Budo no Nayami

Nakama Taïkaï, votre succès. Merci

27 Mars 2011 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

Un nouveau week-end de stage se termine. Douze heures de pratique et d'enseignement de plus. Mais ce stage n'était pas comme les autres car, bien au-delà de quelques heures consacrées à transmettre ou perfectionner sa technique, c'était un moment de solidarité et de compassion.

 

 

Nakama Taikai mars 2011 final

 

 

11 mars 2011

Le 11 mars 2011 le Japon a subi le plus grand tremblement de terre de son histoire et l'un des plus puissants de tous les temps. En quelques instants des milliers de personnes ont péri englouties, noyées, broyées…

Instantanément plusieurs centaines de milliers de personnes se sont retrouvées sans abri, sans nourriture et sans chaleur dans le froid de l'hiver.

Les estimations actuelles portent à 20 000 le nombre de morts et disparus.

 

Aujourd'hui et malgré l'épée de Damoclès qu'est la centrale de Fukushima le Japon relève la tête, mais il souffrira encore et longtemps des blessures de ce 11 mars…

 

La compassion des budokas

Face à la douleur du peuple japonais comme à celle de tout homme qui souffre, nul ne peut et ne doit rester indifférent. Toutefois notre vie, nos expériences, nos affinités nous portent à être plus sensibles à certains drames qu'à d'autres.

Les pratiquants d'arts martiaux japonais développent fréquemment une curiosité pour la civilisation et le peuple qui a créé les disciplines qu'ils poursuivent et qui occupent une part importante de leur vie. Le temps passant cet intérêt se développe souvent en une affinité, une inclination pour le Japon et ses habitants. Aujourd'hui beaucoup de Budokas qui se sentent liés à ce pays vivent au rythme des informations provenant de l'archipel, espérant à chaque fois que les nouvelles vont enfin être bonnes.

 

Les Budokas sont des hommes de compassion mais aussi des hommes d'action. Ne pouvant se contenter de paroles ils pratiquent jour après jour afin de pouvoir agir dans l'instant lorsque la nécessité l'exige.

 

 

Nakama Taïkaï Cocconi 1

Philippe Cocconi

 

 

Une action décisive

Lorsque j'ai eu l'esprit libéré de mes inquiétudes concernant certains proches j'ai immédiatement décidé d'organiser un Nakama Taïkaï. Un événement de cette ampleur ne pouvait être mis en route en une journée. Il le fut en quelques heures.

Chaque personne que j'ai contactée m'a donné une réponse décisive et claire dans l'instant permettant au Taïkaï d'être lancé rapidement et efficacement.

 

 

Nakama Taïkaï Isseï 1

Isseï qui nous accueilla dans son dojo d'Herblay

 

 

Votre succès

Le Nakama Taïkaï a permis de réunir 5 000€ avec environ 150 participants.

 

Durant deux jours 8 enseignants et 150 pratiquants se sont réunis durant 12 heures afin d'encourager le Japon et faire un geste financier. La plupart n'entendront jamais parler de ces deux jours de partage et on ne peut espérer que 5 000€ ne soient autre chose qu'une goutte d'eau dans un océan de besoin. Mais je crois profondément que chaque geste compte et beaucoup de japonais, pratiquants ou pas, m'ont contacté afin de remercier tous les participants. Je pense particulièrement à une femme qui vit dans un camp de rescapés qui a découvert cette initiative sans que je lui en parle et qui en était profondément émue. Je pense aussi aux maîtres qui ont été particulièrement touchés par ce geste.

Lorsque l'on vit un drame de cette ampleur il existe des besoins matériels énormes. Mais il y a aussi un besoin de soutien, de solidarité et d'encouragement. De compassion tout simplement… Au-delà des quelques milliers d'euros c'est surtout cela je crois qui a été le succès de ce week-end.

 

 

Nakama Taïkaï Brahim Si Guesmi 1

Brahim Si Guesmi, compassion, joie et encouragement

 

 

L'émotion

Il y a eu des moments d'émotion forts durant ce week-end, notamment lors des minutes de silence qu'ont voulu les enseignants. Le moment le plus intense pour moi fut la minute du dimanche matin.

