Budo no Nayami

Et si l'argent n'était pas un problème?

7 Avril 2013 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

Le monde contemporain invite à tout sauf au rêve. "Sois réaliste!" semble-t-il nous hurler à la face. "Comment vas-tu faire pour vivre?". Oui, il ne faut pas vivre dans un déni de réalité. Mais doit-on pour autant faire une croix sur ses rêves, s'accommoder d'une occupation dans laquelle on ne s'épanouit pas?

       

 

 

 

Alan Watts fut l'un des guides les plus influents de la contre-culture aux Etats-Unis. Considéré comme un bodhisattva par Suzuki Shunryu, ses livres et conférences continuent d'inspirer de par le monde.

 

 

Alan Watts 01

Alan Watts

 

 

Comment aimerais-tu vraiment passer ta vie si l'argent n'était pas un problème?

Je crois qu'il s'agit là d'une question essentielle, que chacun devrait se poser. Bien entendu la situation dans laquelle chacun d'entre nous se trouve, ne permet pas toujours de faire de changements drastiques. Un père ou une mère de famille n'auront pas, durant un certain temps, la même liberté qu'une personne de vingt ans. Mais comme dans la pratique martiale, on constate parfois qu'avec un peu de recul on a bien plus de possibilités qu'on ne l'imaginait…

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Laurent 14/05/2013 18:31


Bonsoir Léo,


 


Cet article me fait soudainement penser à une phrase que répétait souvent Eugène Canseliet, pour qui j'ai un infini respect : "Il n'y a de vrai que le merveilleux". Et je cautionne.


 


Mais ce genre de propos, qui recèle beaucoup plus de profondeur qu'on ne saurait le supposer de prime abord, est forcément perçu et tenu comme contestataire dans le monde qui nous entoure,
voire suspect...


 


Et c'est tant mieux.


 


Très bonne soirée à toi... 

phil 30/04/2013 11:54


Le revenu de base progresse bien vite ces temps-ci !


http://www.lematin.ch/suisse/L-initiative-en-faveur-dun-revenu-de-base-pour-tous-se-concretise/story/22262777

Léo Tamaki 30/04/2013 17:41



En tout cas je suis vraiment curieux de voir ce que donnerait la théorie dans l'application.


 


Léo


 



Romain 19/04/2013 13:05


Bonjour Leo
Ton article me fait penser à une idée que j'ai découvert récemment et qui vient d'allemagne (à confirmer).
Il y a un film sur internet qui explique ce que c'est, franchement ça retourne pas mal de chose Oo (y compris notre mode de pensée^^)
si ça t'interesse:
http://www.youtube.com/watch?v=PbnVMJlM56U

Léo Tamaki 20/04/2013 01:36



Bonjour Romain,


 


C'est un principe intéressant mais je crains que nous ne le voyons pas de nos yeux.


 


Merci pour le lien ;-)


 


Léo


 



Cosette 19/04/2013 02:04


Ok, Cosette c'est un pseudo mais c'est parce que je vais faire un brin de cosette .


Amusant sujet qui me fait penser à une crêperie mais je m'égare .


Un jour j'ai constaté que j'avais quelques économies, que je bossais 18 heures par jour et que je ne profitais pas vraiment de la vie. J'ai arrêté de bosser.


J'ai claqué mes quelques économies en 4 ans pendant lesquels je n'ai quasiment rien fait si ce n'est vivre.


Nécessité fait loi, j'ai repris un boulot, il faut bien manger ... et boum, de nouveau de l'argent et ... de nouveau plus de vie.


Alors j'ai changé de job, à peine plus que le smic mais une moyenne de 4 heures de travail  par jour ... 4 jours par semaine (week-end libre évidemment). Pendant cette période il fallait
parfois choisir entre un restau , un stage aïkido ou un jean . Mais je pouvais trouver le temps de ce restau même s'il était pas cher ou avoir le temps de
faire ce stage Mais je m'ennuyais (au boulot) ... et la boîte tournait mal. Ce qui devait arriver arriva.
Licenciement.


J'ai monté divers projets, acheté des noms de domaines, fait des business plans, créés des programmes ... mais bof c'est plus mon truc.


Si j'essayais de gagner ma vie en m'éclatant vraiment et en étant maître de mes horaires (j'ai bien aimé avoir du temps pour moi) ?


Dans un peu plus d'un mois je commence une formation en ... cuisine !


Hé Leo, en plus ton blog il fait cabinet psy

Léo Tamaki 19/04/2013 10:36



Eh oui, il n'est pas toujours facile de trouver son chemin, et on fait souvent quelques allers/retours avant de trouver son équilibre.


 


En tout cas tu as l'air d'être proche du tien ;-)


 


Amicalement,


 


Léo


 



Erwan 18/04/2013 22:41


Merci Leo!


La pensée d'Alan Watts est tranchante comme un sabre; J'avais posté cette même vidéo il y a quelques semaines sur YT et quelques amis l'avaient critiquée, arguant que c'était là un raisonnement
simpliste, voire insultant pour tout ceux qui "galèrent" à gagner juste de quoi survivre... Il me semble cependant que cette réflexion ne se situe pas sur un quelconque terrain de "lutte des
classes" mais bien sur un plan existentiel...où une certaine forme de pensée "tranchante" est de mise... une certaine liberté d'expression et de pensée aussi sans lesquelles il n'y a pas de
liberté d'action possible, ni de "réalisation de soi" (quoique qu'on mette derrière cette expression) envisageable... Merci Alan Watts dont la pensée est plus que jamais indispensable dans ce
monde qui "incite à tout sauf au rêve".


Pour l'anecdote...la lecture de "le Bouddhisme zen" de Watts, à 16 ans avait préludé et accompagné mon entrée en arts martiaux...c'est dire que e garde une certaine tendresse indefectible pour le
monsieur et sa "bienheureuse insécurité" :)


Amicalement


Erwan

Léo Tamaki 19/04/2013 11:01



Merci Erwan.


 


En effet, la pensée d'Alan Watts est tranchante, claire. A titre personnel je trouve cela rafraichissant et inspirant, mais cela peut sembler extrémiste à certains. On peut évidemment trouver le
raisonnement simpliste. Et il n'est pas compliqué à vrai dire. Cela ne lui enlève en rien sa force et sa justesse. Sans compter qu'il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une discussion générale et
qui n'aborde pas la situation d'une personne en particulier.


En tout cas je découvre réellement Alan Watts tardivement, mais j'apprécie beaucop son regard sur la vie.


 


Amicalement,


 


Léo