Publié par Léo Tamaki

Le Japon a été frappé par une terrible tragédie qui continue à se jouer sous nos yeux. Il endure aujourd'hui avec dignité ce que, par chance, peu de pays ont vécu.

 

 

Jishin 01

Soldat japonais priant devant le corps d'une victime...

 

 

Je voudrais d'abord remercier tous ceux qui, par un message, un appel, quelques mots ou un simple sourire m'ont manifesté leur amitié et leur soutien. Merci.

 

 

Rescapée

Jusqu'à hier j'étais sans nouvelles d'une personne très chère avec qui j'ai enfin pu parler. Cette amie qui vivait dans la vile d'Iwate et se trouvait à la plage a miraculeusement survécu. Elle est aujourd'hui avec un groupe de rescapés. Sa situation est très dure car il n'y a pas de nourriture et l'électricité n'a été rétablie qu'hier. Jusqu'à ce moment ses compagnons d'infortune et elle coupaient du bois pour se réchauffer et cuire les quelques aliments qu'ils trouvaient…

Aujourd'hui encore elle est bloquée comme des dizaines, sans doute même des centaines de milliers de personnes. Mais elle est vivante.

 

 

 

 

Portés disparus

Je suis aussi sans nouvelles d'un ami qui habitait Sendaï et de sa famille. J'essaie de garder espoir malgré le temps qui passe.

D'heures en heures le bilan s'alourdit et on dénombre actuellement plus de 6 000 morts et 10 000 disparus que l'on dénombre.

 

Les conséquences du désastre...

 

 

Les maîtres

Pour l'heure tous les maîtres avec qui je suis en relation sont sains et saufs. Chacun réagit à sa façon, de la colère à l'acceptation en passant par la frustration.

 

 

Les derniers samouraïs

Il semble que l'on ait fait appel à des volontaires expérimentés dans tout le pays afin d'intervenir à la centrale de Fukushima. De nombreux hommes aux alentours de la soixantaine ont répondu à l'appel de ce qui pourrait être une mission suicide pour rejoindre ceux qui y luttent déjà au péril de leur vie. Ces hommes font partie de la génération d'après-guerre qui s'est investie corps et âme dans la reconstruction du pays. Aujourd'hui, au crépuscule de leur vie, ils sont encore prêts à la sacrifier dans l'intérêt de leur pays et je crois que Kono senseï voit juste lorsqu'il parle d'eux come des derniers samouraïs…

 

 

Nakama Taïkaï

J'ai littéralement reçu plusieurs centaines de messages auxquels je n'ai malheureusement pas encore tous répondu. Parmi eux beaucoup me demandaient ce qu'ils pouvaient faire afin de se rendre utiles. J'ai alors décidé avec quelques amis de monter un stage dont les bénéfices seront intégralement reversés à la Croix Rouge japonaise, le Nakama Taïkaï, "Grand rassemblement de l'amitié".

 

Date: 26 et 27 mars

 

Lieu: Dojo régional d'Herblay

Chemin de Chennevières

95220 Herblay

 

Horaires: Samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Dimanche de 9h à 12h et de 14h à 16h

 

Participation: libre

 

Plusieurs maîtres et experts participeront à cet événement pour présenter leurs disciplines. Je reviendrai sur le programme exact dans les jours à venir.

 

 

Nakama Taikai mars 2011 final

 

 

Hésitations

J'avoue sans honte que j'ai hésité à lancer le Nakama Taïkaï car je sais que le Japon est un pays riche, et je sais que l'aide dont il a besoin est immédiate. Malgré tout je crois que ce geste, aussi infime soit-il, sera toujours utile. Je crois surtout qu'il est aussi important que nous montrions à nos amis que nous sommes solidaires, que nous pensons à eux et qu'ils peuvent compter sur nous. J'espère vous voir très très nombreux le week-end prochain.

 

 

Pour ceux qui ne pourront être présents

J'invite ceux qui ne pourront participer au Nakama Taïkaï et qui désirent faire un don à choisir un organisme sur cette page.

 

 

 

 

Commenter cet article

Elisabeth Charlot 21/03/2011



Bonsoir Léo,


Merci d'avoir donné des nouvelles des maîtres.


 


 



Daiki 21/03/2011



Très bonne initiative et je sui sûr que cet élan de solidarité qui grandit en France réchauffe les coeurs japonais. Après .. je suis moi-même dans une tel galère ( pas comparable c'est sûr) que
je m'interdis tout déplacements coûteux pour l'instant. Alors je vous souhaite une grande Nakama Takai. Lidéal serait de pouvoir adresser directement les dons à ceux qui en ont le plus
besoin ensuite ;)


Merci d'être l'initiateur d'un tel évenement.


Les derniers samurais...c'est une très belle vision de ces hommes  que donnent Kono sensei .



marc 21/03/2011



Cher Léo,


je suis attristé par ce qui arrive aux peuple Japonais. Ils font preuve d'une très grande dignité et d'un courage exceptionnel en ces moments bien difficiles.


Je prie pour eux tous les jours, et compatis à leur douleurs.


j'espère que ta famille ne se trouvait pas dans la zone sinistrée.


Amitiés.


Marc.


ps: au plaisir de te rencontrer à nouveau lors d'un stage.


