Budo no Nayami

Films inédits de Tamura senseï, 1989/91

2 Octobre 2013 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

Internet semble être un coffre à trésors sans fin, et il n'est quasiment plus de semaines sans que je trouve des écrits, des pistes pour nourrir ma réflexion. Aujourd'hui ce sont de nouvelles vidéos inédites de maître Tamura, -pour moi tout au moins -, que je souhaite partager avec vous.

 

Tamura senseï à Morteaux 1991, extrait 1

 

 

 

 

 

Tamura senseï à Morteaux 1991, extrait 2

 

 

 

 

 

Tamura senseï à Paris 1989, extrait 1

Extraits de cours durant le stage célébrant les 25 ans de la présence de Tamura senseï en France.

 

 

 

 

 

Tamura senseï à Paris 1989, extrait 2

Démonstration de Tamura Nobuyoshi devant Ueshiba Kisshomaru Doshu, à l'occasion de la célébration de ses 25 ans en France.

 

 

 

 

 

Un temps que les moins de vingt ans…

De plus en plus de documents vont être mis à disposition des pratiquants grâce au net, et c'est une chance inestimable. Si j'ai plaisir à voir les nombreux films récents de maître Tamura, je suis toujours plus curieux encore, de découvrir des films d'une époque où je ne l'ai pas côtoyé afin de suivre son évolution.

J'ai rencontré Tamura senseï en 1995. Je retrouve avec émotion sur ces vidéos la pratique qu'il avait lorsque je l'ai vu pour la première fois. Un Aïkido vif et incisif qui m'avait séduit dès le premier regard. Les années passant il allait raffiner sa technique, devenir moins sec, plus fin, subtil, acéré. Je regrette qu'il soit parti si tôt, car ce chercheur infatigable serait sans nul doute allé encore bien plus loin...

 

 

Tamura-Nobuyoshi-003.jpg

 

 

Tamura senseï est une inspiration pour des milliers de pratiquants à travers le monde. Mettre à leur disposition de tels documents permet de nourrir leurs recherches et leur réflexion. Merci à toutes les personnes qui partagent leurs trésors, et en particulier à celle qui a mis ces vidéos.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

stef 28/10/2013 11:18


son sens de l anticpation ma l air monstrueux on sent vraiment qu il a beaucoup developpe l interne il me semble

Léo Tamaki 28/10/2013 11:19



Un niveau de lecture d'aïte énorme en effet :-)


 


Léo


 



Stéphane 07/10/2013 18:44


C'est impressionnant, 


j'ai eu l'opportunité de pouvoir participer à un de ses stages en Belgique et cela n'avait rien à voir avec ce que tu nous fait partagé.


Comme tu le dit si bien, c'était fin et subtil .Beaucoup d'éléments étaient imperceptible pour les néophytes tel que moi.


Dommage qu'il soit parti si tôt .ce qui me rappelle aussi la perte de Sugano Seichii Shinan à peu près dans la même période.


Une perte énorme pour le monde martial.


Merci pour le partage

Léo Tamaki 08/10/2013 11:36



En effet, le travail de Tamura senseï a énormément évolué. Chaque période est une richesse, et nul ne peut se targuer sérieusement de le représenter. Observer son évolution grâce à ce type de
films permet de comprendre son cheinement, et de tenter d'aller là où il se dirigeait. Cela demande étude, patience et humilité.


 


Léo


 



Simon G. 04/10/2013 22:34


Merci du partage Léo !


A bientôt,
Simon 

Léo Tamaki 05/10/2013 08:14



Pas de quoi ;-)


 


Léo


 



Olivier 04/10/2013 13:43


Merci beaucoup Léo !


Je peux même dire que j'y étais... dans les tribunes. Etudiant et débutant en Aikido, je n'avais pas osé m'inscrire au stage, ce que j'ai regretté plus tard (sic). 


Déjà très impressionné par la technique de Tamura Sensei (la 2ème fois que je le voyais ayant été à l'un de ses stages quelques mois plus tôt), je l'ai été encore plus par la démonstration du
Doshu, dans un style très différent et très aérien, qui semblait flotter sur le tatamis en envoyant ses uke dans tous les sens. 


Deux styles donc, deux grands techniciens, aussi efficaces l'un que l'autre. Comme quoi, il faut de tout pour faire le monde !


 


 

Léo Tamaki 05/10/2013 08:15



Merci pour ce témoignage de première main!


Léo


 



Satya 04/10/2013 10:58


Magnifique!


C'est la premiere fois que je vois Tamura sensei à l'oeuvre, de cette manière.


Je comprends que tu sois tombé sous le charme direct. Merci du partage

Léo Tamaki 04/10/2013 12:52



Plus on remonte dans le temps, plus les films sont rares. Ils sont d'autant plus intéressants ;-)


 


Léo


 



Steph 04/10/2013 07:23


Merci Léo pour ces magnifiques documents. Oui, maintenant, on rencontre des pratiquants qui n'ont pas connu Tamura Sensei, de plus en plus. Cela fait bizarre...

Léo Tamaki 04/10/2013 12:51



Oui, de plus en plus... Ca nous met devant nos responsabillités ;-)


 


Amicalement,


 


Léo