Budo no Nayami

Stéphane Crommelynck, Aïkido à Bruxelles

3 Novembre 2014 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

J'ai connu Stéphane Crommelynck il y a sept ans. Pratiquant adepte d'un Aïkido "solide", sa curiosité avait été éveillée par les écrits de mon blog, et il m'a invité à venir enseigner au Sakura dojo.

Dès notre première rencontre Stéphane s'est montré jovial et accueillant, mais surtout ouvert. Des qualités dont il ne s'est jamais départi au fil des années.

 

 

Stéphane Crommelynck 01

 

 

La recherche de douceur d'un homme puissant

Certains courants d'Aïkido apprennent à leurs adeptes à devenir plus forts. Leurs maîtres ont un physique puissant avec des jambes et des hanches fortes, et leur enseignement met un accent particulier sur la stabilité, le centrage, et la connexion des différentes parties du corps. C'est une pratique efficace, dont la seule limite tient au physique de ses pratiquants. Une personne au physique malingre aura en effet du mal à s'exprimer et se développer dans ce type d'école. Stéphane a le profil type des adeptes de ces styles d'Aïkido. Sans doute porté par sa douceur et sa bienveillance naturels, c'est pourtant dans le travail proposé dans le Kishinkaï qu'il semble s'épanouir aujourd'hui.

 

Sakura dojo

Beaucoup connaissent Stéphane grâce à son blog "Sakura Dojo". Mais Sakura Dojo est avant tout le nom de la structure qu'il a créée pour enseigner. Aujourd'hui le Sakura Dojo c'est :

3 cours par semaine (lundi, mercredi et jeudi soirs pour les adultes)

dans 2 dojos (à Bruxelles et Chaumont-Gistoux)

avec 1 enseignant (Stéphane Crommelynck).

 

"Energie, Bien-être et Bienveillance", est-il écrit sur le fronton de la page de Stéphane. On ne s'aurait mieux résumer ce qu'il propose.

 

Commencer et recommencer

"Commencer et recommencer" est le titre d'un article de Stéphane que je vous invite à lire. Il y évoque la décision qu'il a prise de quitter le Suki Dojo qu'il avait développé avec l'aide d'Arnaud Beelen. Quitter un dojo est une décision difficile à laquelle se trouvent confrontés beaucoup d'enseignants et pratiquants au cours de leur évolution. Le poids des amitiés tissées et des habitudes rend ces départs souvent douloureux. Toutefois je sais pour en avoir été souvent témoin, qu'après une période compliquée tous les pratiquants qui se sont résolus à franchir le pas ne l'ont pas regretté. Parce qu'on ne regrette pas d'être clair et en accord avec soi-même.

 

Aïkido à Bruxelles

La capitale belge ne manque pas de dojos qualifiés. Je vous invite toutefois à saisir l'opportunité de découvrir la pratique de Stéphane dans son nouveau cours :

 

Mercredi de 20h00 à 21h30

Centre Pérou

Avenue du Pérou, 23

1000 Bruxelles

Parking aisé et facile d'accès en transport en commun

 

 

Aïkido à Bruxelles 01

 

Partager cet article

Commenter cet article

Guillaume Erard 05/01/2015 03:12


Un homme et un pratiquant remarquable effectivement. Quand je me prends a m'evaluer trop positivement, je pense a Stephane, son humilite malgre sa longue experience, sa recherche  constante
dans une direction qui va a l'oppose de ses avantages physiques, et je redescends tres vite. 


 


 

Léo Tamaki 07/01/2015 01:06



Merci pour ton témoignage Guillaume :-)


 


Léo



Steph 26/12/2014 19:21


Un article qui m'a beaucoup touché et qui prouve que l'amitié existe encore dans les budos.
Merci, Leo...
Et merci Emmanuelle pour tes gentils mots :-)


 


 

Léo Tamaki 27/12/2014 13:05



;-)


 


Très amicalement,


 


Léo



Emmanuelle 26/12/2014 14:37


Bienveillance oui....de mon humble rencontre avec Stéphane, par voie mailique, le mot est tout à fait adapté en effet. Une vraie bienveillance, vécue et authentique. Et je suis certaine que si un
jour nous nous rencontrons "en vrai", ce mot lui ira toujours autant. On emploie souvent ce mot "bienveillance"...Il est joli, et on a le sentiment de s'élever en se l'appropriant ou en faisant
usage lors des écrits ou des discours. ça fait bien. Mais combien d'entre nous sommes vraiment en mesure d'y avoir recours à cette "bienveillance" à l'égard d'autrui? Peu je crois. Stéphane fait
partie des élus il me semble....:-))))


Alors bon courage Stéph:-)))


Emmanuelle