Quelques instants plus tôt je regardais la télévision japonaise, la NHK, en prenant mon petit déjeuner, et les reportages sur les zones dévastées se succédaient. L'un deux où l'on voyait une cérémonie de remise de diplôme de fin de lycée m'avait ému aux larmes. Il y avait les discours poignants des élèves mais surtout cet homme d'âge mur aligné parmi les étudiants. Digne et silencieux il tenait entre ses mains la photo de son fils décédé qu'il représentait. A l'heure où j'écris ces lignes je ne peux retenir mes larmes en le revoyant monter sur l'estrade recevoir le diplôme à sa place, le visage ravagé par la douleur…

 

 

Nakama Taïkaï Aunkaï 1

Christophe Martin qui enseigna l'Aunkaï en compagnie de Tanguy Le Vourch

 

 

Le plaisir de partager

Mais le Nakama Taïkaï fut aussi un moment de joie et de partage autour des disciplines que nous ont transmis les japonais. J'ai apprécié les cours des amis avec qui je partage beaucoup de conceptions de la pratique, mais aussi ceux des experts avec qui je n'avais jamais travaillé comme Alain Floquet et Rémi Hourdequin du dojo Tenchi. Le Taïkaï m'a permis de pratiquer pour la première fois leurs écoles, l'Aïkibudo et l'Aïkido Iwama ryu. J'ai pris beaucoup de plaisir à jouer le jeu et ils ont tous deux été très généreux en répondant à mes nombreuses questions.

 

 

Nakama Taïkaï Léo Tamaki 1

Léo Tamaki

 

 

Alain Floquet, un homme qui fait la différence

Je connaissais maître Floquet depuis quelques années et nous avions toujours eu des relations cordiales. Lorsque je l'ai contacté afin de lui proposer de participer au Nakama Taïkaï je dois avouer que je n'avais pas grand espoir car je sais que le calendrier d'experts de ce niveau est très chargé. Comme je l'imaginais il donnait déjà un stage ce week-end. Pourtant maître Floquet fit le nécessaire pour se libérer et fit passer le message à tous les pratiquants d'Ile de France de son école grâce à ses assistants. Lorsqu'il arriva samedi après-midi il était accompagné au bas mot… de soixante pratiquants!

 

Floquet senseï présenta avec générosité et de façon très vivante sa discipline. Pour avoir eu le plaisir de lui servir d'uke plusieurs fois je peux assurer que sa technique est de très haut niveau et j'invite tous les pratiquants d'Aïkido à aller le rencontrer si ils en ont l'occasion. 

 

 

 

 

Encore un grand merci à maître Floquet pour sa générosité humaine et technique. Le Taïkaï n'aurait en aucun cas eu le même succès sans sa présence.

 

Merci à tous

Je voudrais enfin remercier tous et chacun pour avoir fait le déplacement et un geste de solidarité. Si certains avaient la chance d'être proches d'Herblay beaucoup sont venus de loin en Ile de France mais aussi de province. Je pense aux pratiquants de Limoges, Belfort, Clermont Ferrand, Rennes, Brest et j'en oublie qui ont fait le déplacement.

Merci à tous les enseignants pour leur temps, leur générosité et leur enseignement.

Merci à Isseï et ses élèves qui ont mis à disposition leur magnifique dojo et leur chaleureux accueil.

Merci à tous pour les gestes financiers. De 5 à 300€ chacun a fait ce qu'il a pu selon ses moyens dans une période qui est financièrement très dure pour beaucoup. Merci aux nombreux clubs qui ont fait des dons.

Merci aux nombreux enseignants qui sont venus accompagnés de leurs élèves.

Merci à tous ceux qui ont tenus à faire un geste malgré leur absence, merci à ceux qui sont venus faire un don alors qu'il ne pouvaient pas pratiquer à cause d'une blessure ou d'un emploi du temps trop chargé.

Merci à tous les bloggeurs qui ont relayé l'info ;-)

Merci à Sébastien pour sa réactivité et l'affiche.

 

J'en oublie sûrement avec honte et je les prie de m'excuser.

