une recherche et une expérience personnelle des arts martiaux. Pour
ma part, ce paramètre occupe une grande place dans ma pratique, et sincèrement, je me fous royalement de ce que les autres en pensent, du moment que je peux rentrer vivant chez moi, quitte à
devoir m'écraser et négocier. Pour le culte du surhomme ou de la super technique, y'a plus efficace que les atémi: le missile nucléaire... Et c'est sûr que trouver des moyens d'ecraser, asservir
ou détruire ses ennemis, c'est pas ça que moi j'appelle le Budo. Si vous avez envie de gloire et d'honneur, faites comme vous voulez, battez-vous pour prouver votre supériorité... En tout cas,
vous ne gagnerez mon respect que quand vous serez capables de prouver des qualités humaines qui sont profitables aux autres, et pas pour votre petit ego!!!


Quant à ma pratique, j'espère n'avoir jamais à savoir si elle est vraiment efficace... Et pour cela, je pense qu'il suffit d'éviter de pratiquer avec des gens comme vous!


Mes excuses Léo, car je sais que ton blog n'est pas un endroit pour les réglements de compte, et je te trouve très fair-play d'accepter de tels posts!


Amitiés,


Tom


Ps: Léo, je ne jugeais pas ton expérience personnelle, y'a des fois où on n'a pas le choix, malheureusement...


 


 



Léo Tamaki 30/06/2010 18:21



Salut Tom,


 


L'efficacité est en effet une question d'individu. Si un art était manifestement supérieur aux autres cela fait longtemps que cela se saurait. Chaque voie est là pour répondre à un besoin.


 


Le Budo doit nous permettre aussi de devenir de meileurs individus comme tu l'évoques. Non pas en tant que sujet docile mais en tant qu'individu responsable et bienveillant.


 


Concernant les posts je tiens à éviter la censure, même quand leur teneur me laisse pour le moins perplexe.


 


Quand à mon expérience personnelle il est clair qu'elle est le résultat d'attitudes et de comportements négatifs pour la plupart. Cela correspondait à une période de ma vie et je suis
reconnaissant de l'avoir traversé sans y laisser trop de plumes malgré mes erreurs.


 


Amicalement,


 


Léo


 



Desperados 30/06/2010 14:30



Bonjour,


C'est vrai mon ton n'est pas génial mais j'aimerais avoir un retour finalement.


Désolé pour mes propos qui ont dépassé mes pensées



Léo Tamaki 30/06/2010 16:48



Bonjour,


 


Je ne comprends pas exactement quelle question tu poses. Est-ce que l'Aïkido est nul? Les Aïkidokas ont-ils des illusions?


 


Dans les deux cas cela dépend évidemment du pratiquant.


 


Léo


 



Pierre BARBIER 22/06/2010 18:19



Bonjour,


Permettez-moi de vous demander une faveur. Arrêtez de dire à qui veut bien l'entendre que vous avez une expérience du combat de rue. Ce n'est pas la première fois que vous vous en vantez. Or,
les pratiquants jouissant d'une véritable expérience en la matière ne le divulguent généralement pas.


Vous êtes un jeune homme bien élevé et en aucun cas un guerrier. Votre intelligence et votre culture vous autorisent à vous passer de ce genre de publicité, à mon sens, mensongère (sauf si
les bagarres de lycéens constituent selon vous une expérience suffisamment solide).


Respectueusement.



Léo Tamaki 24/06/2010 20:42






Bonjour,


 


Je ne répondrai malheureusement pas favorablement à votre demande. Je comprends que l'on puisse considérer que je fais preuve de vantardise. La modestie n'a jamais fait partie de mes qualités et
je n'ai jamais prétendu être humble.


Cela dit je me targue d'assumer les propos que je tiens sur ce blog. Non qu'il ne puisse y avoir d'erreurs, je suis persuadé du contraire, mais je n'écris que ce que je crois et/ou peux démontrer
et prouver.


 


Concernant le fait que les pratiquants jouissant d'une véritable expérience ne le divulguent pas, c'est une affirmation ridicule. Attention vantardise en approche, je préfère vous prévenir afin
que vous cessiez ici la lecture si cela vous est insupportable.


