Publié par Léo Tamaki

"Lost in Tokyo" est un film de Mark Bramley retraçant deux jours dans Tokyo.

       

 

 

 

Tokyo est la plus grande mégalopole du monde avec plus de 35 millions d'habitants et, plus que pour toute autre ville, toute représentation ne peut en être que parcellaire. Mark Bramley a choisi le cœur de Tokyo et sa jungle de gratte-ciels mais il a réussi à en donner une vision poétique et intimiste que j'aime beaucoup. On perçoit à traves ses images l'activité intense et le calme paradoxal qui caractérisent cette cité tentaculaire. Ici la démesure et la modernité ne sont plus effrayantes mais, quelque part, rassurants.

J'ai particulièrement aimé la séquence à 2,31 où les avions se suivent comme autant de gigantesques lucioles.

 

 

Lost in Tokyo 3

 

Lost in Tokyo 2

 

 

Ne manquez pas d'aller visiter le site de Mark, un pur moment de poésie.

 

 

Lost in Tokyo 1

 

 

Commenter cet article

davy 24/01/2012 11:29


C'est exactement ça ! les clichés ne sont jamais caricatures et même à cette vitesse on a cette impression de réalité, de toujours vraie. c'est particulier l'emprise du temps à Tokyo.


 


Guillaume a raison, perdez vous dans Tokyo ( ça se fait sans mal )


J'aime bien le passage avec l'immeuble et ses ascenceurs lumineux qui montent et descendent ... on se croirait dans tétris.


 


Chapeau l'artiste.

Léo Tamaki 26/01/2012 16:23



Je crois que c'est encore plus difficile de toucher les gens qui connaissent déjà la ville. Et le pari est réussi ;-)


 


Léo


 



Guillaume 20/01/2012 08:04


Même au bout de deux années a Tokyo, je ne sors jamais sans mon appareil photo. Alors qu'en Irlande, je n'aurais jamais voulu avoir l'air d'un "touriste", a Tokyo au contraire, je ne veux surtout
pas perdre cette sensation d’être "largué", cet émerveillement sur-réel.


A tous ceux qui pensent se rendre un jour a Tokyo, dégustez bien vos premiers instants dans la ville, vos premières sensations, faites le seul si possible, perdez vous. Vous ne l'oublierez
jamais.

Léo Tamaki 20/01/2012 11:52



Tokyo a en effet une beauté qui se révèle notamment dans la multiplicité de ses visages et dans sa plasticité. La ville évolue en permanence et c'est quelque chose de déroutant mais aussi
envoûtant...


 


Léo