 

 

Du fond du cœur merci à tous.

 

 

Nakama Taïkaï Merci 1

 

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Scaevola 30/06/2012 19:26


Bonsoir Léo,


Cela fait maintenant plusieurs mois que le séisme et le tsunami ont eu lieu au Japon. J'ignore quel est la situation là-bas. Je suis tombé par hasard sur une vidéo de YT et je me suis alors
souvenu de cet article.


La voici : http://youtu.be/dkiJiDKp2Vs


Je te laisse t'émouvoir. ;)


Bon été


Mathieu

Léo Tamaki 21/07/2012 17:49



Bonsoir Mathieu,


 


Merci pour le lien.


 


Bon été,


 


Léo


 



anthony 31/03/2011 11:50



Bonjour Léo,


 


Je suis un pratiquant d'aikido de Charente maritime, et je suis un peu l'évolution de votre blog en y jetant quelques coups d'œil de temps à autre.


 


En tout cas je vous adresse un grand bravo pour cette manifestation de soutien pour le Japon qui n'a pas du être facile à mettre en œuvre et surtout d'une manière aussi rapide.


 


Il est cependant dommage que je tombe sur l'article du Nakama Taikai un peu tard, car j'aurais bien été parmi le nombre des participants ce jour là.


 


En tout cas chaque geste aussi petit soit-il peut toujours faire la différence. Vous prouvez par ce simple geste, par la création du Nakama Taikai, que notre discipline est sans frontières et
qu'elle n'est pas qu'une discipline martiale, mais bien un véhicule de partage, d'entraide et de compassion.


 


Amicalement,


 


Anthony.



Léo Tamaki 31/03/2011 12:51



Bonjour Anthony,


 


Merci pour votre mail. Le Nakama Taïkaï a finalement été réalisé beaucoup plus rapidement et facilement que je l'imaginais grâce à la réactivité des différents protagonistes.


 


Au plaisir de pratiquer avec vous.


 


Amicalement,


 


Léo


 



Larmuse 30/03/2011 11:23



Bonjour Léo,


Trés heureux que cette manifestation ait été un succès,mais je n'en doutais pas!


Ce qui est trés important,je pense,dans ce genre d'acte,c'est d'avoir conscience que nous ne sommes que de petites "choses"...et d'agir en conséquence,et surtout d'agir quand même.Sinon personne
ne fait rien,ni pour cette cause ni pour une autre.


"l'enfer est pavé de bonnes intentions".Je crois qu'ici comme dans la vie,en se dispersant,en croyant être efficace sur tout les fronts..on se disperse, on perd le sens premier de l'action et on
fini par ne plus servir que son ego.. sa satisfaction personnelle.


Donc par un soucis de compassion,car une énergie mal dirigée sert souvent l'inverse de l'intention première,et non dans un but bélliqueux j'invite Kevin à visiter ce lien qui résume mieux que je
ne saurais l'exprimer le concepte d'intention..et les façons qui paraissent quelquefois dérisoirs d'atteindre un but sans forcément se mettre en avant..en servant donc le but et non, de façon
détournée, sa personne.


Le sacrifice,la compassion,l'action,la compréhension,ne sont pas une affaire d'"hommes"mais font appel à ce petit éclat divin que nous avons tous en nous au delà de nos egos,souvent
surdimentionnés,qui nous voilent la vérité simple.


Quand on agit de cette manière, c'est dans le but d'être avec nos frères et non pas de les materner,non de se placer au dessus car pour une raison
qui nous échappe(comme la majorité des choses de ce monde)nous sommes pour le moment mieux lotis qu'eux.L'empathie est une chose merveilleuse issue directement de l'univers..merci, Kevin être de
glace,de ne pas en faire un gros tas d'excréments bassement "terrestre".


http://budoshugyosha.over-blog.com/article-senba-zuru-les-mille-grues-de-papier-70160730.html


Léo,je te prie de m'excuser d'avoir été un peu long,mais il me semble que l'action,quand elle est belle,se doit d'être honnorée à sa juste mesure.Nous sommes tous responsables des choses de ce
monde,il est bon me semble-t-il de ne pas l'oublier..dans les moments de douleurs comme dans les moments de joies.