 



M_Ice 21/03/2011



C'est bizare je n'ai pas souvenir d'avoir lu le meme genre d'article pour le drame en Haïti(....). Peut etre qu'il ne meritait pas ce genre de geste ^^.


 



M_Ice 22/03/2011



Vraiment pas de quoi pour l'élegance ^^, mais il était juste bon de rappeler ce détail.



alfa 22/03/2011



bonjour Léo,


je pense pour ma par que vous n'avez pas a avoir honte toute les personne faisant des art martiaux japonais doivent ce sentir concerné (toute les personne tout court d'ailleurs) nous bénéficions
de l'apprentissage de ceux ci c normal d'être concerné pour revenir au commentaire sur Haïti je suis moi mm demi ivoirien j'ai pour ma par deux président et un mini génocide ce préparent sous la
ceinture mais je pense que ces deux chose sont distincte il y a eu des aide qui on été mise en place pour Haïti qu'en on en parlais encore peut être pas assez c sur!maintenant je pense que les
personne qui on elle aussi bénéficié de l'enseignement haïtien aurais peu faire le même type de démarche que vous a chacun son domaine et pour finir rien ne sert d'accabler une personne qui veut
bien faire montrons lui plutôt le soutient qu'il mérite! 


Merci Monsieur Léo Tamaki :-) 


ps:dsl pour la ponctuation 



nikaia7 22/03/2011



Bonjour


je parcours occasionnellement ce blog, via le blog Ten Ryu de Jack.


Je voulais juste vous dire combien je suis touchée par le drame qui s'abat sur le Japon, et que je pense beaucoup à toutes les victimes... qui sont maintenant dans
le dénuement, le deuil....Je me sens totalement inutile, et j'aurais aimé aider... mais je ne peux que vous témoigner mon effroi devant tant d'horreur...


Je suis ravie que vos amis soient sains et saufs... même si les conditions sont extremement difficiles.


Votre manifestation sera sans doute bienvenue pour solliciter des dons, et aussi permettre à ceux qui se sentent concernés de se retrouver pour un peu partager de
cette peine qui touche tous ceux qui aiment le Japon.


Votre définition concernant les hommes de Fukushima, qui essaient de contenir le désastre nucléaire, toujours probable, m'a particulièrement interpellée, parce que
dès le début des opérations, j'ai immédiatement eu cette phrase en tête... les derniers samourais...Je pense aussi beaucoup à eux... le sacrifice est hautement respectable, j'espère qu'il ne sera
pas vain... pour que ces hommes aient au moins pu réussir cette mission.... et que leur mémoire soit honorée... car beaucoup paieront de leur vie cette intervention, tôt ou tard.


Enfin, même si ça ne change rien.... s'il vous plaît, faites savoir à vos amis, aux Japonais que vous contactez, que quelque part sur la planète, il y a des gens qui
pensent à eux et sont avec eux dans cette épreuve.... et que s'il y a encore quelque chose que nous puissions faire à notre niveau ici, il faut nous le faire savoir. Je suis admirative de leur
dignité dans le malheur, et je pense que beaucoup de gens ont été aussi touchés par cette attitude... ils nous apprennent tellement...


Je souhaite beaucoup de force et de courage à tous ces survivants du cauchemar, et que leur souffrance d'avoir tant perdu puisse un jour s'apaiser... afin que leur
vie puisse continuer.


Merci de ce que vous faites pour eux... et merci de nous permettre d'évoquer ce drame que nous avons parfois du mal à faire comprendre autour de nous.



nikaia7 22/03/2011



Juste un mot concernant Haiti....


personne ne dit que un drame est pire qu'un autre... un drame reste un drame, simplement, on se sent toujours plus touché lorsque ça arrive dans un endroit, ou à des gens qu'on connaît, dont on
se sent proche par la culture, etc... faire ces comparaisons est inutile, et on pourrait les faire pour TOUT...


Le dernier commentaire de Léo résume très bien la chose.. on ne peut malheureusement pas être présent partout....


Quant à Haïti, on peut encore en parler aujourd'hui vu que la situation sur place est loin d'être réglée... on pourrait aussi parler du Darfour, du Pakistan où il y avait eu des tremblements de
terre l'année dernière et où des gens mourraient de froid, de faim... de l'Indonésie... des rescapés de Katrina qui sont loin d'avoir retrouvé une vie normale... oui, on pourrait en fait faire un
BLOG ENTIER sur les catastrophe dans le monde, toutes plus terribles les unes que les autres... mais là, la plupart des gens sont passionnés d'art martiaux, si j'ai bien compris, ont de la
famille au Japon, alors il me semble normal que le choc soit d'autant plus violent et qu'on en parle...


si on ne parle pas de cela ici... où doit on en parler ?



Ben Cheikh 23/03/2011



Salut Léo!


c'était juste pour te signaler que je n'arrive pas à lire les commentaires sur les 34 ma lecture s'arrête à la 9, ensuite le curseur ne descend plus! lol ! je ne sait pas si c'est mon ordi qui
déconne! en faite je n'ai pas pu lire la réponse que tu m'as envoyé! voilou!!!


Merci! et à bientôt!


Nadia.


 



Carlos 24/03/2011



Boujour, juste une demande de renseignement: lors du stage a herblay comme on voudrais faire la journée, y-a-t'il un endroit pour se restaurer a coter du dojo, ou bien faut il apporter a manger.


merci a plus.