Budo no Nayami

Francis Dunnery, "Good Life"

18 Décembre 2009 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Musique

Une belle chanson au texte douloureux. Combien d'entre nous regrettent de ne pas avoir su reconnaître l'autre ou de l'avoir quitté pour de mauvaises raisons…




Softly now,you owe it to the world
And everyone knows that your my favorite girl
But there are somethings in life that are not meant to be
Im not meant for you, and your not meant for me
Here's to our problems and here's to our fights
Here's to our achings and here's to your having...
A good life, from me

Soflty now, you owe it to yourself
And dont think that you will be left on the shelf
Cause there's someone for you and there's someone for me
Like me, you'll meet them eventually
Here's to your lover and here's to my wife
Here's to your children and here's to your having...
A good life, from me

Baby Baby Baby Baby Baby Baby Baby Baby

Loudly now, you've lost all your pain
Your married with children and happy again
Now im regretting the moves that I made
Fatal mistakes are so easily made
Enough of my problems they cause fights
Forget that I ran you and promise that you'll have...
Such a beautifully happy and painlessly romantic
Good life, from me
Good life


Partager cet article

Commenter cet article

Nikko 23/12/2009 22:01


On t'a reconnu Fan de Scrubs....



Léo Tamaki 23/12/2009 22:08



:-)))))

Léo



Laurylyan 18/12/2009 14:57


Je suis interpellée par ce "quitter l'autre pour de mauvaises raisons".

Comment ne pas réagir à ces mots par ceux de Jacques S. :

"Je m'engage, aujourd'hui, avec ce que je suis, envers toi, avec ce que tu es. Et j'engage aussi dans cette aventure relationnelle une partie de moi en devenir, et que j'ignore encore,
envers une partie de toi en devenir et que tu ignores toi aussi. Je m'engage dans la durée avec une part d'inconnu de moi et une part d'inconnu de toi, c'est-à-dire sans connaître encore l'homme
ou la femme que je serai, ni celui ou celle que tu deviendras toi-même.


Dans cet engagement, nous n'embarquons pas seuls, nous ne sommes pas seuls à bord, nous embarquons avec cette part d'imprévisible incontrôlable qui peut nous lier plus fortement ou nous détacher
et nous séparer.


 


Dans mon engagement vis-à-vis de toi, j'engage une partie de moi que je connais bien mais qui est construite sur des images, celles que je donne à voir, celles que tu veux bien voir...


 


Mais aussi une partie de moi, que je connais moins bien, qui appartient à mes zones d'ombre. Et à l'intérieur de ce territoire, il y a une partie de moi qui est susceptible de changer dans des
directions et sous des formes que j'ignore moi-même.


 


Dans cet engagement, je m'engage vis-à-vis de ce que je connais de toi, vis-à-vis de ce que je sais de toi, de ce que je veux bien voir de toi. Je m'engage aussi vis-à-vis de cette part de
mystère en toi, mystère pour toi, mystère pour moi, potentialité de changement que nous ne pouvons ni toi ni moi ignorer ou occulter trop longtemps."


Jacques Salomé,


"Le Courage d'être Soi"


 


Pour moi, il n'y a jamais de "mauvaises raisons" de quitter la personne avec qui on a tissé une relation, la raison c'est qu'il y a eu un changement, chez l'un ou chez l'autre et que la relation
n'a su, n'a pu évoluer avec ce changement.


Ce qui ne veut pas dire que plus tard il ne peut pas y avoir une nouvelle relation avec la même personne. Mais la relation ne sera pas identique. Ce sera une nouvelle relation avec de nouvelles
bases car les deux personnes auront bien changé entre temps.


Mais ça c'est juste mon opinion...


 


 



Léo Tamaki 18/12/2009 17:39



Je ne sais pas, personnellement je crois qu'il y a de mauvaises raisons de faire beaucoup de choses. Dont quitter quelqu'un...

Léo