Budo no Nayami

Sexe au Japon

22 Octobre 2013 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Japon

Le Japon est le sujet de nombreux fantasmes dans la communauté des pratiquants d'arts martiaux. Pays de traditions à la politesse exquise, où tout est mieux, plus grand et plus beau… Et les fantasmes concernant le sexe sont probablement parmi les plus nombreux.

 

Oui il y a au Japon des filles faciles qui fantasment sur les étrangers, comme certaines qui les trouvent laids et vulgaires. Oui l'industrie du sexe est florissante, et des données récentes faisaient apparaître qu'une femme sur 200 a joué dans un film pornographique ou érotique, tandis que la frange des personnes qui deviennent asexuelles ne cesse d'augmenter, tant chez les hommes que chez les femmes. Comme souvent la réalité est nuancée et multiple, échappant aux poncifs et aux généralités.

 

Voici trois articles, qui abordent deux faces totalement différentes du sujet.

 

Le premier s'intitule:

The Japanese Sex Industry: Finding a job that's right for you

 

L'article présente de petits schémas qui vous permettent de mieux trouver l'emploi qui vous convient dans l'industrie du sexe, selon le nombre de calories que vous brûlerez, le degré de nudité, l'intelligence requise, etc…

Ce type de conseils et d'offres d'emploi est plus que commun, et on les trouve notamment dans les journaux gratuits des transports en commun. Il existe une version live, avec tous les hommes qui abordent des femmes à la sortie des grandes stations telles que Shinjuku pour leur proposer ce genre de travail.

 

 

Japanese sex industry 01

 

 

Le second:

Why have young people in Japan stopped having sex?

Le troisième:

Le Japon, l'archipel des mangeurs d'herbe

 

Ces articles évoquent les personnes de plus en plus nombreuses qui renoncent au sexe en raison de la complication des relations humaines. C'est un phénomène important et en augmentation. S'il peut prêter à sourire celui qui ne connaît pas le poids des relations sociales au Japon, il n'est pas étonnant pour qui y a vécu. Il faut aussi noter que ce type de comportement aurait été une aberration il y a une vingtaine d'années, et que cette évolution concernera sans doute d'autres pays dans le futur…

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Stéphane NAMT 2013 :) 29/10/2013 19:36


Ben moi je regrette j'ai rien vu... 

Léo Tamaki 29/10/2013 19:44



:D


Tu n'étais pas là les bons soirs ;-)


 


Léo


 



Satya 24/10/2013 15:33


Bonsoir Léo.


Je pense que ce genre de dérive est typiquement Tokyoïte. 


Même si on trouve cela dans d'autres villes comme Kyôto, Osaka ou certaines autres, j'ai l'impression que cela vient en grande partie du mode de vie complètement incensé de la mégalopole...


 


Certains appellent ca le progrés...


 


やばい 


 

Léo Tamaki 27/10/2013 22:18



Bonjour Satya,


 


C'est quelque chose de plus répandu et sans doute exacerbé à Tokyo et dans les grandes villes. Mais la population rurale ayant quasiment disparu, cela en fait un comportement qui concerne le
Japon dans sa globalité. C'est en effet inquiétant...


 


Léo


 



Phil 24/10/2013 14:31


Bonjour,


Je me permet de dénoncer l'expression "filles faciles" dont la simple
propagation ne fait que renforcer une vision des genres et de la sexualité que j'exècre.


Merci :)