J'ai côtoyé et pratiqué avec des membres de groupes spéciaux de la police et de l'armée ainsi que des voyous et membres du crime organisé. Il y a chez les gens qui ont combattu, dans la rue comme
au champ de bataille, des gens discrets comme des personnes éloquentes. Que vous préfériez les premiers ne fait pas disparaître les seconds.


 


Vous supposez par ailleurs que je suis un jeune homme bien élevé. Comme j'aimerai que cela soit vrai. Si je ne peux me considérer comme un homme mûr je ne suis malheureusement plus aussi jeune
que je le voudrai. Quand au fait d'être bien élevé c'est un de mes objectifs et je ne peux blâmer mes parents pour leurs efforts mais je suis encore loin du but.


 


Vous écrivez que je ne suis en aucun cas un guerrier et je suis parfaitement d'accord avec vous. Tout au plus ai-je été un bagarreur du dimanche. Toutefois vous allez bien trop loin lorsque vous
m'accusez de mentir car je n'ai pas conscience de vous connaître. Je n'ai à vrai dire été mêlé qu'à quelques bagarres durant ma scolarité qui s'acheva à seize ans. J'ai par la suite subsisté par
mes propres moyens et grâce à l'amitié de quelques personnes. Les années qui suivirent me virent vivre d'expédients, généralement en dehors de toute légalité. Toutefois je ne regrette rien et le
souvenir des expériences que je vécus alors me distrait encore aujourd'hui.


 


Attention nouvelles vantardises en vue. Je me suis battu à de nombreuses reprises dans la rue face à un ou plusieurs adversaires armés ou non. J'ai parfois vaincu, parfois pris la fuite, et une
défaite m'a même conduit à l'hôpital avec le plancher de l'œil brisé après avoir été blessé par des coups de barres de fer et de couteaux. Plusieurs de mes amis, lecteurs et/ou élèves ont
d'ailleurs assisté à plusieurs de ces altercations.


Je n'ai jamais fait le compte de ces "bagarres", quelques dizaines tout au plus. Très loin du compte pour les bagarreurs professionnels, sans même parler de guerriers. Si j'aurai pu perdre la vie
dans plusieurs d'entre elles cela aurait été accidentel car je ne crois pas avoir jamais fait face à des "tueurs". J'estime que cela m'autorise toutefois à porter un jugement au vu de ces
expériences quand j'estime cela opportun sur mon blog personnel.


 


Permettez-moi de terminer en vous disant à quel point je trouve déplacé de juger des expériences de quelqu'un que l'on ne connaît pas. J'avoue que le tout m'a surtout agacé par votre ton
condescendant.


 


Si vous désirez poursuivre cette discussion merci de me contacter par mail grâce à l'onglet CONTACT en bas de page car je ne crois pas que ce genre d'échanges présente le moindre intérêt pour les
lecteurs. Par ailleurs je signale à nouveau que je ne publie pas les commentaires des individus cachant leur adresse IP.


 


Tamaki Léo


 










Niko 22/06/2010 16:56



Un post sur..."J'ai eu l'occasion de me battre plusieurs fois hors dojo "!!!!


 


;)



Léo Tamaki 24/06/2010 19:08



Ha ha, je ne vais quand même pas raconter la série de raclées que je me suis prises :D


 


J'y pense, promis ;-)


 


Léo


 



Desperados 5% d'al...... 21/06/2010 22:58



Bonjour,


Pourquoi cette suprise ? c'est tout à fait représentatif de l'aikido. Des personnes qui se prennent un peu trop pour les huitièmes merveilles du monde. Ces dernières vivent dans un art pleins
d'illusions. Une technique de clé et ça roule dans tous les sens.


Je l'ai encore remarqué ce week-end.le pratiquant reçoit une clé, il ne cherche même pas à comprendre la force exercée sur son poignet qu'il roule déjà.


