Budo no Nayami

Miyamoto Musashi, version 2014

1 Janvier 2015 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Cinéma - Télévision

Miyamoto Musashi est l'image même du samouraï en occident, et l'un des plus célèbres au Japon même. S'il fut sans aucun doute un adepte majeur, il doit sa prééminence sur d'autres génies du sabre au roman de Yoshikawa Eïji qui fut vendu à plus de 120 000 000 d'exemplaire…

 

Adapté au théâtre, au cinéma et à la télé par le passé, c'est grâce au manga Vagabond qu'il occupait dernièrement le devant de la scène, se faisant rare à l'écran. Il est vrai qu'aujourd'hui trouver un acteur capable de l'incarner en succédant à des géants tels que Mifune Toshiro ou Yorozuya Kinnosuke est une gageure. Défi qu'a relevé la chaîne Asahi en produisant une minisérie de quatre heures pour célébrer ses 55 ans, que j'ai découverte grâce à un article du blog Shinryu.

 

 

Kimura Takuya Miyamoto Musashi 06

 

 

Kimura Takuya

C'est Kimura Takuya, le plus célèbre acteur / chanteur de sa génération de l'archipel qui a été choisi pour incarner Musashi. A première vue ce choix pourrait laisser dubitatif, tant "Kimutaku" issu du Boy's band Smap, semble un pur produit marketing avec son image lisse et taillée pour le succès. Mais c'est oublier que l'on ne reste pas numéro un vingt-cinq ans par hasard sur la scène ultra-compétitive japonaise. Et si l'on peut ne pas être transcendé par ses choix, Kimura Takuya n'en reste pas moins l'un des artistes les plus talentueux de l'archipel.

A mes yeux il va sans dire que Kimutaku reste trop lisse pour incarner Musashi. Il n'a pas, comme tous les autres acteurs japonais contemporains, l'épaisseur d'un Mifune ou d'un Nakadaï. Pourtant j'ai trouvé qu'il s'en sortait avec les honneurs, et j'ai apprécié son interprétation.

 

 

Kimura Takuya Miyamoto Musashi 01


 

Réalisation et inspirations

Le Musashi 2014 est principalement inspiré du roman de Yoshikawa, et du manga Vagabond de Inoue Takehiko. Certains personnages familiers des lecteurs sont toutefois absents, et les chronologies modifiées, de même que certaines péripéties. J'ai par ailleurs eu le sentiment que quelques passages devaient être un peu obscurs, sans toutefois empêcher d'apprécier les films, sans connaître le roman et le manga.

 

La réalisation est efficace, même si elle rappelle beaucoup le style "anime" et par instants celui de John Woo. Mon seul reproche est qu'elle oscille parfois entre réalisme et stylisation sans prendre un parti pris clair.

 

 

Kimura Takuya Miyamoto Musashi 02

 

 

Aspect martial

Les nombreux combats du film sont divertissants. Sans être véritablement réalistes, ils en donnent l'impression. Ce qui est probablement le but recherché. Il est évident qu'un gros travail a été fait sur cet aspect, tant par les acteurs qu'au niveau de la réalisation et de la chorégraphie.

Techniquement on voit beaucoup de mouvements à mains nues introduites de façon pertinentes.

 

On pourrait regretter que la sauvagerie soit retranscrite mais que l'on occulte l'aspect barbare des combats. Mais il ne faut pas oublier que cette mini-série passait en prime-time, et était destinée au grand public. Considérant cela, je trouve le résultat excellent.

 

 

Kimura Takuya Miyamoto Musashi 03

 

 

Une belle inspiration

Au final Musashi 2014 a été une agréable surprise. C'est un bon divertissement, bien joué et réalisé de façon efficace. L'évolution du personnage de Musashi est intéressante, du jeune homme porté par une rage et une ambition dévorante au guerrier aux portes de l'apaisement.

 

Vous trouverez ci-dessous deux liens permettant de voir l'intégralité de la mini-série en version originale sous-titrée en anglais. N'hésitez pas, c'est un agréable divertissement familial qui parlera aux pratiquants comme aux non-pratiquants.

 

Une des réflexions du film, "le progrès d'un homme est le progrès de l'humanité", est par ailleurs une belle invitation pour chacun de nous à se dépasser. J'espère que Musashi vous inspirera en cet agréable début d'année.

 

 

Première partie

 

Kimura Takuya Miyamoto Musashi 05

 

 

Seconde partie

 

Kimura Takuya Miyamoto Musashi 04

 

Partager cet article

Commenter cet article

Nicolas H 06/01/2015 15:27


Bonjour Léo, et bonne année !


 


J'ai lu ton article sur le style de combat de cete minisérie qui oscille entre le réalisme et les spectaculaire. Je te conseille de regarder un film, Black death, avec Sean Bean (Boromir dans Le
Seigneur des Anneaux). Dans ce film, les combats sont assez secs et percutants.


 


 

Léo Tamaki 07/01/2015 01:03



Bonne année !


 


Merci Nicolas, j'essayerai de le voir :-)


 


Léo



Erwan 04/01/2015 21:51


Merci pour le lien Leo! Ca m'a ramené des années en arrière, quand je dévorais Yoshikawa...


Amicalement


Erwan

Léo Tamaki 07/01/2015 01:06



Ah quelle lecture !


Je l'ai lu au moins une quinzaine de fois :D


 


Amicalement,


 


Léo