Budo no Nayami

Fred le globe cooker au Japon

31 Octobre 2011 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Japon

Un lecteur m'a envoyé un lien très sympathique ver une émission de découverte culinaire. Fred Chesneau, après dix ans passés à travailler dans le cinéma, la télévision et l'évènementiel, décide de se consacrer à sa passion, la cuisine. Il donnera des cours, écrira des livres et participera enfin à une émission de télé où il va à la découverte de cuisines d'ailleurs.

 

 

 

 

Si j'ai été un peu rebuté au départ par la personnalité de l'animateur, surexcité, surenthousiaste et très expansif, j'ai fini par m'habituer et rire avec lui, ce qui m'agaçait au départ le rendant au final attachant.

 

Fred Chesneau est un véritable passionné et cela se voit. Il expérimente, parfois avec courage, tout ce qu'on lui propose. Extraverti, il va à la rencontre des japonais avec candeur et simplicité.

 

 

Fred Chesneau 1

 

 

Les traductions ne sont pas toujours exactes et il y a quelques erreurs factuelles mais dans l'ensemble l'émission est instructive. On suit Fred dans quatre étapes, à Sapporo, Niigata, Tokyo et Okinawa et on partage sa découverte des ramens, sushis, yakitoris et champuru, mais aussi des karaokes, onsens et "capsul hotels". J'ai regretté que la kyo ryori, cuisine de Kyoto, ne soit pas présentée mais il faut toujours faire des choix.

 

Le passage que j'ai préféré n'est pas celui de la découverte d'un plat mais celui de la récolte du riz à la manière traditionnelle, avec un riziculteur aussi simple que sympathique.

 

 

Fred Chesneau 3

 

 

Les moments les plus pénibles ont été ceux où, malgré sa bonne volonté, Fred essaie de parler japonais. Sumimasu, suparatchii et autres miZo (on dit MiSo, comme dans Sophie). Mais je l'ai pardonné en voyant le générique de fin :D

 

 

Fred Chesneau 2

 

 

Merci Antoine P. ;-)

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Oliv 04/11/2011 10:56


J’ai aussi du mal avec le coté expansif du journaliste mais en regardant le documentaire, j’ai cru percevoir une vrai sincérité dans ces rapports avec les gens chose que j’ai apprécié.   Je
pense que cela contribue grandement à la réussite et l’investissement des personnes interrogées au cours du reportage.   Il est vraiment dure de parler de Gastronomie Japonaise tant elle est
riche et variée mais je trouve que le choix des protagonistes, des régions ainsi que le montage donne une bonne dynamique et aussi une envie de Manger et c’est bien la l’essentiel   Je
m’attendais malgré tout à la découverte du Natto qui est une vrai découverte gustative à elle toute seule   ;D   Un autre mérite est de sortir des clichés d’un peuple renfermé sur lui
même et de montrer le coté conviviale des Japonais, tout dans la simplicité et l’authenticité   Dans ce style l’émission de « Fourchette et Sac a dos » au Japon était aussi bien
travaillé.   Merci de cette découverte ^^


Léo Tamaki 07/11/2011 00:27



Oui, je crois comme toi que le côté extraverti n'est pas joué et qu'il y a une vraie passion chez Fred.


Pour le natto, j'adore, mais là tu demandes vraiment de franchir un grand cap à la plupart des gens :-))))


Merci pour la découverte de "Fourchette et sac à dos" ;-)


 


Léo


 



Romain 02/11/2011 11:07



Merci beaucoup !!


ça me donne vachement envie d'aller au japon, et notamment dans la campagne japonaise



Léo Tamaki 02/11/2011 11:21



Cela dit, ne manque pas les villes qui regorgent aussi de beauté ;-)


 


Léo


 



Thibault 02/11/2011 07:21



Salut Léo


Ha! J'adore ce genre de reportage, y'à quelque chose de tellement authentique derrière.


Je ne sais pas si vous l'avez vu, mais le "j'irais dormir chez vous" spécial Japon, est superbe aussi:  http://www.youtube.com/watch?v=5bdG6u9mr_


Bonne journée


Thibault



Léo Tamaki 02/11/2011 10:53



Salut Thibault,


 


Je connaissais cette émission mais j'avoue ne pas avoir beaucoup apprécié, le "héros" se faisant beaucoup trop insistant à mon goût. Je trouve que Fred s'en sort mieux dans des conditions
relativement proches ;-)


 


Bonne journée,


 


Léo