Budo no Nayami

基本, Kihon, la base, fundamentals

25 Janvier 2011 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

Il y a quelque temps j'avais mis en ligne une vidéo qui m'avait touchée de la conférence de Randy Pausch intitulée "The last lecture". Randy Pausch n'était pas seulement un être humain remarquable dans ses choix face à la mort, il était aussi un professionnel reconnu dans le monde de l'informatique. Dans un passage qui avait particulièrement retenu mon attention il disait:

 

"It's all about Fundamentals. Fundamentals, Fundamentals, Fundamentals. You've got to get the Fundamentals down because otherwise the fancy stuff isn't gonna work."

 

Traduction très approximative par mes soins (toute correction est bienvenue :D):

 

"Tout vient des bases. Les bases, les bases, les bases. Vous devez acquérir les bases sans quoi aucun des "trucs cools" ne fonctionnera."

 

A première vue on peut penser qu'un fossé immense sépare le monde de l'informatique de celui des voies martiales. Pourtant quel que soit le domaine je crois que certaines choses sont universelles telles que l'importance des bases.

 

 

VALENCIA-01 0025

Stage à Valencia, enseignement des bases

 

 

Stages, d'un enseignement original à la transmission des bases

Lorsque j'ai commencé à donner des stages je considérais cela comme un agréable événement sortant de l'ordinaire. J'essayais de proposer quelque chose de personnel mais aussi d'original, dans le sens de "quelque chose" qui n'était probablement pas pratiqué régulièrement ou du moins de cette façon.

 

 

VALENCIA-01 0234

 

 

Les années passant, les stages se sont multipliés et le nombre des élèves augmentant j'ai peu à peu modifié ma façon de voir les choses. Aujourd'hui j'essaie de transmettre ce que je considère comme l'essence de la pratique martiale, la modification de l'utilisation du corps. Et cela passe par un travail inlassable de bases. Bien sûr j'essaie toujours de les enseigner sous des formes variées car aborder les choses sous divers angles permet de mieux les saisir. Mais le fond reste le même, développer les bases pour construire une pratique dans la durée.

 

 

VALENCIA-01 0181

 

 

VALENCIA-01 0151

 

 

Aïkido à Valencia

J'ai constaté avec grand plaisir que les résultats se faisaient sentir, et souvent plus rapidement que je ne l'aurai imaginé. Je l'ai bien sûr vu chez Stéphane et certains élèves de Belgique, et juste ce week-end à Valence en Espagne. J'ai été très agréablement surpris de voir qu'un certain nombre d'élèves s'étaient investis dans le travail que je proposais et que les résultats étaient très nets.

C'est une chose très émouvante que de voir son enseignement apprécié et d'en voir les résultats. J'ai hâte de présenter ces élèves à Brahim lors du stage que nous donnerons ensemble à Valence cet été (9 au 16 juillet). On veut toujours impressionner son grand frère ;-)

 

 

VALENCIA-01 0201

 

 

VALENCIA-01 0236

 

VALENCIA-01 0056

 

 

Toutes les photos ont été prises lors du dernier stage à Valencia.

 

Partager cet article

Commenter cet article

Luc 27/01/2011 23:24



Ton article m'a fait sourire car c'est exactement ce que nous travaillons en ce moment avec Farouk, les bases, ça a été son programme de stage samedi dernier :-)... Je dois dire que c'est
d'ailleurs un travail qui me plait beaucoup car il me semble irréaliste de travailler des techniques plus élaborées sans vraiment bien connaître les bases. De plus, cela permet, en les répétant à
son rythme, de se concentrer sur les détails comme les te no uchi et le shizei qu'on a tendance à négliger quand on veut aller vite...


Après, entre le savoir et pouvoir l'appliquer il y a encore du chemin à faire... :-)



Léo Tamaki 29/01/2011 01:26



Avec un enseignant qui met l'accent sur les bases et le shiseï on est normalement en de bonnes mains ;-)


 


Bonne pratique,


 


Léo


 



oliv 27/01/2011 09:49



Un concept que je partage entièrement avec toi, que l’on parle d’Aikido ou même de toute chose que l’on pratique, donc les lignes suivantes seront généralistes


Une fois j’avais vu un débat avec un sociologue dont j’ai oublie le nom qui parlait de sa thèse de la génération Mac Do


Pour faire simple il disait que la société occidentale actuelle avait une vision des choses qui pouvez se résumer à « vite fait, vite manger, vite digérer » et que donc qu’il était
difficile aujourd’hui de conserver des savoirs faire


Bien sur cela est une généralité mais j’avoue que je suis toujours étonné de voir des gens réalisaient des choses très techniques qui demandent de l’expérience alors que les choses simples qui
donnent la compréhension et la construction du mouvement ne sont pas acquises…


Cela est vrai dans toutes les disciplines mais je ne retire pas le travail qu’il a fallu pour atteindre cela mais je ne comprends pas trop le cheminent


Mais ne retirons pas l’importance de l’enseignement du Sensei ou du Sempai qui est souvent le seul référant pour un débutant et qui donc sera la personne qui donnera ces fameuses bases….



Léo Tamaki 27/01/2011 17:45



En effet les gestes techniques spectaculaires permettent de "cacher" plus facilement les erreurs sur les fondamentaux. C'est malheureusement assez fréquent.


 


Ce sont comme tu le dis le senseï et les sempaïs qui doivent orienter le pratiquant et l'aider à travailler sans relâche les bases et lui en montrer la richesse.


 


Léo


 



Niko 26/01/2011 16:16



Notre dojo ici au Mexique s'appelle le Kihon Dojo (site: http://www.freewebs.com/aikidomx/)


T'es le bienvenu


;)


Niko



Léo Tamaki 27/01/2011 03:11



Merci :D


 


Je ne manquerai pas de venir si je passe au Mexique ;-)


 


Léo


 



Spiral 25/01/2011 09:13



Hello out there !


En effet ce doit être bien agrgéable de voir qu'il y a transmission  de l'esprit de sa pratique !


Je te souhaite d'avoir ces joies multipliées !


Take care,


Tangi


 



Léo Tamaki 26/01/2011 00:47



Merci ;-)


 


Léo


 



Noone 25/01/2011 08:59



(toute correction est bienvenue
:D):


sans quoi aucun des "trucs cools" ne fonctionneront."


 


Ne fonctionnera. ;-)






Léo Tamaki 26/01/2011 00:48



Merci :D


 


Léo


 



Thibault 25/01/2011 08:03



Bonjour Léo


L'informatique c'est comme le corps humain: tu sais pourquoi ton ordi plante? tu sais pourquoi t'es malade? XD



Léo Tamaki 26/01/2011 00:50



Bonjour Thibault,


 


Oui deux grands mondes pleins de mystères :D


 


J'essaie d'approfondir dans le domaine du corps humain mais je n'ai pas grand espoir pour l'informatique ;-)


 


Léo


 



Yann 25/01/2011 07:23



Ouai c'est bô tout  ça !!


Mais je vois bien que pour les autres tu te rases !!! ;-)



Léo Tamaki 26/01/2011 00:51



Pas complètement :D Rasé le vendredi pour un stage de trois jours ;-)


Promis je me rase vendredi pour le stage de ce week-end :-)))))


 


Léo