Budo no Nayami

Fidélité génétique et le blog du salaud malgré lui

14 Mars 2010 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Humour

Un article très intéressant où l'on découvre la possible implication de nos gènes dans nos comportements amoureux…

… et le blog du salaud malgré lui:
"Les tribulations d'un mec de 25 ans, ancien gentil reconverti, honteusement blasé, mais avec un petit coté jovial, parce que quand même, pour un connard, je suis super sympa."

Ce blog sur lequel j'étais tombé en faisant des recherches sur "How I met your mother" n'est plus actif. Le "salaud" semble avoir trouvé une raison d'être fidèle sans que l'on ait manipulé ses gènes ;-)


Fidélité 01

Partager cet article

Commenter cet article

Montaine 15/03/2010 23:20


Cher Léo
et Cher Tangi ;)

mmmmmhhh

suggestion de sous titre pour l'article de Jean Yves Nau :
"Campagnols des champs : make love not porn!"

Bon, bon, bon, ce meilleur des mondes avec du campagnol trafiqué au génome de méduse me fait un peu froid dans le dos.
'Tends, Bienvenue à Gattaca chez Mickey, quand même!!!

je ne tiens pas à jouer les duègnes rétrogrades (pléonasme?) mais les dérives eugéniques possibles de la chose m'inquiètent un tantinet.

Et puis M****! je m'insurge contre ce déterminisme génétique!
 "pas ma faute si je suis un prédateur sexuel, c'est dans mes gènes"
Ben voyons!!! Prends donc un rail de vasopressine, ça ira mieux!

Je conçois très bien que la survie des espèces nécessite des copulations "multipartenariales" (un bouquin de Marion Zimmer Bradley raconte comment les survivants du crash d'un vaisseau spatial ont
favorisé l'échangisme, la polygamie et/ou polyandrie pour la survie et l'implantation d'une colonie humaine sur "Ténébreuse", ces comportements devenant, par la suite, la "norme" de la société
ténébrane) 
et que cela laisse des traces, oui cela incline, mais détermine???
C'est faire fi du libre arbitre et de la capacité d'évolution!!!!

Note que je ne fais pas l'apologie d'une fidélité, bête, sclérosante et stérile qui, au nom d'un engagement pris devant M'sieur le maire ou Ms'ieur le curé, ou à cause d'intérêts financiers, mure
certains couples dans une cohabitation haineuse, mais d'un choix du coeur, librement consenti et chaque jour renouvelé dans la joie. 
(bon je vais aller regarder Sissi , moah)

Il aurait été intéressant de pouvoir mesurer le taux de vasopressine du "salaud malgré lui"
(au passage, merci pour le lien, lecture très distrayante) avant et après sa rencontre avec "the Girl". Fort probable que son organisme ait su la synthétiser de lui même!

J'imagine le speed dating dans un futur proche, quand tu dois présenter, entre ton plan de carrière et la mention du jet de beau papa,  ton bilan sanguin avec ton taux de
vasopressine...
Comme diraient certains djeun's que j'aime bien : "trop gore!"

Pour finir sur une autre note, quelques vers d'Aragon, parce que je l'aime et parce que ses poèmes à Elsa font partie des plus beaux chants d'amour qu'un homme ait ait pu écrire pour une femme (pis
accessoirement ça fera plaisir à Steph, je pense :) 

"... J'ai tout appris de toi sur les choses humaines
Et j'ai vu désormais le monde à ta façon
J'ai tout appris de toi comme on boit aux fontaines
Comme on lit dans le ciel les étoiles lointaines
Comme au passant qui chante on reprend sa chanson
J'ai tout appris de toi jusqu'au sens du frisson

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un coeur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement

J'ai tout appris de toi pour ce qui me concerne 
Qu'il fait jour à midi qu'un ciel peut être bleu
Que le bonheur n'est pas un quinquet de taverne
Tu m'as pris par la main dans cet enfer moderne
Où l'homme ne sait plus ce que c'est qu'être deux
Tu m'a pris par la main comme un amant heureux

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un coeur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement..."

(Jean Ferrat l'a mis en musique et chanté, lien ici, ti clin d'oeil à Emma)

Bizz

Montaine


Oups j'ai tartiné là ;)
 


Léo Tamaki 17/03/2010 00:54



C'est sûr que les perspectives sont effrayantes...

Merci pour Aragon ;-)

Bises,

Léo



Tangi 15/03/2010 09:31


O !
hum, hummm,
interressant ces rongeurs, il me semble que le jars est également doté d'une fidélité à toute épreuve, sauf si on commence à lui trifouiller les gènes !

On sait que  les gènes sont à l'oeuvre, et qu'il y a de la chimie ds l'air mais la question demeure pourquoi certains serait doté de plus d'hormone fidélité et pas d'autres ? le hasard (si
tant est qu'il existe ), ou d'autres alchimies plus subtiles ?

Je sens que Laurylyan et Montaine vont se déchaîner sur ce post.

Génétiquement votre
Tangi


Léo Tamaki 15/03/2010 15:28



Pourquoi? On ne peut que spéculer à l'heure actuelle mais je suppose que comme beaucoup de choses il s'agit surtout de stratégie afin de se développer et survivre. Comme on le voit selon les
espèces et parfois même à l'intérieur d'elles, les différences coexistent et il est impossible d'affirmer simplement qu'un choix est meilleur que l'autre. (pour la survie de l'espèce, sinon mon
choix est fait :D)

Léo