Budo no Nayami

Osenseï Ueshiba Moriheï pratiquant la nuit

18 Janvier 2017 , Rédigé par Léo Tamaki Publié dans #Budo - Bujutsu, #Vidéos

Je suis tombé récemment sur une brève vidéo où l'on voit Ueshiba Moriheï pratiquer de nuit. Le fondateur de l'Aïkido y est accompagné de trois élèves, parmi lesquels le dévoué Saïto Morihiro.

 

Pratiquer dans l'obscurité

A ses débuts, la pratique martiale avait lieu en extérieur. Et le travail dans ces conditions se perpétua de façon régulière même lorsque les adeptes prirent l'habitude de s'entraîner en intérieur. A l'époque où guerres et duels faisaient partie du possible, il était naturellement essentiel de savoir combattre en terrain irrégulier, et quelles que soient les conditions météorologiques. La pratique de nuit et dans l'obscurité faisait ainsi naturellement partie de l'entraînement.

 

Osenseï Ueshiba Moriheï pratiquant la nuit

Ueshiba joue le jeu

J'ai été assez surpris la première fois que j'ai vu ce document, car je n'avais jamais entendu parler d'entraînements de nuit en Aïkido. Aujourd'hui mon opinion est qu'il s'agit d'une mise en scène. Non pas que comme mentionné plus haut, ce travail ne fasse pas partie intégrante des traditions martiales. Simplement après avoir abordé cette question avec nombre de ses uchi-deshis, il est devenu clair que ce n'était pas un travail habituel d'Osenseï, et qu'il se prêtait de bonne grâce à de nombreuses mises en scène.

Osenseï avait pour habitude de pratiquer tôt, très tôt. Et bien que le Japon soit le pays du Soleil Levant, cela signifiait être dans l'obscurité à son lever durant une partie non négligeable de l'année. Mais comme me l'a entre autres rapporté Mochizuki Hiroo senseï, la journée de maître Ueshiba débutait par de longues prières. Une fois terminé, même en hiver, le soleil devait déjà avoir fait son apparition.

En ce qui concerne la mise en scène, les anecdotes que j'ai recueillies sont nombreuses. Il semble qu'Osenseï s'amusait de ces choses, et se prêtait volontiers aux séances photos et tournages. Il est d'ailleurs probablement le maître de sa génération qui se prêta le plus à ces sollicitations. Ce qui nous permet d'avoir accès à une multitude de documents passionnants.

Je crois donc que la vidéo ci-dessus, en dépit de son intérêt, est loin de représenter un travail régulier du Fondateur.

 

Osenseï Ueshiba Moriheï pratiquant la nuit

Awase

On voit dans le film Saïto Morihiro monter les escaliers, sa main posée dans le bas du dos de son maître. Si la voix off indique que pousser un corps lourd fait partie de l'entraînement, je reste un peu dubitatif. D'une part parce qu'Osenseï pesait sûrement peu à cette époque, d'autre part parce qu'il ne donne pas le moins du monde l'impression de se reposer sur son élève. J'imaginerai bien plus facilement qu'il s'agisse d'un travail sur l'awase, amenant le pratiquant à conserver un contact constant. Il semble d'ailleurs que Saïto senseï garde ce contact une fois arrivé en haut des marches.

 

Osenseï Ueshiba Moriheï pratiquant la nuit

Multiples adversaires

Un des éléments flagrants dans cette vidéo, est la présence du travail avec de multiples adversaires. Si de nombreuses pratiques martiales sont issues de la structuration du duel, on ne peut que constater que contrairement à elles, l'Aïkido envisage le combat contre plusieurs attaquants.

Cela prouve aussi à ceux qui en douteraient, le positionnement constant de Ueshiba Moriheï dans un travail où la martialité est au cœur de la pratique. Même après la guerre, même dans ses dernières années.

Enfin, j'ai trouvé intéressant le contrôle par un doigt d'un des attaquants. Non pas une immobilisation, il est quasiment impossible à niveau comparable d'immobiliser quelqu'un dont la survie est en jeu. Maître Ueshiba semble plutôt ici annuler les mouvements de son élève, sans faire appel à la contrainte, mais en veillant à garder le contrôle de sa structure. Un type de travail que l'on peut rapprocher de ce que développa notamment Yamaguchi senseï.

Osenseï Ueshiba Moriheï pratiquant la nuit

Trésor sujet à interprétations

Naturellement toutes ces considérations, mêmes basées sur des sources multiples, restent des interprétations. L'essentiel n'est pas sans doute pas là. Cette vidéo comme tant d'autres du Fondateur m'a transporté à mes débuts ! Et c'est cette inspiration à nous dépasser qui est la véritable richesse de ces documents. Un trésor inestimable.

 

Osenseï Ueshiba Moriheï pratiquant la nuit

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean 24/02/2017 07:34

As-tu un lien pour la vidéo ? Je n'arrive pas à la regarder sur cette page.

Merci

Léo Tamaki 13/03/2017 09:56

Désolé je ne me souviens plus de quel film il s'agit. C'est un de ceux d'Osenseï diffusés par Stanley Pranin, et ils se trouvent facilement sur Youtube :-)

Léo

Loïc 22/02/2017 11:41

Il m'est déjà arrivé de travailler dans l'obscurité total lors d'un entrainement avec mon prof. Le but était de travailler sur l'awase. Ce type de pratique est vraiment intéressante et je regrets de ne pas l'avoir pratiqué plus souvent.

Léo Tamaki 22/02/2017 11:44

Il n'est jamais trop tard ;-)

Bonne pratique !

Léo