Budo no Nayami

Maître André Nocquet, films inédits

9 Août 2013 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

André Nocquet fut l'un des pionniers de l'Aïkido en France. Pratiquant de Judo, c'est avec Mochizuki Minoru qu'il découvre l'Aïkido en 1949. Il en poursuivra la pratique avec Abe Tadashi, avant de partir au Japon en 1955, où il deviendra le premier uchi-deshi étranger du Fondateur, Ueshiba Moriheï. Il y côtoiera alors des figures majeures de la discipline tels que Ueshiba Kisshomaru, Toheï Koichi, Tamura Nobuyoshi, ou Noro Masamichi.

 

 

André Nocquet 01

Ueshiba Moriheï et André Nocquet

 

 

Un accélérateur du développement de l'Aïkido… au Japon

Si le rôle de maître Nocquet dans le développement de l'Aïkido en France est bien connu, son importance au Japon l'est probablement moins.

André Nocquet arriva dans à une époque compliquée. Après-guerre la majorité des japonais ont marqué leur désintérêt, voire même leur désapprobation pour la pratique martiale. Dans un pays qui subissait encore violemment le contrecoup de la défaite, bien peu d'ailleurs avaient la chance de pouvoir s'adonner à un loisir, quel qu'il soit. Pourtant, la présence d'un occidental à une époque difficile, permis d'attirer l'attention des médias. Comme souvent, il suffit que quelqu'un s'intéresse à ce que l'on a délaissé pour que, tel un enfant, on le trouve alors très attirant.

Maître Nocquet sut par ailleurs éveiller l'attention de la communauté étrangère au Japon, notamment diplomatique, ce qui, à nouveau, ne manqua pas d'éveiller celui des japonais.

 

 

Vidéos inédites

Jean-Marc Maechler, enseignant d'Aïkido à Saint Etienne, a publié récemment deux vidéos inédites de maître Nocquet. Il s'agit de préparations pour ses démonstrations au Festival de Bercy. On le voit, à près de 80 ans, travailler intensément avec Hervé Dizien, Claude Cébille, Jean-Pierre Datigny et Pascal Heydacker.

 

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Arnaud VOINIER 21/08/2013 12:38


Bonjour Léo,


Un grand merci à toi pour ces vidéos.


C'est très troublant/émouvant de constater à quel point la pratique de Jean-Pierre Datigny aujourd'hui est très proche de celle de son maître sur la vidéo. Malgré le fait qu'il ait suivi d'autres
courants et d'autres éminents maîtres, c'est sans aucun doute la principale source de son aïkido, raccourcis à l'extrême et incisif.


Si il y a une possibilité de lui graver sur DVD pour ton prochain passage à Saint-Maur je pense que ça lui fera extrêment plaisir car il n'a pas d'accès à internet. Sinon je tâcherai de lui
montrer à ma prochaine visite.


Très sympa de voir aussi les autres membres du collège technique du Ghaan à cette période. Ils ont chacun leur style propre et méritent tous le détour ;-)


Encore merci et à bientôt,


Arnaud

Léo Tamaki 21/08/2013 13:32



Bonjour Arnaud,


 


Je suis heureux que tu aies apprécié les vidéos. Je ne suis pas surpris que le travail de Jean-Pierre se rapproche de celui de son maître, André Nocquet.


 


Je ne sais pas si je serai à nouveau à Saint Maur la saison prochaine, et j'ai une mémoire de poisson rouge :D Le mieux est donc que tu lui montes à ta prochaine visite ;-)


 


Amicalement,


 


Léo