Budo no Nayami

Musée de Shitamachi à Ueno, Tokyo

19 Décembre 2010 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Japon

Shitamachi signifie la ville du bas en japonais. Dans le passé on regroupait sous ce terme les quartiers ne faisant pas partie de l'enceinte du château dans son sens large.

Aujourd'hui shitamachi désigne les quartiers populaires de la ville. A Tokyo, Ueno et Asakusa ont gardé ce côté terre à terre et sans façons et une ambiance traditionnelle qui contraste agréablement avec les autres quartiers de la capitale.


Musée de Shitamachi à Tokyo
 



Le musée de Shitamachi de Tokyo se trouve à Ueno. Il présente sur deux étages la vie des quartiers populaires aux époques Edo et Meïji.


Confiserie de l'époque Meïji
 



Le musée, situé près du lac Shinobazu, n'est pas très grand, mais il offre un aperçu sympathique de l'ancien Tokyo.
Au premier étage un quartier est reconstitué de maisons à diverses époques. On découvre ainsi un marchand de getas, une confiserie, etc...
Ce musée étant totalement interactif il est possible de pénétrer dans chaque bâtiment et de toucher les objets de la vie quotidienne des anciens tokyoïtes.


Marchand de getas de l'époque Edo
 



Hanaos (cordons pour getas et zooris)

 

 
  

Au second étage se trouve une collection de jouets traditionnels très amusants que l'on peut essayer, d'autres objets de la vie quotidienne du passé et une collection de photos et cartes postales anciennes qui nous plonge dans un Japon aujourd'hui disparu.


Second étage du musée
Le musée Shitamachi de Tokyo est très agréable. Le seul reproche que l'on pourrait lui faire est l'absence de traductions des explications, même si un bref commentaire est distribué en anglais à l'entrée pour les touristes étrangers. Cela dit la situation est la même dans 99% des musées japonais...


Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 9h30 à 16h30.
L'entrée coûte 300 yens.

Le site du musée (uniquement en japonais).

 

Un voyage est organisé au printemps pour découvrir le Japon sous les cerisiers en fleurs et pratiquer avec les maîtres participant aux Master Class.

 

master tour 2011 V1.3

 

Partager cet article

Commenter cet article

Nicolas 20/12/2010 13:09



Bonjour Léo,


 


Un superbe petit musée qui peut passer inaperçu et pourtant tellement intéressant. Parfois on peut tomber sur un guide gratuit en anglais (le mien utilisait amplement les mains pour aider à la
compréhension ;-) ), le mieux reste d'y aller avec un ami japonais (ce qui fut mon cas).


Mais au deuxième étage lorsqu'il s'agit de résoudre les casses-têtes, plus besoin de traduction... Seule la démonstration compte.


Pour ceux qui ont l'oeil, vous devriez y trouver aussi une petite portion de France avec une vieille machine à coudre Singer.


 


Nicolas



Léo Tamaki 20/12/2010 23:24



Bonjour Nicolas,


 


En effet le mieux est souvent d'aller dans ces endroits accompagné d'un ami japonais ou connaissant la langue même si celui-ci est très ludique.


 


Ah les jeux d'enfants du passé, excellent :D


 


J'essaierai de voir la machine Singer lorsque j'y retournerai ;-)


 


Léo


 



Cyril 20/12/2010 11:30



Salut Léo,


Un des musées que j'ai préféré à tokyo, les reconstitutions ainsi que les maquettes sont magnifiques. Comme tu l'a signalé, le manque de traductions est bien embêtant...

Mon musée favori reste quand même "le musée des sciences de la mer" à Odaiba, un univers fascinant le monde sous marin.

Cyril



Léo Tamaki 20/12/2010 23:18



Salut Cyril,


 


Oui il est vrai que dans les musées japonais la signalisation en anglais est rare. Mais els choses changent peu à peu pour les touristes heureusement.


 


Il faut vraiment que j'aille voir ce musée de la mer :D


 


Léo


 



Cédric 19/12/2010 18:44



Hello Léo,


Bravo pour tes articles. Tu nous fait découvrir un peu le Japon par procuration. A quand des articles sur les arts de ce beau pays ? Musique, calligraphie, théatre, thé ? En musique je ne connais
que le shamisen, mais surement tu pourrais nous en faire découvrir plus ?


Au plaisir de te lire.



Léo Tamaki 20/12/2010 01:02



Salut Cédric,


 


Merci pour la lecture ;-)


 


Concernant les arts j'en parlerai sans doute un jour si il y a quelque chose de particulier mais j'avoue que ne connaissant pas bien le sujet je préfère éviter d'aligner des platitudes que
j'aurai été glaner sur Wikipédia ;-)


 


Bonne pratique,


 


Léo