Budo no Nayami

Interview de Christian Tissier au Monde, la polémique

10 Janvier 2012 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

Le 6 janvier a été publié sur le blog du Monde, "Au tapis", un article présentant Christian Tissier et rapportant des propos qu'il aurait tenus.

 

 

Christian-Tissier-005.jpeg

Christian Tissier

 

 

J'avais eu connaissance du texte par divers biais. L'article est généraliste et présente Christian Tissier en même temps que la discipline. Il contenait des erreurs et des approximations qui m'avaient surprises. L'auteur y parlait du Doshu Yamaguchi, méprise aujourd'hui corrigée, et présentait l'Aïkido comme un "mix des Koryu", notamment du "dorito ryu", l'école de la chips? (erreur non corrigée à l'heure où j'écris ces lignes). J'ai trouvé cela regrettable car une recherche très rapide aurait évité ces erreurs.

 

Le post a immédiatement donné naissance à une nuée de commentaires pointant les méprises mais surtout, attaquant le point de vue "pro-Tissier" et en particulier sa personne. Il ne m'est pas possible de dire si les propos de Christian Tissier ont été ou pas, rapportés fidèlement. Les tournures employées sont-elles les siennes ou sont-elles un résumé de ce que le bloggeur a compris de ses paroles? Les propos qui lui sont attribués ne sont d'ailleurs pas si nombreux.

 

 

Christian-Tissier-002.jpeg

 

 

La réponse de Christian Tissier

Christian Tissier a répondu aujourd'hui aux différents commentaires. Sa réponse confirme ce que je supposais et il n'est évidemment pas à l'origine des erreurs factuelles. Quant aux paroles rapportées il semble qu'il y ait eu, à tout le moins, incompréhension et erreur de retranscription. Leur teneur ne correspondait pas en effet aux propos que Tissier senseï m'avait tenus lors de nos différentes entrevues.

 

Je n'ai ni le temps ni l'envie de reprendre ici les détails de l'article, non pour défendre monsieur Tissier qui n'a en aucun cas besoin de moi, mais pour donner mon point de vue dessus. Sans doute le ferai-je plus tard. En revanche je trouve que l'événement est révélateur de l'agressivité et du manque de respect des gens.

 

Exprimer son opinion dans le respect

J'ai été très attristé mais malheureusement pas surpris, de la teneur et du ton d'un grand nombre de commentaires désagréables, hautains, voire agressifs et insultants. Je comprends que l'on veuille relever des erreurs, exprimer des désaccords avec les opinions exprimées ou ce que l'on estime être un parti-pris de l'auteur. Mais quand bien même se sentirait-on agressé par le texte, n'est-ce pas une des bases de l'Aïkido de traiter les gens avec respect?

 

 

Ueshiba Morihei rei

Ueshiba Moriheï, un modèle de courtoisie

 

Partager cet article

Commenter cet article

Lorenzo 10/01/2016 19:46

Oui, c'est vrai O Sensei a été un vrai modèle de courtoisie en Mandchourie...mais, au fait, tuer des êtres humains que l'on considèrent être ses ennemis relève t-il de la courtoisie ?

Léo Tamaki 11/01/2016 15:28

N'hésitez pas à partager vos sources concernant les meurtres d'Osenseï en Mandchourie. Cela intéressera beaucoup de lecteurs j'en suis certain.

Bécassine 29/01/2012 22:12


Contrairement à ceux qui critiquent les critiques de l'article sans avoir lu ni l'article ni
les critiques –ce sont eux qui le revendiquent-, et qui sans savoir glosent sur de supposés troll, non seulement j'ai lu mais je fais partie de celles et ceux qui ont le plus critiqué cet article
indigne.


Si ceux qui se lamentent -sans même les avoir lu- des horreurs des commentaires, les avaient
lu, ils sauraient que l'essentiel d’entre eux fustige la médiocrité de l’article –ce qui reste terriblement courtois. Il suffit de lire la mise au point de Tissier qui en profite quand même pour
rappeler qu’il est sur le pont pour rassembler les 2 fédés.


Ce blog est un blog officiel du Monde –le monde a plusieurs catégories de blog- tenu par
un journaliste du Monde qui ne fait généralement pas son boulot et qui en l’occurrence l’a complètement bâclé, ce qui est doublement vulgaire et grossier : pour Tissier et pour
l’aïkido.


Sinon, j’ai du mal à admettre, surtout lorsqu’il s’agit d’un blog censé rendre compte de ce
qui se passe dans les AM, ce côté bizounours, qui confond courtoisie et mollesse, martialité et agressivité.


J’aime pas cette image de Ueshiba prosterné –soit devant une divinité shinto, soit devant le
drapeau japonais- pour illustrer la courtoisie.   


 

Léo Tamaki 29/01/2012 22:23



Merci :D


 


Léo


 



Salles de Sport Toulouse 25/01/2012 23:00


C'est toujours dommageable la réaction de certains face à cette histoire qui n'est pas non plus dramatique... enfin bon le respect n'est pas toujours là hélas...

Léo Tamaki 26/01/2012 16:22



Et il devrait pourtant être à la base :'-(


 


Léo


 



matthieu 23/01/2012 10:41


je n'irai pas lire non plus cet article, car je pense tout l'interet du troll se trouve dans le nombre de lecture et la notoriété qu'il obtient (n'oublions pas que  la notoriété sur internet
peu etre un moyen de revenu direct!). Tout ca me rapelle toujours l'extraordinaire fossé qu'il y a entre la personne online que nous choississons d'etre et la personne IRL que la nature a choisit
de nous imposer. Ici, les imposteurs sont légions et c'est d'autant plus pratique que la notoriété online influence rarement notre existante tangible.


j'aime internet lorsqu'il nous permet d'aboutir a des rencontres réelles, comme ici ou tu nous offre un fabuleux moyen de rencontrer de grand maitres et des pratiquants sincères (ou non^^ mais au
moin c'est fait^^). Ici tu nous parle principalement des gens que tu as rencontré et a qui tu n'aurais aucun probleme a montrer tes articles. Je doute que nos cher trolls de cometition soient
capables d'assumer leurs propos, par exemple devant Mr Tissier en personne! (ce que je trouverait réellement passionnant!)


