Budo no Nayami

Narayanan Krishnan, héros quotidien

20 Novembre 2012 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Blog

Héros. Un mot trop souvent galvaudé aujourd'hui, où le simple fait de savoir taper dans une balle vous donne régulièrement ce statut. Il existe pourtant de nombreuses personnes qui méritent ce titre. Elles ne le recherchent pas, et n'en sont parfois pas même consciente. Narayanan Krishnan est l'une de ces personnes.

 

 

 

 

Héros chaque jour

Qu'est-ce qu'n héros? Quelqu'un qui fait acte de bravoure en allant sauver une personne des flammes? Sans aucun doute. Mais il existe un héroïsme quotidien. Un héroïsme qui nécessite une détermination et un don de soi sans cesse renouvelé. Un héroïsme qui ne fait pas de bruit ni d'étincelles mais qui, sans doute, changera le monde encore plus profondément.

 

 

Narayanan Krishnan 1

 

 

Narayanan Krishnan est issu d'une famille de brahmanes. Cuisinier brillant, reconnu et récompensé, il envisage de quitter le luxueux restaurant qui l'emploie pour un poste prestigieux en Suisse. C'est alors qu'il aperçoit un vieillard se nourrir de ses propres déjections. Choqué au plus profond de lui-même il nourrit immédiatement le vieil homme et décide de consacrer son existence à nourrir les plus démunis. Une décision qui changera sa vie à jamais.

 

 

Narayanan Krishnan 3

 

 

Depuis dix ans, Narayan à servi près d'un million et demi de repas qu'il prépare chaque jour, après s'être levé à 4h du matin. Il va à la rencontre des plus faibles et désespérés, des êtres qui pour certains n'ont pas la capacité de remercier ou même de se nourrir soi-même. Sans rien attendre Narayan nourrit, souvent de ses propres mains, il étreint, passe, coupe les cheveux et rase ceux qui le souhaitent. Des gestes simples, qui permettent à ces oubliés de se sentir à nouveau humains...

 

 

Narayanan Krishnan 2

 

 

Narayanan Krishnan 4

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

frederic 24/05/2013 16:51


Je reste pantois devant la bonté de cet homme.


Comme il est brahmane, il a du subir la désaprobation ,le mot est faible ,de ses pairs.


Bravo et Merci Narayanan*

antoine asu 23/11/2012 21:20


paix sur la terre aux hommes de bonnes volonté !


merci léo d'avoir mis cela sur ton blog ( total respect ! )


 

Léo Tamaki 24/11/2012 00:49



Merci Antoine ;-)


 


Léo


 



bruno 22/11/2012 12:58


a part dire :bravo à lui je ne vois pas quoi dire.

Léo Tamaki 24/11/2012 00:41



Oui, cela laisse sans voix...


 


Léo


 



Franck 21/11/2012 19:23


Bonsoir Léo...


 


Tout d'abord, merci de cet article salutaire.


 


La charité et la miséricorde sont des vertus qui sont malheureusement bien peu partagées de nos jours...regardons les informations, lisons les journaux...nous n'entendons que les mots de profits,
chômage galopant, crimes, assassinats, guerres...


 


Je te précise de suite que je ne me sens pas spécialement plus vertueux qu'un autre...bien au contraire. Je travaille dans le secteur social, et je rentre tous les soirs en me disant que
j'en ai pas assez fait...bien-sur, il n'est pas question de prendre toute la misère du monde sur mon dos...


 


J'ai tout de même quelques satisfactions n'est-ce-pas...sans tomber dans une sensiblerie inutile, nous voudrions tant ne plus entendre et voir des larmes alimentées par un malheur, injuste bien
souvent...


 


Toutefois, j'ai l'intime conviction qu'un grain de Lumière pèsera toujours plus dans la balance que des tonnes de noiceur.


 


Franck


 


 

Léo Tamaki 22/11/2012 00:25



Bonsoir Franck,


 


Merci pour ton très beau témoignage. J'ai particulièrement aimé sa conclusion.


 


Très bonne continuation,


 


Léo