Budo no Nayami

"Vous êtes chacun à votre manière les héritiers directs de son enseignement."

4 Septembre 2010 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu

Plus que quelques heures avant l'hommage à Tamura senseï…

A peine revenu de Tokyo j'ai pris hier un vol pour Marseille afin de participer à la cérémonie en l'honneur de maître Tamura. Arrivé en début d'après-midi j'ai retrouvé avec plaisir Mickaël que j'avais quitté quelques jours plus tôt après un mois passé ensemble dans l'archipel.

Le Shumeïkan était étrangement calme, seules une poignée de personne s'affairant à préparer l'événement du lendemain. Sans nous en rendre compte Mickaël moi nous sommes dirigés vers le dojo en parlant de choses et d'autres. Une douce odeur d'encens qu'il avait fait brûler imprégnait l'air. Ce parfum inhabituel me fit soudainement ressentir de façon aiguë la disparition de maître Tamura…

 

 

BRAS-10 0326

 

 

Le dojo était là, beau, vide, imprégné de son esprit mais privé à jamais de sa présence physique. Kotora, petit tigre, pénétra silencieusement dans le dojo, traversa le tatami, s'arrêta, reparti. Venait-il comme Hachiko voir si le maître était revenu?

 

 

BRAS-10 0317

BRAS-10 0323

BRAS-10 0325

BRAS-10 0324

 

 

Dans quelques jours le Shumeïkan reprendra son activité, Mickaël assurant le cours du mardi soir de maître Tamura et Claude Pellerin celui du mercredi. Comme tous les élèves qui suivirent son enseignement et continueront à pratiquer, le dernier disciple et l'un des premiers poursuivront ainsi le chemin qu'avait tracé Tamura senseï.

Lors de la cérémonie qui eut lieu avant la crémation le fils aîné de maître Tamura dit ces quelques mots:
"Mon père nous a quitté physiquement mais il continue à vivre en chacun de nous. (…) Vous êtes chacun à votre manière les héritiers directs de son enseignement."

Alors que je crains que les mois et les années à venir ne nous épargnent pas les luttes fratricides, j'ai été touché par la force, la simplicité et la beauté de ces mots.

 

 

Tamura-Nobuyoshi-001.jpg

(photo Christoph Stoebich)

 

 

La disparition de toute figure majeure laisse un vide qui est souvent trop vite comblé par les dissensions. Je veux pourtant chérir l'espoir infime et enfantin qu'il n'en sera pas ainsi, que l'hommage qui lui sera rendu aujourd'hui sera porté par l'esprit des paroles de son fils et que le futur sera uni. Mais même s'il en était  autrement j'ai le sentiment que l'essentiel sera préservé si son inspiration nous habite, si le chemin qu'il suivit nous guide et si nous avons la force de continuer la route qu'il a commencée pour nous…

 

 

BRAS-10 0327

Sous le regard de senseï...

 


Partager cet article

Commenter cet article

jeanluc Durandau 06/09/2010 10:51



Merci Léo pour ce bel et poétique homage à maître Tamura. Chacun de nous a capté quelque chose de son enseignement, il est donc maintenant parmis chacun de nous. Ne nous faisons pas trop
d'illusions sur le dissensions futures, elles existaient déja de son vivant, c'est dans la nature humaine. Je ne peux que souhaiter que celles ci epargnent et ne touchent de trop prêt ce qui nous
sont proches et chers...


Son souvenir crera j'en suis sur de nouveaux liens...


Bien amicalement


Jean Luc



Léo Tamaki 06/09/2010 11:56



Bonjour Jean-Luc,


 


Il est en effet utopique d'imaginer que les dissensions disparaîtront ou que d'autres ne naîtront pas. Mais comme tu le dis de nouveaux liens se tisseront aussi, l'homme est ainsi fait.


 


Amicalement,


 


Léo


 



Emmanuelle 06/09/2010 10:39



C'était d'ailleurs sympathique de voir ce chat, samedi après-midi, après la cérémonie, couché sur le meuble télé juste à côté de l'écran sur lequel était diffusé en boucle le film sur Maître
TAMURA (en tout cas, au moment où je suis allée voir le film, il était déjà là au début et est resté après la fin). Il ne dormait pas, mais regardait tranquillement ceux qui visionnaient le film.



Léo Tamaki 06/09/2010 11:57



Ah si ce chat pouvait parler... ;-)


 


Léo


 



Guy 05/09/2010 17:45



Cat is not only a symbol but can easily sense the presence of people from the other side.



antoine Asu 05/09/2010 16:16



le chat est un animal plein de mysticisme , il voit ce que les humains ne voit pas , nos sens sont limités pour contempler d'autres mondes paralléles apperement les scientifiques on decouvert 11
dimensions recement dans la theorie des cordes ,


on ne sait pas tout sur ce qui nous entoure , mais je suis persuadé d'une chose maitre TAMURA restera a jamais un trés grand monsieur et il sera present a jamais tant que nos vie vibreront en
harmonie avec  l'univers !



Léo Tamaki 06/09/2010 06:45



Je crois aussi que Tamura senseï restera présent tant que nous saurons faire vivre son message.


 


Léo


 



Frédérick Carnet 04/09/2010 15:35



Mes pensées seront à Bras...A très vite ! :-)



Léo Tamaki 06/09/2010 06:45



A très vite ;-)


 


Léo


 



Montaine 04/09/2010 13:23



Magnifique et émouvante photo.


Grand coeur des chats.


Près de toi par la pensée aujourd'hui, Léo Kun, je t'embrasse



Léo Tamaki 06/09/2010 06:46



Bises,


 


Léo


 



Virginie 04/09/2010 12:55



Comme le petit chat je vais reprendre le chemin du Dojo. Celui de Bras est magnifique et je suit très optimiste quand à l'avenir des élèves et du dojo, il me semble que certains, dont Mickael ont
les épaules assez large pour porter (et supporter) tout cela.


Bon chemin, bises, Virginie



Léo Tamaki 06/09/2010 06:47



L'avenir est incertain mais ce dont je suis sûr est que Tamura senseï restera une inspiration pour beaucoup de pratiquants, au premier rang desquels se trouve bien sûr Mickaël.


 


Bises et bonne reprise,


 


Léo


 



Dureisseix Jean Luc 04/09/2010 10:15



Très grande émotion aujourd' hui.


La photo du chat est magnifique et aussi un très grand symbole.


Jean Luc



Léo Tamaki 04/09/2010 11:11



Oui le chat est un symbole intéressant des arts martiaux. Celui-ci nous renvoie élégamment à nos pensées...


 


Léo


 



Steph 04/09/2010 09:51



La photo du chat dit tout...
Mes pensées iront vers Bras en ce jour, comme des milliers de personnes je pense.



Léo Tamaki 04/09/2010 09:56



Beaucoup sont attendus ici, plus d'un millier se sont annoncés et beaucoup d'autres arriveront probablement spontanément. Et combien de milliers qui aujourd'hui particulièrement, auront une
pensée pour senseï...


 


Léo