 


amicalement

Léo Tamaki 26/01/2012 16:32



Bonjour Matthieu,


 


En effet "ne pas nourrir le troll" est un principe souvent sage :D Mais il ne s'agit pas tant ici de trolls que de gens qui semblent perdrent leur éducation, si tant est qu'ils en aient eu ;-)


Et comme tu le dis, il y a souvent un fossé entre la personne IRL et derrière son écran. Et effectivement je n'ai pas connaissance de personnes étant aller dire à Christian Tissier q'il faisait
de la danse :D


 


Bravo pour ton nouveau blog et tes oeuvres :-)


 


Amicalement,


 


Léo


 



Bboy 21/01/2012 06:46


Je dois être le seul à aimer ce genre d'article... pour les commentaires qui s'en suivent ^^.


Lire des réactions d'autant de spécialiste(du Monde), c'est souvent fendard

Léo Tamaki 26/01/2012 16:24



En effet on peut se dire qu'il vaut mieux en rire qu'en pleurer :D


 


Léo


 



Philippe 20/01/2012 14:57


J'écris très mal (j'ai qu'à pas tout faire en même temps) mais je suis 100% d'accord :D


Très belle fin de semaine aux blogueurs de bonne volonté ;)


 

Léo Tamaki 20/01/2012 15:46



Bonne fin de semaine à tous ;-)


 


Léo


 



Philippe 20/01/2012 14:21


D'accord, merci pour la précision :) (souvent il ya confusion entre le journal et les bloggueurs indépendants, les commentateurs agressifs et repprochent alors à un blog +/- amateur de ne pas
être "à la hauteur" de la réputation de sérieux du journal qui héberge...)

Léo Tamaki 20/01/2012 14:35



Il peut en effet y avoir confusion. Malheureusement on ne peut demander à un journal de vérifier la qualité des blogs qu'il héberge, vous avez raison. La "faute", si faute il y a, incombe ici à
Mr Bouteiller qui, en indiquant clairement son appartenance à la rédaction du Monde, peut amener certains à douer de sa fiabillité au regard de sa production privée. C'est dommage.


Cela dit rien selon moi dans cela n'excuse les commentaires agressifs. Déçus, critiques, pourquoi pas. Agressif je trouve cela déplacé.


 


Léo


 



Philippe 20/01/2012 14:04


"le blog du Monde" ou plutot un blog de la plateforme offerte par Le
Monde ?

Léo Tamaki 20/01/2012 14:17



En effet merci pour la précision, il s'agit d'un blog de la plate-forme offerte par le Monde. Toutefois le titre indique de façon très voyante que son auteur, Florent Bouteiller, est journaliste
dans ce journal.


 


Léo


 



pelissier 20/01/2012 09:25


Bonjour, ho ho j'avais oublié l'hématome de l'avant bras je pensais à celui du mollet....mince je vais passer pour une brute ! pourtant je ne fais pas fort, plutôt en relachement (plus efficace
ainsi en fait, chut) et comme il est dit "les tâches ménagères ne sont pas sans noblesse" je vous laisse trouver le film dont cette phrase est tirée.


Pour le reste "les chiens aboient, la caravane passe"


bonne suite à vous, jean philippe

Léo Tamaki 20/01/2012 11:50



Ah mais je pense que le relâchement peut provoquer de beaux hématomes à ceux qui le reçoivent :D


 


Amicalement,


 


Léo


 



Guillaume Erard 20/01/2012 01:07


C'est très embarrassant effectivement de voir qu'un simple article sur notre discipline puisse entrainer une telle agressivité.


L'article était sensé présenter l’Aïkido au grand public. Alors effectivement ce type de papier est toujours parsemé d'erreurs factuelles et de
raccourcis, mais c'est la nature de l'exercice.


C'est par contre notre réponse en tant que communauté d’initiés qui nous met dans  l'embarras, pas l'article lui-même.


Quelqu'un essaie de présenter notre art au grand public et nous, en réponse, nous nous comportons comme de vrais sauvages.


Pour finir et je te rejoint la aussi Léo, un professeur comme monsieur Tissier, en plus du respect, devrait au moins se voir offrir le bénéfice du toute. Cela s'applique évidement a tout
professeur de ce niveau ou expérience, quel que soit son courant ou son affiliation. Il ne faut quand même pas oublier que ces gens la œuvraient a la diffusion et la communication de l’Aïkido
alors que bon nombre d'entre nous étaient encore en couches-culottes...

Léo Tamaki 20/01/2012 01:18



En effet tu résumes bien la situation, les réactions sont plus embarrassantes que les erreurs de l'article! Chamailleries, enfantillages, insinuations et insultes. On croit rêver :'-(


 


Et le bénéfice du doute pour ceux qui ont oeuvré à la discipline me semble en effet un minimum. On dit souvent que la France n'aime pas le succès. A voir les critiques dont sont victimes des gens
comme Christian Tissier qui est sans aucun doute un des popularisateurs de l'Aïkido, on est tenté de le croire. C'est regrettable.


 


Amicalement,


 


Léo