Avec tout mon respect.


Cyril.



Léo Tamaki 30/03/2011 11:29



Bonjour Cyril,


 


Merci pour ton soutien, ton commentaire et tes encouragements.


 


Amicalement,


 


Léo


 



daniel 30/03/2011 01:05



Bonjour Léo,


Je suis ravi que ce week-en ait super bien marché. Désolé de n'avoir pu être des vôtres mais mon esprit était avec vous; Félicitations à tous les senseï pour leurs participations. 


Amitiés, 


Daniel



Léo Tamaki 30/03/2011 01:13



Cher Daniel,


 


La week-end fut en effet un beau succès à tous points de vue. Merci pour tes pensées et ton soutien.


 


Amicalement,


 


Léo


 



Kebin 29/03/2011 20:05



J'espere lire un prochain article pour le Telethon ou les resto du Coeur... la compassion elle n'a pas de couleur et n'est pas sujet à préférence.


 



Léo Tamaki 30/03/2011 00:12



Nous avons passé le point où vous me faisiez rire. A présent je vous trouve juste vos interventions fatigantes avec une pointe de pathétique. A moins que vous n'avanciez de nouveaux arguments
et/ou n'expliquiez pourquoi vous avez jugé utile d'utiliser plusieurs pseudos, je mettrai dorénavant vos commentaires à la corbeille.


 


Pour terminer, comme vous, je vais me répéter:


"Je terminerai en vous invitant à ne pas passer trop de temps sur ce blog aux pensées mesquines car je suis
incorrigible. Je vous remercie toutefois de la peine que vous avez prise en prenant une fausse identité afin de m'éclairer. Je ne peux toutefois bêtement m'empêcher de penser que votre énergie
passée à me lire et essayer de me remettre dans le droit chemin serait mieux employée à vous invetir dans des actions en faveurs de ceux qui souffrent. D'ailleurs, n'avez-vous pas vous-même une
inclinaison pour moi car il y a beaucoup de blogs et de clubs qui ont relayé le Nakama Taïkaï ou qui ont créé leurs propres manifestations. Votre compassion ne s'étend-elle pas aussi à eux??!!!
Votre adresse IP m'indique que vous êtes proche de Paris, n'hésitez pas à venir discuter de vive voix si le coeur vous en dit."


 


Léo


 




Jean-Charles 29/03/2011 12:19



Bonjour Léo


Je suis désolé de ne pas avoir pu être là ce week end car comme tu le dis si bien toi même nous avons parfois des obligations qui dictent nos choix mais je me réjouis que ces
deux journées aient été un succés .


Ce que je ne m'explique pas c'est comment et pourquoi cette initiative peut entrainer un commentaire si négatif de la part de "Kevin". tu lui dois de l'argent ou quoi???


En tout cas, je reste pour ma part admiratif des efforts que tu as fournis pour mettre sur pied cette manifestation et me réjouis encore une fois de son succés.


Bon courage et à bientôt


Jean-Charles


 


 



Léo Tamaki 29/03/2011 12:22



Bonjour Jean-Charles,


 


Désolé de ne pas t'avoir vu ce week-end mais les obligations étant ce qu'elles sont... Nous aurons d'autres occasions ;-)


 


Concernant la remarque négative elle me semble plus dirigée contre moi que contre l'initiative. Ce qui est plutôt rassurant :D


 


Merci en tout cas pour le soutien.


 


Amicalement,


 


Léo


 



alain 29/03/2011 12:01



bonjour léo,


je salue votre gratitude, votre compréhension et votre humanité, toutes et tous.


je vous souhaite une longue continuation.


une pensée d'amour vers le japon.


alain



Léo Tamaki 29/03/2011 12:09



Bonjour Alain,


 


Merci pour votre message, vos encouragements et surtout votre pensée pour le Japon.


 


Très cordialement,


 


Léo


 



bruno 28/03/2011 23:40



Salut Leo!


Encore une fois ce fut un plaisir de venir jusqu'a herblay!


