Budo no Nayami

Vivre avec la mort

18 Mai 2013 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Internet

A une époque où l'homme a le sentiment de maîtriser son environnement et sa destinée, la mort devient peu à peu une illusion. Dans les sociétés industrialisées contemporaines les défunts sont presque cachés, comme autant de témoignages indécents des limites de notre pouvoir.

 

Dans une fuite éperdue chacun s'abrutit d'expériences sensorielles afin d'occulter la mort, la sienne, celle des autres. Et les voies qui avaient le potentiel de nous apprendre à être, à vivre et mourir, ne sont plus que des loisirs mondains. "Les hommes, n'ayant pu guérir la mort, la misère, l'ignorance, se sont avisés pour se rendre heureux de n'y point penser.", disait Pascal.

 

Un homme n'a plus qu'un mois à vivre. Il écrit un blog, "Blog d'un condamné", et poste sur Tweeter. Ce n'est pas vraiment la première expérience de ce type. C'est sans doute comme le clament quelques voix dissonantes, un "fake". Qu'importe. Cela n'enlève rien à la force de ces mots, aux réflexions qu'ils peuvent faire naître. Ce condamné, comme Randy Pausch, nous offre la chance de vivre mieux. A nous de la saisir.


Merci.

 

 

Le blog d'un condamné

 

Partager cet article

Commenter cet article

Laurent 02/07/2013 21:27


Bonsoir Leo,


 


"Il ne faut pas avoir peur de la mort ! pourquoi avoir peur ? et la nier ? c'est une tranmutation..."


Eugène Canseliet, alchimiste.


 


Laurent.

Romain 06/06/2013 17:54


Merci pour le partage.



Je pense que se poser cette question là permet de savoir ce que l'on aime, ce que l'on aime pas, ce qui est important, ce qui ne l'est pas ce qui est le futile ce qui est essentiel.
Je sais plus ou j'ai entendu ça mais je trouve cela très juste

veut on rêver sa vie ou bien vivre ses rêves?

voila ce que cela m'inspire :)

Léo Tamaki 07/06/2013 02:43



En effet, considérer la mort ramène à l'essentiel.


 


Vivons nos rêves donc ;-)


 


Léo


 



Eve 06/06/2013 15:10


Je commente deux de tes posts aujourd'hui : jour faste :)


J'ai perdu deux de mes grands-parents cette année, à quelques mois d'intervalle, au-delà de la tristesse de les avoir perdu et du deuil, ils m'ont transmis de la force et un message de vie :
celui de vivre sa vie pleinement, de profiter de la vie et de la vivre jusqu'au bout... Paradoxalement la mort peut aussi nous rappeler à l'essentiel. 

Léo Tamaki 07/06/2013 02:42



Merci pour les commentaires ;-)


 


La mort est souvent synonyme de douleur et de peine, mais comme tu le note justement, elle peut aussi être porteuse de vie et de leçons.


 


Léo


 



Emmanuelle 05/06/2013 16:15


Bonjour,


étrangement, je trouve cela très violent. Je veux dire que les lecteurs, face à cette sitation si douloureuse, se retrouvent muselés, puisque pas de commentaires possibles...Alors que c'est
un blog... et que le sujet est très compliqué à lire aussi . C'est comme si, me^me si ce monsieur est un inconnu pour la plupart des lecteurs, on demandait à des personnes dont un être cher est
très malade, de ne rien ressentir...Ce n'est pas possible...La mort ne concerne pas que ceux qui meurent...


Désolée de m'exprimer sur ton blog Léo mais puisque je ne peux le faire sur celui de cette personne...J'ai perdu des êtres très proches, il y a peu et en série...Alors la mort...est un sujet
assez proche...


Bonne journée


Emmanuelle


 

Léo Tamaki 05/06/2013 16:22



C'est effectivement très dur...


 


Léo


 



Laurent SIKIRDJI 05/06/2013 13:27


Nous sommes tous des condamnés. Nous n'en sortirons pas vivant!