Budo no Nayami

The Greatest Martial Artist of Our Time? Kono senseï / Kuroda senseï

11 Juin 2010 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

"The greatest Martial Artist ou Our Time? Yoshinori Kono" est un clip regroupant des extraits de vidéos sur Kono senseï. La part belle y est faite au sabre et notamment au Iaïjutsu, travail dans lequel s'illustre particulièrement Kono senseï.





Kono mai 08 006



Ce clip fut suivi d'un second, "The greatest Martial Artist ou Our Time? Kuroda senseï". Comme le premier c'est un mélange d'extraits de vidéos. Le choix ne me paraît pas toujours le plus intéressant mais cela reste l'occasion de voir maître Kuroda en action et c'est toujours instructif. Je viens d'ailleurs de voir quelque chose qui m'avait échappé sur un extrait que j'avais pourtant vu très souvent…

(ne me demandez pas de quoi il s'agit, il faut que je travaille ce point pendant un certain temps afin de confirmer mon intuition :D)





NAMT 07 Kuroda 1

Kuroda Tetsuzan à la Nuit des Arts Martiaux Traditionnels 07

(photo Sébastien Chaventon)

 

 

Kono Yoshinori donnera une série de

stages exceptionnels en Europe du 19 au 26 juin.

 

 

stage kono sensei juin 2010 herblay

 

stage kono sensei juin 2010 bruxelles

 

stage kono sensei juin 2010 valence

 


Partager cet article

Commenter cet article

Nicholas V 29/06/2010 10:54



Bonjour Léo,


Tu as raison, chercher c'est bien, trouver c'est encore mieux! Si tant est que l'on reste humble ;)


Ca me fait penser à l'adage qui dit : "L'imbécile est celui qui dit avoir trouvé la réponse, le sage est celui qui la cherche encore". C'est (aussi) en ce sens que Kono sensei est "sage". Pendant
la conférence à la MCJP, il a fait monter une personne du public sur l'estrade pour démontrer une technique. Le "cobaye" n'a pas réagit exactement comme il le souhaitait et la technique est
apparu un peu bancale... Loin d'être desarconé, Kono sensei est apparu content! Il expliqua que c'était ce genre de situation qui suscitait en lui des interrogations qui le faisait sans cesse se
remettre en question et donc progresser. Un bien bel état d'esprit!


Bien à toi


PS: En fait, on s'est déjà croisé, lors du stage du Shimizu sensei (un autre Grand monsieur!) à Herblay. J'étais le seul "schtoumpf" avec un keikogi bleu, pratiquant de Goshinkaï jujutsu et
assis à gauche de Kenta au buffalo grill :D



Léo Tamaki 29/06/2010 11:11



Bonjour Nicholas,


 


Oui Kono senseï a ceci de très agréable qu'il recherche toujours la difficulté. On peut presque dire que rien ne lui plaît plus qu'un uke qui lui pose problême (intelligemment s'entend :D). C'est
assez rare pour être souligné.


 


Bien à toi,


 


Léo


 



Nicholas V 28/06/2010 14:57



Bonjour Léo,


Je n'ai malheureusement pas pu assister aux stages de Kono sensei (pas dispo) ni aux ateliers à la MCJP (j'y suis allé, mais je me suis rendu compte sur place qu'il fallait reserver au moins
1 mois à l'avance! Je suis reparti bredouille :( )


Par contre j'ai assisté à sa conférence/démo à la MCJP la veille, et je dois avouer que j'ai bien regretté de ne pouvoir participer à son atelier! Kono sensei porte bien son titre de "chercheur"
dans la voie des Budo. Ses présentations de l'ère Meiji et de l'évolution de l'utilisation du corps au fil de l'ouverture du Japon au monde occidentalisé étaient brillantes claires
et précises.


Niveau Martial, j'ai été impressionné sur sa recherche sur la prise en main "archaique" du shinken/shinai (mains rapprochées d'antan vs mains écartées de nos jours). Ses démontrations
plaidèrent en faveur de sa théorie! Son positionnement, sa prise d'appuis est également très particulière. Une série de micro gestes pour se placer avant de s'immobiliser en attendant l'attaque:
une attitude très feline !


Autant j'ai trouvé que Kuroda sensei (également à la MCJP), dans son attitude, inspirait une crainte glaciale, constament sur ses gardes et toujours prêt à desamorcer une attaque d'un seul
regard. Autant Kono m'a paru chaleureux, accessible, approchable (au sens humain). Leur niveau est tout simplement remarquable et je n'ai pas été étonné d'apprendre qu'ils avaient mutuellement du
respect l'un pour l'autre.


Bref: un ENORME merci à toi Leo, de nous permettre d'être les témoins de ces monuments vivants des Budo. Et vivement que je puisse voir Hino sensei !


Bien à toi



Léo Tamaki 28/06/2010 18:25



Bonjour Nicholas,


 


Oh je suis désolé, j'aurai dû donner des indications concernant les manifestations à la MCJP. J'ai été un peu bousculé récemment et cela m'avait échappé. Je suis content que tu aies pu assister
aux conférences tout de même.


 


Kono senseï est en effet un chercheur. Et mieux encore, un chercheur qui trouve :D


 


Je te rejoins quand aux sensations que peuvent faire naître Kono senseï et Kuroda senseï, même si en privé le premier est tout aussi chaleureux que le second ;-)


 


Merci pour ta curiosité et au plaisir de te rencontrer lors d'un prochain stage.


 


Bien à toi,


 


Léo


 



cedric 12/06/2010 09:52



Vivement le stage de la rochelle que tu nous montre tout cela ! A bientôt donc



Léo Tamaki 12/06/2010 12:36



:-)))))


 


Léo