Budo no Nayami

Une très longue journée

9 Décembre 2010 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Blog

 

Arrivé en avance

Hino senseï devait arriver hier à 17h10. Soucieux de ne pas arriver en retard et ayant terminé un rendez-vous vers 15h00 au milieu de Paris je me suis rendu directement à l'aéroport. Arrivé vers 16h00 j'ai découvert Roissy bondé et j'ai constaté avec effarement que la majorité des vols étaient retardés voir annulés.

 

Premières surprises

Le vol de Hino senseï fut d'abord déplacé passant de l'aérogare 2E au 2F, et repoussé à 19h01. Il disparut ensuite purement et simplement du tableau d'affichage sans que le personnel débordé put m'en donner la raison. Pendant ce temps le site internet continuait d'indiquer le même horaire…

 

iPhone, batterie limitée

Finalement mon iPhone tomba à plat. Je me suis alors rendu sans grand espoir dans un Relai H où j'ai découvert avec stupéfaction qu'ils vendaient des cordons permettant de recharger les iPhones. La soirée avançant je devais voir de nombreuses personnes aller s'acheter ce gadget à… 20€. La faible batterie de cet appareil est vraiment l'un de ses principaux points faibles.

 

Un service vocal efficace

J'ai fini par essayer d'appeler le serveur d'Air France et je fus surpris de trouver des informations à jour, contrairement au site de l'aéroport, à ses panneaux d'affichage et au personnels divers à qui j'eu affaire. L'avion était retardé et avait dû faire une escale à Nice.

Le serveur était bien évidemment lent et facturait au temps passé mais une information fiable valait bien quelques euros après plus de quatre heures d'attente.

 

En me promenant dans l'aéroport je découvris par hasard que le vol avait réintégré son aérogare premier, raison pour laquelle il avait dû être retiré des tableaux d'affichage de l'autre.

 

Toujours personne

21h43, l'avion se posait.

 

23h00, toujours personne. Je multipliais les allers-retours entre les portes d'arrivée et les baies vitrées derrière lesquelles se tassaient les voyageurs en attente de leurs bagages.

 

24h00, le groupe de touriste japonais en provenance d'Osaka continuait à attendre ses bagages retardés probablement par les conditions météo. Les lumières ayant été quasiment éteintes je n'arrivais pas à distinguer Hino senseï dans ce groupe compact.

 

00h30, Shizuka appelle Hino senseï espérant qu'il a son portable sur lui pour lui dire de ne pas s'inquiéter, que je l'attends à l'arrivée. Il lui répond qu'il est en route pour l'aéroport!

 

Campement de fortune

Passant du choc au soulagement en passant je l'avoue par un peu d'énervement, je comprends immédiatement que le stage de Bruxelles ne pourra pas avoir lieu et je sais que celui de Paris est aussi compromis.

 

Les transports en commun étant fermés je cherche un taxi et tombe sur une file d'attente monstrueuse. En raison de l'annulation et des retards d'un grand nombre de vols les passagers n'avaient plus le choix qu'entre dormir su place ou aller à Paris en taxi. Plus de 4 000 d'entre eux passèrent la nuit à Roissy…

 

 

DIVERS-02 0389

Attente de taxi

 

 

Finalement mon père eut la gentillesse de venir me chercher et je réussis à trouver un vol pour Hino senseï qui accepta de venir assurer le stage malgré les conditions. Je me couchais vers 5h, soulagé que les stagiaires qui venaient de province et ayant prévu logement et transport ne se retrouvent pas à faire les grands magasins ;-)

 

 

DIVERS-02 0390

Dormir sous un sapin

 

 

DIVERS-02 0393

 

 

DIVERS-02 0395

 

 

DIVERS-02 0396

Combien étaient en surcharge?

 

 

DIVERS-02 0397

Désolé mais vous avez-dépassé le poids autorisé. Il va falloir laisser quelque chose.

 

 

DIVERS-02 0398

 

 

DIVERS-02 0399

 

 

DIVERS-02 0400

 

 

DIVERS-02 0401

 

Partager cet article

Commenter cet article

Virginie 10/12/2010 18:55



merci Léo pour tous ces instants volés, ces photos me permettent de sentir l'air de Paris... et avec de l'humour en prime, bravo.


Sinon, j'ai bien aimé aussi sur Montmartre car j'y suis allée au Printemps, j'ai adoré tout, l'ambiance, la vue sur Paris, monumentale !!


Bisous



Léo Tamaki 11/12/2010 14:26



Ah Montmartre est un magnifique quartier. Y passer la nuit l'été permet d'y vivre des moments fantastiques :D


 


Léo


 



Yaël 10/12/2010 08:57



Hello Léo.


De voir les difficulté de se rendre à Paris me permet d'être moins amer quand au fait de ne pas pouvoir venir. Le fait de travailler samedi à l'hosto et aussi lundi à 8h (avec un train qui arrive
juste avant, ce qui avec la sncf n'est pas toujours une garanti suffisante) me bloque quelque peu. Mais j'enrage et je bouillone n'ayant pas pu faire celui de Akuzawa senseï non plus.


Les pratiquants auront vraiment de la chance de pouvoir être en petit comité... En tout cas merci bien de te donner autant de mal à organiser autant de chose. Promis j'arriverais à y participer
un jour !! Vivement la fin des études et le déménagement à Paris !


 


Bonne continuation à toi et attention au surménage quand même.



Léo Tamaki 10/12/2010 14:35



Salut Yaël,


 


Oui je crois que le trajet ne sera pas évident... Tu as raison d'être prudent.


 


Au plaisir de te voir déménager à Paris :D


 


Amicalement,


 


Léo


 



Blutack 09/12/2010 22:47



Qu'est ce qu'on ferait sans les parents ?!



Léo Tamaki 09/12/2010 22:48



Tout à fait! :D


 


Léo


 



ivan 09/12/2010 21:36



Cher Léo,


Cette fois je t'écris de la part de ma femme qui a la lecture de l'article a fait des bonds. Elle te conseille de suivre sur twitter son fil d'infos ou de lui poser des questions en direct quand
tu en as besoin pour la situation aérienne sur l'Europe (c'est elle qui est chargée de la communication en ligne). Cherche le compte www.twitter.com/eurocontrol. En tous cas, encore une petite
nuit pour toi... mais quand vas-tu prendre le temps de dormir ???? ;-))


Bon courage.



Léo Tamaki 09/12/2010 22:16



Salut Ivan,


 


Oh merci pour le tuyau :D


 


Mais ne t'inquiète pas je me suis levé tard aujourd'hui :-)))


 


Amicalement,


 


Léo


 



Damien 09/12/2010 20:49



J'ai moi-même dormi sur mon lieu de travail, pour enfin arriver chez moi ce matin à 10h, toutes les routes étant coupées autour de Vélizy...


Une pensée émue pour ceux qui devaient se contenter des halss d'aéroport.



Léo Tamaki 09/12/2010 22:16



Et encore je pense malheureusement qu'il y avait bien plus mal loti que les voyageurs dans l'aéroport...


 


Léo