Un plaisir de pratiquer avec Issey et toi (c'est pas toujours évident pendant les stages).


Un plaisir de decouvrir le travail du sabre de Philippe Cocconi, j'ai vraiment apprécié ce qu'il a proposé.


Tout ça pour la bonne cause! 


Une petite pensée pour les japonais et pour Iwama!


A bientôt!


Bruno


PS: j'aurai bien aimé assister à votre discussion avec Remi!



Léo Tamaki 29/03/2011 00:32



Salut Bruno,


 


Toujours un plaisir de te recevoir à Herblay :D


 


Je suis content que tu aies apprécié Philippe. C'est vraiment quelqu'un que j'estime beaucoup.


 


En fait je n'ai posé que des questions de détails à Rémi et il m'a toujours donné des réponses aussi logiques que précises avec patience. L'école Iwama est, comme je le pensais depuis longtemps,
"simple", précise et cohérente. Comme tu le sais mes orientations sont un peu différentes mais ça ne m'a pas empéché, loin de là, d'admirer la jolie mécanique du système :D


 


A bientôt!


 


Léo


 



Kevin 28/03/2011 23:14



" Toutefois notre vie, nos expériences, nos affinités nous portent à être plus sensibles à certains drames qu'à d'autres."
quand on parle de compasation il y a un paradoxe quand même... et surtout pour un pratiquant d'aikido!! Amour harmonie etc etc ne s'arrete pas à sens "semblables"



Léo Tamaki 29/03/2011 00:48



Cher Kévin, ou dois-je dire M-Ice qui est l'autre pseudo que vous avez déjà utilisé pour venir critiquer mon initiative, j'ai déjà répondu à votre remarque. Merci d'éviter les changements de
pseudo et les fausses adresses mail.


 


Pour revenir toutefois à votre remarque il serait en effet bon que l'on soit aussi sensible à tout. C'est le sens de ma phrase qui précède votre citation et que vous avez opportunément omise:


Face à la douleur du peuple japonais comme à celle de tout homme qui souffre, nul ne peut et ne doit rester
indifférent. 


Toutefois je ne suis pas encore un être réalisé et mes choix sont orientés par ma vie, mes goûts, mon histoire. N'est-ce pas aussi un peu ce que l'on peut déduire des actions de Ueshiba Moriheï
qui déclara à Hawaï:


I have come to Hawaii in order to build a “silver bridge.” Until now, I have remained in Japan,
building a “golden bridge” to unite Japan, but henceforward, I wish to build a bridge to bring the different countries of the world together through the harmony and love contained in aikido. I
think that aiki, offspring of the martial arts, can unite the people of the world in harmony, in the true spirit of budo, enveloping the world in unchanging love.


 


Je terminerai en vous invitant à ne pas passer trop de temps sur ce blog aux pensées mesquines car je suis incorrigible. Je vous remercie toutefois de la peine que vous avez prise en prenant une
fausse identité afin de m'éclairer. Je ne peux toutefois bêtement m'empêcher de penser que votre énergie passée à me lire et essayer de me remettre dans le droit chemin serait mieux employée à
vous invetir dans des actions en faveurs de ceux qui souffrent. D'ailleurs, n'avez-vous pas vous-même une inclinaison pour moi car il y a beaucoup de blogs et de clubs qui ont relayé le Nakama
Taïkaï ou qui ont créé leurs propres manifestations. Votre compassion ne s'étend-elle pas aussi à eux??!!! Votre adresse IP m'indique que vous êtes proche de Paris, n'hésitez pas à venir discuter
de vive voix si le coeur vous en dit.


 


Merci pour la rigolade nocturne :-))))


 


Léo









Fabien 28/03/2011 22:48



Content ! Un week-end de partage, de dcouverte de pratique, de bonnes parties de rires et de soutien. A cela s'ajoutent des moments émouvants et, comme d'habitude, la gentillesse et la
cordialité.


Un grand merci.



Léo Tamaki 29/03/2011 00:28



Bonjour Fabien,


 


Merci pour ta présence et ta bonne humeur toutes deux constantes.


 


Amicalement,


 


Léo