Budo no Nayami

Premiers cours au Kishinkan dojo

11 Janvier 2011 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

Dernier obstacle

Le moment de découvrir le dojo approchant, le détachement faisait peu à peu place à la joie et l'impatience et c'est avec un peu d'avance que je suis parti en fin d'après-midi pour me rendre au Kishinkan. C'était sans compter sur… la RATP.

Ligne 4 arrêtée et quelques changements plus tard je touchais enfin au but. Il est assez drôle de constater à quel point nous avons tendance à tout ramener à nous-mêmes et de ressentir un incident anodin comme un obstacle personnel. Mais la journée était trop belle et le système entier eut-il été en grève que cela n'aurait pas suffit à la gâcher.

 

 

Tamaki Kishinkan 03

 

 

Comme dans mon rêve

Comme je l'écrivais hier, posséder un dojo n'a jamais fait partie de mes rêves. Mais les quelques heures de sommeil que j'ai volées hier matin mont fait mentir puisque j'ai rêvé du dojo. Et arrivé sur place le Kishinkan était exactement comme je l'avais rêvé… Sans grande surprise pourrait-on imaginer car je connaissais évidemment les plans, mais il faut avoir vu la configuration du lieu et savoir les obstacles imprévus tels que dégâts des eaux et autres réjouissances qui ont été surmontés pour savoir à quel point c'était une surprise aussi magnifique qu'inattendue.

 

 

Tamaki Kishinkan 02

 

 

Les efforts acharnés d'un groupe d'amis

Je savais quels efforts cela avait demandé mais quiconque a croisé Genjiro, Christophe et Yannick le comprenait aussi immédiatement tant leurs visages étaient marqués par la fatigue. Une fatigue que je crois n'avoir jamais vue sur aucun de leurs visages. Alors oui, je l'ai déjà fait hier mais je le redis, merci, merci.

 

 

Tamaki Kishinkan 05

 

 

Quatre murs, des tatamis et…

En regardant les photos on peut être surpris de voir les murs nus à l'exception de la calligraphie au shinden. En effet l'arrangement floral n'est pas encore là. Ni les miroirs, ni les râteliers d'armes, ni… mais l'essentiel était là, quatre murs, des tatamis et des pratiquants avides de travailler.

Les semaines à venir verront les murs se meubler peu à peu, les finitions se terminer mais le Kishinkan est déjà habité.

 

 

Tamaki Kishinkan 06

 

 

… une vingtaine de pratiquants

Ce n'est qu'hier matin que j'ai annoncé l'ouverture du dojo et je pensais que nous ne serions que deux ou trois à fouler les tatamis mais c'est finalement une vingtaine de pratiquants qui m'ont honoré de leur présence. Que chacun d'entre eux sache qu'il a contribué à rendre un peu plus spécial ce jour de la petite histoire de ma vie.

Mention spéciale à Yannick qui a pratiqué plus de deux heures après un marathon qui dure depuis des semaines.

 

 

Tamaki Kishinkan 04

On ne peut pas dépasser les limites de son corps trop longtemps sans conséquences sur les neurones.

 

 

Discours de remise de prix

L'aube arrive et je me rends compte que ces quelques lignes ressemblent à un discours lors de la remise d'un Oscar, merci à x et y sans qui… Il est simplement des moments où l'on a envie de dire merci pour la joie que l'on nous a apporté au risque de paraître niais.

 

Alors encore une fois… Merci! ;-)

 

 

Tamaki Kishinkan 07

 

 

Tamaki Kishinkan 01

(et désolé de ne pas m'être rasé!)

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E


C'est vrai que tu sembles un peu fatigué, un manque de vitamine D peut-être ? ;)) j'espère pour vous qu'il y a au moins un coté avec une fenêtre, ça fait tellement du bien la lumière !
Bonne continuation au Ki_Shin_Kan et merci pour tous tes posts que nous lisons de part le monde avec beaucoup de plaisir !


Eric (LLN, Belgique).



Répondre
L


Ah j'avais commencé une cure de gelée royale et ginseng mais j'oublie tout le temps de prendre les comprimés :D


 


Merci pour la lecture ;-)


 


Léo


 



B


Salut Léo!!!!


