Budo no Nayami

Entretien avec Hino Akira senseï (16): la peur d'attaquer

9 Janvier 2015 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Entretiens

Cet entretien est issu d'une conversation entre Hino senseï, Y., un pratiquant, et moi-même.

 

(Y.) Je ne me suis jamais battu, et j'ai souvent du mal dans certains exercices à mettre de l'intention.

Il n'y a pas de mal à ne pas vouloir attaquer les gens, et c'est un sentiment que partagent beaucoup de personnes. Il faut simplement comprendre qu'il s'agit d'une convention, d'un travail qui est fait d'un commun accord. Que sans attaque il n'y a pas de travail possible dans la pratique martiale. Au départ, ce n'est pas grave si l'intention est absente, tant que la forme est correcte.

 

(Léo) Lorsque vous étiez jeunes, les gens qui se sentaient inconfortables à l'idée d'attaquer devaient être plus rares.

Il n'y en avait pas. (rires) Et en un sens c'était mieux ainsi. Bien entendu se battre n'est pas quelque chose de bien. Mais il s'agit d'une communication véritable, même si le message et son moyen de transmission sont déplaisants. L'autre est reconnu et on est dans une relation vraie.

(à Y.) Défends-tu tes points de vue ?

 

(Y.) Ca arrive. Mais je laisse souvent couler en disant "Ah ok, ok.".

Je vois. Mais n'oublie pas qu'il y a des situations où il est nécessaire d'exposer clairement sa position. Et il est très important d'en être capable.

 

(Y.) Je suis vraiment étonné que vous ayez pu pointer cela alors que nous ne nous connaissons pas, car c'est un de mes traits de caractère.

(Rires)

 

 

Akira hino by heleneRasse-7

 

 

Né dans l'un des quartiers les plus défavorisés du Japon dévasté et violent d'après-guerre, Hino Akira a connu la violence dès son plus jeune âge. S'il l'a sublimée après s'y être plongé et qu'il propose aujourd'hui une vision apaisée du Budo, il est intéressant de voir qu'il déplore toutefois l'incapacité à attaquer de nombreuses personnes à notre époque.

 

"Au départ, ce n'est pas grave si l'intention est absente, tant que la forme est correcte."

 

Je crois aussi que ce point est essentiel. On ne transforme pas un élève en guerrier du jour au lendemain. Si tant est qu'une transformation profonde soit réellement possible. Mais c'est un autre débat. Toutefois l'exécution d'une forme correcte permet non seulement à tori de travailler certains éléments, mais change aussi peu à peu uke. Répétition après répétition, la forme déteint et permet à uke de guider et renforcer son intention. Cela lui permet alors entre autres de pouvoir proposer un autre niveau de travail à ses partenaires... et d'être meilleur tori. C'est un travail long et qui demande une attention constante, tant il est aisé de tomber dans la chorégraphie en Aïkido. Mais il donne de bons résultats si l'on fait les efforts nécessaires.

 

 

Akira hino by heleneRasse-4

 

 

"(Léo) Lorsque vous étiez jeunes, les gens qui se sentaient inconfortables à l'idée d'attaquer devaient être plus rares.

Il n'y en avait pas. (rires) Et en un sens c'était mieux ainsi. Bien entendu se battre n'est pas quelque chose de bien. Mais il s'agit d'une communication véritable, même si le message et son moyen de transmission sont déplaisants. L'autre est reconnu et on est dans une relation vraie."

 

Cela peut paraître surprenant au vu de sa pratique contemporaine, mais l'Aïkido qui est aujourd'hui connu pour sa philosophie a gagné ses lettres de noblesse grâce à son potentiel martial ! On raconte souvent que l'efficacité des élèves d'Osenseï était due à leur pratique antérieure d'une autre discipline, mais cela était loin d'être une généralité. Et pour ceux qui avaient connu une autre pratique, c'était souvent à bas niveau. En revanche il est indéniable que ce sont des adeptes qui ont grandi dans un environnement bien plus violent que le nôtre, et je crois que c'est une différence considérable.

Nous devons bien entendu nous réjouir de la paix relative dans laquelle nous vivons. Toutefois si nous ne sommes pas capables de devenir attaquant, prédateur, je doute que nous puissions comprendre la profondeur du Budo. Et il est indéniable que nous ne permettons à nos partenaires que de travailler les niveaux les plus superficiels de la pratique.

 

 

Akira hino by heleneRasse-9

 

 

"(à Y.) Défends-tu tes points de vue ?

 

(Y.) Ca arrive. Mais je laisse souvent couler en disant "Ah ok, ok.".

Je vois. Mais n'oublie pas qu'il y a des situations où il est nécessaire d'exposer clairement sa position. Et il est très important d'en être capable.

 

(Y.) Je suis vraiment étonné que vous ayez pu pointer cela alors que nous ne nous connaissons pas, car c'est un de mes traits de caractère.

(Rires)"

 

Beaucoup de pratiquants imaginent que les grands adeptes sont des sages pour qui l'univers n'a pas de secrets ! A dire vrai parmi les experts que j'ai rencontrés, peu me sont apparus clairvoyants en ce qui concerne la nature humaine. Trop absorbés par leur pratique, par eux-mêmes parfois, souvent naïfs, j'ai fréquemment trouvé ces géants du Budo démunis face au vaste monde. Hino senseï est l'une des rares exceptions. Il est, sans doutes aucun, l'adepte que je connais qui a eu la vie la plus passionnantes. Et si ses aventures incroyables font des histoires qui illuminent les longues nuits de discussions autour de quelques bouteilles, elles font surtout de lui un fin connaisseur de l'âme humaine. Ne se départissant jamais de son sourire, il a un regard aussi tranchant que les meilleurs sabres. Et il m'a souvent fait rire par l'acuité de ses impitoyables remarques sur son environnement. Une autre manifestation d'un principe au cœur de sa pratique, kanjiru, ressentir.

 

 

Akira hino by heleneRasse-8

 

 

Attention, fin des préinscriptions samedi 10 janvier !

 

 

 

Hino Akira Paris jan 2015

 

 

Hino Akira Brest jan 2015

 

 

Hino Akira Bruxelles jan 2015

 

Partager cet article

Commenter cet article

Matthew 10/01/2015 10:58


Salut Leo,


j'ai completement zappé la date.
Mais je serai là samedi. Puis je encore envoyer un cheque de préinscriprion?

Léo Tamaki 12/01/2015 02:37



A titre exceptionnel ;-)


 


A+


 


Léo