Budo no Nayami

Le panache de maître Noro

5 Mars 2016 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Littérature

"Un jour, dans le quatrième dojo, rue du Logelbach, un personnage de haute lignée s'était invité (?)… A cette époque Sensei n'acceptait aucun spectateur d'où ma surprise en découvrant cinq minutes avant le début d'un cours, devant la porte du dojo, un grand garçon très brun, jeune, d'environ vingt-cinq ans, affalé, plus qu'assis, dans un fauteuil bizarre munis, m'a-t-il semblé, de roulettes à chaque pied.

Près du personnage, deux hommes se tenaient à sa disposition comme des valets, alors que leur Maître avait étendu ses longues jambes jusqu'au seuil d'accès du dojo ! Ceci m'obligea à contourner une paire de chaussures de sport blanches chaussant, environ du 45.

Tandis que nous prenions place, quelqu'un me chuchota qu'il s'agissait d'un prince arabe. A cet instant, on était censés se dire : Oh ! Cette fois est la bonne ! Le mécène tant espéré est devant nous. Maître Noro va se surpasser pour le convaincre !

Ceux qui, ce jour-là, ne connaissaient pas Masamichi Noro ont eu la chance de l'apprécier dans ce qu'il nous offrait de plus noble : son sens de la dignité !

Après avoir sacrifié à la cérémonie rituelle du salut, sans que notre hôte pensa, un seul instant, à corriger sa tenue, Sensei nous regarda et après un court silence, devant l'attitude inqualifiable de celui que je qualifie quand même, de "fâcheux", il renonça à enseigner et après un petit coup d'œil vers le futur roi, il lança : "Travail libre" et se retira dans son bureau !"

 

Le panache de maître Noro

Cette anecdote est tirée du second ouvrage de Georges Lamarque, "Le septième dojo de Noro senseï".

 

Suivant "Du Zen au Kinomichi", ce second opus plus succinct, est une porte ouverte sur la symbolique du Kinomichi, et présente quelques anecdotes intéressantes. Le livre est aussi une mise au point de l'auteur sur des évènements ayant eu lieu entre certains pratiquants de la discipline.

 

Globalement l'ouvrage m'a moins intéressé que le premier, mais j'ai apprécié certaines anecdotes telle que celle qui ouvre ce post. On y découvre un maître Noro humain, faisant face à des évènements compliqués, mais ne se départissant jamais de l'élégance qui le caractérise.

 

Le panache de maître Noro

Partager cet article

Commenter cet article

antony 15/03/2016 12:17

Bonjour Léo,

Un modèle. Chaque anecdote que j'ai pu lire sur lui par ton biais montre à quel point il était génial. Je regrette de ne pas l'avoir connu ici bas.

Bonne journée à toi,
Antony

Léo Tamaki 29/03/2016 19:54

Oui, assurément une rencontre qui a changé beaucoup de vies. Mais ses actes continuent d'inspirer, et on peut apprendre de lui même sans l'avoir rencontré ;-)

Léo