C'est vrai que vous avez l'air un peu fatigués, mais cette belle aventure reflète pour moi un message positif pour tous!!!! en allant au bout se ses projets les obstacles, peines et souffrances
se transforment en joie, force et courage!!!!


Biz.


Nadia



Répondre
L


Salut Nadia,


 


Merci et à bientôt :D


 


Bises,


 


Léo


 



B


Félicitation pour ton dojo Tamaki sensei. Et oui tu as une tête affreuse sur la dernière photo!



Répondre
L


Merci ;-)


Et pour la dernière photo c'est clair :-))))))


 


Léo


 



E


Bonsoir Léo,


新年and喜振舘
おめでとうございます!


J'espère que j'aurai quelques occasions de venir m'entraîner dans ce lieu au nom prometteur.



Répondre
L


Bonsoir Elisabeth,


 


Merci pour ton message et très bonne année à toi et Léon!


Au plaisir de pratiquer avec toi au Kishinkan ;-)


 


Amicalement,


 


Léo


 



N


Je n'y étais pas, mais ta description de "l'intérieur" est tellement pleine d'émotions que, pendant quelques secondes j'aurais aimé être aïkidoka et partager cette aventure avec toi !!


Je te souhaites toute la réussite que tu mérites et suis de toutes façons en pensée avec toi pour ce début d'aventure.


Je t'embrasse


Nadia


ps : il n'y a pas que tes camarades qui ont la fatigue inscrite sur leur visage... ou est-ce la barbe ?!!:) Prends soin de toi, on n'a pas toujours 20 ans :D



Répondre
L


La naissance du Kishinkan ne pourrait-elle t'amener à pratiquer... ;-)


Quoi qu'il en soit merci de partager ma joie.


 


Oui je commence à marquer les années là :D


 


Bises,


 


Léo


 



E


Bonsoir Leo,


Toutes mes meilleurs pensées pour l'ouverture du Kishinkan Dojo! J'espère vous rendre visite très bientôt. En attendant, reposez vous, c'est vrai que vous avez l'air fatigués!


Amicalement


Erwan



Répondre
L


Bonsoir Erwan,


 


Merci pour ton message. J'ai hâte de te recevoir au Kishinkan.


 


J'essaye de me reposer ce soir ;-)


 


Amicalement,


 


Léo


 



A


longue vie au KISHINKAN !! , que 2011 soit la croisées des chemins pour toi et ton équipe , je vous souhaite de trouver l'équilibre, l'harmonie et le bonheur dans un tel lieu .


a bientot dans le sud - ouest !



Répondre
L


Merci ;-)


 


A très vite dans le sud où je viendrai recharger mes batteries :D


 


Léo


 



M


Une belle équipe et un dojo qui a l'air sympa ! Je te souhaite énormément de bonheur dans ce nouveau lieu de pratique.


PS- C'est les mêmes tatamis qu'à Bras ! Les auraient-tu chourés ? :-)



Répondre
L


Merci pour ton message.


Oui ce sont les mêmes tatamis quà Bras. J'espère qu'ils savent chuter sur le parquet ;-)


 


Léo


 



Y


Le premier cours dans ce dojo a été un vrai plaisir. Si son nom veut dire (entre autres) pratiquer dans la joie et le plaisir, c'est réussi. De bonnes vibrations dans ce lieu! ^^


 



Répondre
L


Yann ça a été autant une surprise qu'un plaisir de t'avoir à nos côtés en ce premier jour.


 


Merci et à très vite.


 


Amicalement,


 


Léo


 



S


Bravo bravo ! Je suis vraiment heureuse pour toi.


Ce que tu écris fait clairement ressentir ce qui s'est passé pour toi dans ce début d'aventure puisque les choses ne font que commencer !


Et je suis un peu triste de n'avoir pu être là pour ce beau moment. Mais... je vais me rattraper !


Et comme l'a écrit quelqu'un sur FB, Mazeltov ! :D


Bises,


Sandra


 



Répondre
L


Merci ;-)


Et tu étais avec nous dans la pensée j'en suis certain.


 


A très vite!


 


Bises,


 


Léo