ça me fait penser aux biquettes quand on claque dans les mains, elles se tétanisent ;-)


TROP FORT LES AIKIDOMEN !!!! Inscrivez vous à l'aunkai, hino sensei ou kono sensei et compagnie parce que ça craint ce que vous faites et ça de moins en moins de sens, c'est ridicule.


Avec tous mes respects bien entendu !!!


Réfléchissez un peu sur votre pratique ou éclairez moi s'il vous plait !!!!


 



Léo Tamaki 24/06/2010 19:05



Bonjour Desperados,


 


Ton commentaire renferme à mon avis une part de vérité mais ton expression ne donne malheureusement pas envie d'y répondre...


 


Léo


 



Ivan 21/06/2010 13:20



Si c'est ça le top niveau de la police de Tokyo, ils sont mal partis face à des voyous qui n'ont rien à perdre. C'est assez affligeant comme spectacle et montre aussi une fois de plus que les
européens n'ont pas à rougir de leur progression dans les arts martiaux.


A la prochaine



Léo Tamaki 24/06/2010 19:00



Ah il serait intéressant de voir les niveaux respectifs des agents de police lambda. Pas de quoi fouetter un chat chez la majorité de ceux que j'ai vus des deux côtés :D


 


Amicalement,


 


Léo


 



Erwan 21/06/2010 09:16



Bonjour Leo


Effectivement, cette démonstartion est assez peu convaincante et ne rend pas justice aux potentialités de l'Aikido en autodéfense...y compris d'un point de vue "mise en scène"
d'ailleurs...particulièrement ces attaques au couteau...


Celà m'a fait penser à cette vidéo assez ancienne qui m'avait surprise quand je l'ai découverte :


http://www.youtube.com/watch?v=G0b6pvwYbUM


(je préfère quand même infinement la version 1952...)


Amicalement


Erwan


 


 



Léo Tamaki 24/06/2010 18:57



Bonjour Erwan,


 


Oui je crois que l'Aïkido peut, même si cela ne me passionne pas, être utilisé en autodéfense. Et aussi qu'il est possible d'en faire dans ce cas des démonstrations plus convaincantes.


 


Ah oui quel bonne vidéo. Je la préfère nettement aussi. Et si l'on se met dans l'ambiance et le cadre de l'époque c'est vraiment impressionant.


 


Amicalement,


 


Léo


 



davy 21/06/2010 07:01



Bonjour Leo,


On peut se poser des questions sur les effets des dites techniques effectivements ; pourtant il y en a une que je ne peux m'empêcher de considerer comme les autres, c'est sankyo ; plus je la
pratique et plus je la sens empreinte de verité. Debout et bloqué sur l'extrémité des doigts de pieds quand on se retrouve le poignet en tension et parfois mit à rude épreuve ( acharnement
articulaire oblige ... et je sais que t'aime pas cette vision de l'aiki  ), je pense qu'il y a une fraction de
seconde pendant laquelle on est à la merci de l'autre et je me demande aussi si on ne serait pas tenter de suivre comme on le fait à l'entraînement pendant  la mise au sol.


Je trouve d'ailleurs que c'est une des technique qui est le mieux apréhender par les uke débutants, un peu comme si elle avait quelque chose de cohérent, quelque chose d'authentique.


 


Je pense qu'au japon l'aikido reste encore une des discipline les plus pratiquées par les forces de police, plus que la self ou le judo.


 


Spéciale dédicace pour le kokyu nage version "sac à main"


 


Amicalement



Léo Tamaki 24/06/2010 18:49



Bonjour Davy,


 


Encore plus que sankyo je pense que hiji kime osae oblige à suivre. Lors de l'exécution de sankyo la personne qui reçoit la technique et n'en est pas famillière à souvent tendance à tourner et se
placer de dos. Ce n'est pas possible si le contrôle est parfait et surtout même si cela arrive, cela n'arrange pas, martialement parlant, celui qui se retourne. Mais c'est plutôt fréquent je
crois :D


 


Concernant la Police japonaise les disciplines les plus pratiquées me semblent bien être Kendo et Judo en revanche.


 


Amicalement,


 


Léo